En direct
Best of
Best of du 18 au 24 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

02.

Coronavirus chinois : une carte permet de suivre l’évolution de l’épidémie à travers la planète

03.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

04.

Pourquoi nous devrions nous inquiéter que l’Etat veuille pousser à une hausse des salaires (alors même que la question se pose bel et bien)

05.

Ces pistes révolutionnaires que la BCE pourrait explorer pour sauver la zone euro de la japonisation

06.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

07.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

04.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

02.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

03.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

04.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

05.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

06.

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Faits divers
Catastrophe climatique
L'est de l'Espagne sous le choc de la tempête Gloria
il y a 15 min 10 sec
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Un immense populicide mondialisé ? : l’histoire tragique de la fin du communisme et des ultimes heures de la guerre froide

il y a 1 heure 16 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Le nouveau mal français : la baisse du niveau de vie

il y a 1 heure 19 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Grandeurs et misère de la vie politique : le regard et le jugement de Tocqueville sur son engagement

il y a 1 heure 22 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Laéticia Hallyday, nue sur Instagram, au ski avec Kev Adams : Pascal s'inquiète ; Pamela épouse, une (très) vieille flamme, Jennifer Aniston en prend le chemin avec Brad (?), Rihanna se rapproche de DEUX ex ; Patrick Bruel fait une chute
il y a 1 heure 37 min
décryptage > International
Donne moi ton signe, je te dirai ce que tu vas faire

Année du rat de métal : voilà comment les dirigeants chinois pourraient adapter leur stratégie en fonction de leurs horoscopes

il y a 2 heures 24 min
décryptage > Politique
Mission impossible

Retraites : pourquoi la complexité du système fiscal et social français fragilise la crédibilité des études d’impact

il y a 3 heures 37 min
pépites > Santé
2019-nVoC
Coronavirus chinois : une carte permet de suivre l’évolution de l’épidémie à travers la planète
il y a 12 heures 2 min
pépites > International
Vive inquiétude
L’association française SOS Chrétiens d’Orient a annoncé la disparition de quatre de ses collaborateurs en Irak
il y a 15 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"En couple (situation provisoire)" : un an après, la pièce à succès de Jean-Michel Ribes retrouve le haut de l'affiche

il y a 19 heures 35 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Make the Internet Great Again : le style Trump sur Twitter

il y a 1 heure 15 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le pantouflage : un sport de masse chez les anciens élèves de l’ENA

il y a 1 heure 18 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Le peuple français est-il une fiction ? : la France face au spectre de l’identité

il y a 1 heure 21 min
décryptage > Politique
Debout les morts

Miracle à Jérusalem : Emmanuel Macron va rencontrer Yasser Arafat !

il y a 1 heure 28 min
décryptage > Economie
Raréfaction des ressources

Une économie beaucoup plus économe en matières premières : l’idée présentée à Davos par Ellen Mac Arthur qui pourrait vraiment faire la différence

il y a 2 heures 5 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

il y a 3 heures 13 min
décryptage > Politique
SOS contrat social

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

il y a 4 heures 5 min
pépite vidéo > Santé
Prévention
Trois premiers cas du coronavirus en France : retrouvez l’intégralité de l’intervention d’Agnès Buzyn
il y a 15 heures 15 min
pépites > Santé
Enrayer la progression du virus
Coronavirus chinois : Agnès Buzyn confirme trois premiers cas avérés en France, à Bordeaux et à Paris
il y a 16 heures 56 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La jungle des océans. Crimes impunis, esclavage, ultraviolence, pêche illégale" de Ian Urbina : enquête percutante sur les mauvaises pratiques en mer

il y a 19 heures 45 min
© CLEMENT MAHOUDEAU / AFP
© CLEMENT MAHOUDEAU / AFP
"Le mur du 5 décembre"

806.000 manifestants pour la première journée de mobilisation à travers le pays contre la réforme des retraites

Publié le 05 décembre 2019
Plus de 250 rassemblements étaient organisés dans toute la France pour cette première journée de mobilisation contre la réforme des retraites. Les enseignants, les cheminots, les étudiants, les avocats, le personnel hospitalier et les syndicats sont notamment mobilisés.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Plus de 250 rassemblements étaient organisés dans toute la France pour cette première journée de mobilisation contre la réforme des retraites. Les enseignants, les cheminots, les étudiants, les avocats, le personnel hospitalier et les syndicats sont notamment mobilisés.

La mobilisation contre la réforme des retraites débute en ce jeudi 5 décembre 2019. Emmanuel Macron et le gouvernement d'Edouard Philippe tentent de déminer la situation et d'apporter des réponses aux Français dans le cadre de la réforme des retraites.  Plus de 250 rassemblements sont prévus à travers l'Hexagone lors de cette journée de jeudi.

20h : Nouveaux chiffres 

En France, 806.000 manifestants étaient mobilisés contre la réforme des retraites, selon le ministère de l'Intérieur.

Selon la préfecture de police de Paris, 65.000 manifestants ont été comptabilisés à Paris.

19h : Très forte mobilisation

La CGT a communiqué des chiffres en cette fin de journée du jeudi 5 décembre. Le syndicat indique que plus de 1,5 million de manifestants étaient répartis sur plus de 250 manifestations en France.

Selon le cabinet indépendant Occurrence, 40.500 manifestants ont défilé à Paris contre la réforme des retraites.

18h45 : Premiers chiffres sur le plan national

Selon des informations de BFM TV, 700.000 personnes étaient mobilisées dans le cadre des manifestations du 5 décembre à travers le pays, selon des chiffres du ministère de l'Intérieur. Plus de 510.000 manifestants ont été rencensés en régions. 

18h45 : Incidents place de la Nation 

Alors que le cortège syndical touchait à sa fin sur la place de la Nation, des tensions ont éclaté entre des casseurs et les policiers. 

18h30 : Prévisions pour vendredi et nouveau bilan 

Plus de 450 000 personnes ont manifesté dans une cinquantaine de villes en France contre la réforme des retraites, selon les comptages transmis par la police ou les préfectures. Ce comptage n'intègre pas encore la manifestation parisienne. La CGT revendique 250. 000 manifestants.

La SNCF a annoncé 90% des TGV et 70% des TER seront annulés pour la journée de demain, suite à la reconduction du mouvement de grève. La RATP a aussi annoncé que la grève durerait jusqu'à lundi inclus et a publié ses prévisions de trafic pour demain.

17h20 : Chiffres de la CGT 

La CGT vient de dévoiler le chiffre de la mobilisation parisienne. Selon le syndicat, 250.000 manifestants contre la réforme des retraites était mobilisés aujourd'hui à Paris.

17h10 : Forces de l'ordre et pompiers mobilisés

Les policiers et les pompiers sont mobilisés place de la République. Ils font face à de nombreux casseurs et à des membres des black blocs.  Du mobilier urbain, des vélos, des poubelles ont été incendiés sur cette place emblématique du XIe arrondissement. 

Le cortège syndical poursuit sa route vers la place de la Nation.   

17h : Edouard Philippe 

Depuis le ministère des Transports, et en présence de la ministre Elisabeth Borne, le premier ministre Édouard Philippe a commenté la journée d’action.

"L’impact sur les trafics est conforme à ce que nous avions prévu.  Le trafic a été très faible, beaucoup de concitoyens ont choisi de rester chez eux ou de travailler chez eux".

Edouard Philippe a affirmé que l’Etat allait "poursuivre les moyens mis en place" pour pallier la grève dans les transports publics, qui constitue "un désagrément réel pour beaucoup de Français". Le premier ministre a, à cette occasion, tenu à "redire l’attachement [du gouvernement] au respect du droit d’aller et de venir".

Édouard Philippe a distingué les manifestants pacifiques et les perturbateurs. Le chef du gouvernement a rendu hommage "aux organisations syndicales qui ont encadré les manifestations". Il aindiqué que les débordements constatés dans certaines villes étaient "le fait de casseurs" différents des manifestants contre la réforme des retraites.

16h45 : Air France 

La compagnie aérienne Air France a indiqué que 30%de ses vols intérieurs ont été annulés ce jeudi. 10%des vols Air France moyen-courrier seront aussi annulés vendredi.

16h : Nouvelles prévisions

La SNCF a annoncé que 90% des TGV sont annulés ainsi que 70% des TER  pour la journée de vendredi.  

15h50 : Les premiers incidents à Paris 

Du mobilier urbain a été incendié aux abords du boulevard Magenta. Des black blocs sont présents près de la place de République. Des commerces ont également été pris pour cible. 

14h : Nouveaux chiffres 

Plus de 180.000  personnes ont manifesté à la mi-journée dans une trentaine de villes en France contre la réforme des retraites. 10. 000 personnes étaient notamment rassemblées à Rennes, 20.000 à Montpellier ou bien encore 19.000 à Nantes. 

13h30 : Grève reconduite 

Les syndicats de la RATP ont annoncé la reconduction de la grève jusqu'à lundi. Les franciliens vont donc devoir s'organiser pour les prochains jours dans le cadre de leurs déplacements en Ile-de-France. 

13h25 : Chiffres de la police à Paris

La préfecture de police de Paris a annoncé 18 interpellations et 3119 contrôles préventifs à la mi-journée. Selon une nouvelle évaluation, à 14h30 il y a eu 6 476 contrôle et65 interpellations à Paris.  

13h20 : Vie culturelle en berne 

Différents monuments et des musées sont fortement impactés par le mouvement de grève. Plusieurs musées parisiens et la Tour Eiffel sont notamment fermés ce jeudi 5 décembre.

13h20 : Exctinction Rebellion 

Extinction Rebellion a annoncé avoir recouvert le "QR Code"de 3.600 trottinettes électriques en libre-service à Paris et à Bordeaux. Ils ont effectué ce geste afin de dénoncer leur impact écologique et pour soutenir la grève contre la réforme des retraites. 

13h : Premiers incidents

Des premiers incidents et des tensions ont éclaté à Nantes, Lyon et Rennes entre des manifestants radicaux et les forces de l'ordre qui utilisent des gaz lacrymogène. 

12h50 : Détermination d'Emmanuel Macron

Emmanuel Macron est "calme et déterminé" face au mouvement de contestation de la réforme des retraites dont "l'architecture générale" sera annoncée en milieu de semaine prochaine par le Premier ministre, selon des précisions de l'Élysée mercredi.

"Le chef de l'État est calme et déterminé à mener cette réforme, dans l'écoute et la consultation, il est attentif au respect de l'ordre public et aux désagréments subis par les Français. Le haut-commissaire Jean-Paul Delevoye achèvera les consultations avec les partenaires sociaux en début de semaine et s'exprimera pour effectuer une synthèse de ces discussions, puis le premier ministre s'exprimera vers le milieu de la semaine prochaine sur l'architecture générale de la réforme".

Le président Emmanuel Macron a également promis de s’exprimer "devant les Français" au moment où il "le considérera(it) opportun". Le projet précis de réforme sera dévoilé la semaine prochaine pour un passage au Parlement début 2020. 

"Nous ne calerons pas", a indiqué ce jeudi le patron des députés LREM, Gilles Le Gendre. Ila reconnu que le gouvernement doit "maintenant dire très précisément quelles options" il retient.

12h40 : Premiers chiffres de la mobilisation 

Les premières données pour la journée du 5 décembre ont été communiqués : 

Selon Franceinfo, la moyenne pondérée d'enseignants grévistes dans l'ensemble des académies est de 46,6%, indique le ministère de l'Education nationale. La moyenne pondérée dans le 1er degré (maternelles et primaires) est de 51,1% et de 42,32% dans le secondaire (collèges et lycées).

La direction de la SNCF a annoncé un chiffre de 55,6% de grévistes en moyenne en ce jeudi 5 décembre.85,7%des conducteurs sont en grève et 73,3% des contrôleurs sont en grève. 

12h35 : Contours de la réforme 

Selon l'Elysée, le Premier ministre Edouard Philippe va annoncer en "milieu de semaine prochaine l'architecture générale de la réforme" des retraites. 

12h30 : Dispositif de sécurité renforcé pour la manifestation à Paris

Le cortège parisien doit s'élancer vers 14h depuis le boulevard Magenta et la rue du Faubourg Saint-Martin pour rejoindre la place de la Nation à 19h.

Le Ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a récemment évoqué ses craintes sur la possible présence de casseurs, de black blocs ou de Gilets jaunes violents. 

Un dispositif sécuritaire important va permettre d'encadrer la manifestation. 6.000 forces de l'ordre seront mobilisées à Paris. 

11h30 : Forte mobilisation à Marseille, Bordeaux, Lyon, Lille ou bien encore Nantes

Des milliers de manifestants sont présents dans le cortège à Marseille. La manifestation a débuté depuis le Vieux Port vers 11h.

Les mobilisations sont également importantes dans les villes de Lyon, Nantes, Lille et Bordeaux notamment. 

11h15 : Des Gilets jaunes au péage de Saint-Arnoult 

Le  péage de Saint-Arnoult était occupé par des Gilets jaunes en ce jeudi 5 décembre. Ils ont laissé passer les automobilistes gratuitement. 


 
Les transports, les écoles et les hôpitaux fonctionnent au ralenti suite à cet important mouvement de grève. Les cheminots et les agents RATP font grève. Ils ont été rejoints par d'autres salariés et agents des services publics mais aussi des avocats, des pompiers.

Les prévisions SNCF pour la journée du jeudi 5 décembre laissent craindre un trafic très perturbé dans toute la France, avec un TGV sur dix en moyenne, 3 à 5% des TER en circulation, ou un train sur dix sur les Transilien. Les prévisions à la RATP à Paris témoignent également de l'ampleur de la mobilisation. Le trafic est totalement interrompu sur 10 lignes de métro. Des trains sont uniquement accessibles aux heures de pointe sur les RER A et B.

De très nombreux français ont fort heureusement pu s'organiser avec leurs employeurs pour affronter cette journée difficile. Le télétravail ou des moyens alternatifs pour se rendre au travail ont pu apporter des solutions à des milliers de Français.

La réforme envisagée par le gouvernement et la suppression des 42 régimes spéciaux au profit d'un régime de retraite universel est à l'origine de ce mouvement social de grande ampleur. 

Selon un sondage Odoxa, près de sept Français sur dix estiment que la mobilisation est justifiée. 

Vu sur : Franceinfo
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

02.

Coronavirus chinois : une carte permet de suivre l’évolution de l’épidémie à travers la planète

03.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

04.

Pourquoi nous devrions nous inquiéter que l’Etat veuille pousser à une hausse des salaires (alors même que la question se pose bel et bien)

05.

Ces pistes révolutionnaires que la BCE pourrait explorer pour sauver la zone euro de la japonisation

06.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

07.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

04.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

02.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

03.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

04.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

05.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

06.

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires