En direct
Best of
Best of du 25 au 31 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Comment le rover Perseverance va-t-il chercher la vie sur Mars ? ; L'avion électrique à décollage vertical conçu par la Suisse prend son envol

02.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

03.

Elon Musk affole la twittosphère en affirmant que les pyramides d’Egypte ont été construites par… des aliens

04.

Marc Lavoine se marie; La fille de Mick Jagger s'éprend du fils de Marc Levy, Blanche Gardin d'une star américaine; Jean Dujardin se saisit des fesses de Nathalie, Baptiste Giabiconi expose les siennes; Charlene de Monaco traverse la Méditerranée à vélo

05.

La Turquie d’Erdogan ne cache plus ses ambitions de dominer le monde musulman en fondant le califat rêvé par les Frères musulmans

06.

L’UNEF de Nanterre a choisi quatre femmes qui ont "influencé" le cours de l’Histoire : curieusement elles sont toutes de la même couleur !

07.

Covid-19 : si le bon élève Hong Kong est désormais confronté à une 3e vague, saurons-nous en éviter une 2e alors que nous sommes beaucoup moins rigoureux ?

01.

Ce que son opposition au projet ITER révèle de la véritable nature de Greenpeace

02.

Marc Lavoine se marie; La fille de Mick Jagger s'éprend du fils de Marc Levy, Blanche Gardin d'une star américaine; Jean Dujardin se saisit des fesses de Nathalie, Baptiste Giabiconi expose les siennes; Charlene de Monaco traverse la Méditerranée à vélo

03.

Chaudières à fioul et à charbon : une interdiction moins vertueuse qu’il n’y paraît

04.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

05.

Jerusalema : ça fait longtemps que ça n’était pas arrivé mais 2020 s’est trouvée un tube de l’été planétaire

06.

Pères et maris dangereux ? Quand Alice Coffin oublie opportunément les guerres judiciaires sans fondements menées par des mères sans scrupules

01.

Les dangereux arguments employés par les soutiens de la PMA pour toutes

02.

Alerte à l’aliénation idéologique : pire que les nouveaux extrémistes progressistes, les idiots utiles qui leur ouvrent les portes

03.

Chaudières à fioul et à charbon : une interdiction moins vertueuse qu’il n’y paraît

04.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

05.

PMA pour toutes : le conservatisme sociétal est-il une cause définitivement perdue ?

06.

Statues déboulonnées : la Martinique est-elle encore en France ?

ça vient d'être publié
pépites > Social
Rentrée sociale agitée
Les Gilets jaunes feront-ils leur retour dès le 12 septembre prochain ?
il y a 4 min 36 sec
light > Religion
Inquiétudes
L'ancien pape Benoît XVI serait dans un état "extrêmement fragile"
il y a 2 heures 18 min
pépites > Justice
Nouveau rebondissement
Affaire des écoutes de Nicolas Sarkozy : le Conseil d'Etat rejette la requête du Syndicat de la magistrature
il y a 4 heures 7 min
pépites > Environnement
Temps d’adaptation
Barbara Pompili décide de repousser l'interdiction des terrasses chauffées à l'hiver 2021
il y a 7 heures 1 min
décryptage > Environnement
Environnement

C’est la biodiversité du "beau" qu’il faut apprendre et transmettre et non la biodiversité du calcul, du chiffre, du nombre

il y a 8 heures 57 min
décryptage > Santé
Avertissement

Covid-19 : si le bon élève Hong Kong est désormais confronté à une 3e vague, saurons-nous en éviter une 2e alors que nous sommes beaucoup moins rigoureux ?

il y a 9 heures 38 min
décryptage > Consommation
Cocktail & Terroir

Les idées cocktails originales de l’été : avec de l’Absinthe, essayez le Green Beast

il y a 10 heures 31 min
décryptage > Politique
No non-sense

Séduire les "vrais gens" : le match des résultats Boris Johnson / Emmanuel Macron. Avantage...

il y a 11 heures 26 min
décryptage > Europe
Milliards à l'eau

Ces malencontreux facteurs économiques qui annulent d’ores et déjà l’impact du grand plan de relance européen

il y a 11 heures 57 min
pépites > Politique
Renouvellement
Important mouvement préfectoral
il y a 1 jour 2 heures
light > Europe
Enquêtes en cours
L'ancien roi Juan Carlos, soupçonné de corruption, décide de quitter l'Espagne
il y a 1 heure 1 min
pépites > Santé
Wuhan
Covid-19 : la mission de l'OMS en Chine a terminé son travail préparatoire dans le cadre de l'enquête sur l'origine du virus
il y a 3 heures 32 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Relance ou investissement ? Présent simple ou avenir composé ? Être en France ou aux USA ?

il y a 6 heures 43 min
pépite vidéo > Science
Mission accomplie
SpaceX : les images de l'amerrissage des deux astronautes américains
il y a 7 heures 28 min
décryptage > Société
Sélection inclusive

L’UNEF de Nanterre a choisi quatre femmes qui ont "influencé" le cours de l’Histoire : curieusement elles sont toutes de la même couleur !

il y a 9 heures 22 min
décryptage > Economie
Incertitudes sur les marchés

Le COVID-19 s’attaque surtout au dollar

il y a 9 heures 58 min
décryptage > International
Centre d'attraction

La Turquie d’Erdogan ne cache plus ses ambitions de dominer le monde musulman en fondant le califat rêvé par les Frères musulmans

il y a 11 heures 1 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

TikTok première victime du bras de fer entre la Chine et les États-Unis. Donald Trump va décider de fermer la star montante des réseaux sociaux

il y a 11 heures 44 min
pépites > Economie
Vroum
Hausse des ventes de voitures neuves
il y a 1 jour 2 heures
pépites > Economie
Crise aux Etats-Unis
Coronavirus : le cauchemar des restaurants américains condamnés à la faillite
il y a 1 jour 3 heures
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
Réforme

Grève du 5 décembre : Emmanuel Macron considère que la mobilisation est "avant tout contre la fin des régimes spéciaux"

Publié le 22 novembre 2019
Emmanuel Macron a évoqué lors d'une conférence de presse la mobilisation contre la réforme des retraites. Pour le président de la République, cette grève interprofessionnelle du 5 décembre est avant tout "une mobilisation contre la fin les régimes spéciaux".
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emmanuel Macron a évoqué lors d'une conférence de presse la mobilisation contre la réforme des retraites. Pour le président de la République, cette grève interprofessionnelle du 5 décembre est avant tout "une mobilisation contre la fin les régimes spéciaux".

Le président de la République s’est exprimé à l’issue de son déplacement à Amiens sur de nombreux sujets. Le chef de l’Etat a participé à une conférence de presse à Nesle dans la Somme. Emmanuel Macron a notamment répondu aux questions des journalistes sur la réforme des retraites et sur le futur mouvement du 5 décembre. 

Le président de la République trouve "étrange" qu’une mobilisation soit organisée contre une réforme "dont on ne connaît pas les termes exacts".

Le mouvement de grève du 5 décembre est avant tout "une mobilisation contre la fin des régimes spéciaux", selon Emmanuel Macron. 

Il estime que cette journée de grève interprofessionnelle est "avant tout la mobilisation de salariés d’entreprises, qui relèvent des régimes spéciaux. C’est donc une mobilisation contre la fin des régimes spéciaux. (…) Les régimes spéciaux ont tous vocation à retrouver le régime universel. Je ne vais pas expliquer au chauffeur de bus d’Amiens que sa retraite n’a rien à voir avec (celle) d’un chauffeur de la RATP".

Emmanuel Macron s’est aussi exprimé sur le contexte actuel : 

"Cela fait quelques mois que les uns ou les autres, inspirés par une logique de politique politicienne ou par une vision de la société que je ne partage pas, veulent à chaque occasion créer le désordre".

Il a tenu à mettre en garde "tous ceux qui essaient de jouer avec les peurs" et qui "se trompent de combat" :

"Le droit de manifester doit être respecté, dans un cadre, celui de la non-violence. Tous ceux qui franchissent cette ligne sont les ennemis du droit de manifester. Je fais le distinguo. Toute formation politique comme toute formation syndicale s’honoreraient à exprimer clairement ce distinguo".

Vu sur : Sud-Ouest
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
clo-ette
- 26/11/2019 - 15:40
exactement cela
Spiritucorsu, c'est encore mieux vu, il ne veut pas donner les miettes du gâteau .Tout pour lui ! ha ha !
spiritucorsu
- 26/11/2019 - 15:07
Panem et circenses(du pain et des jeux du cirque.)
Bien vu Clo-ette.Dans une société où l'oligarchie se réserve les meilleures parts du gâteau,si elle veut perdurer se doit de laisser quelques miettes au petit peuple.C'est un modus vivendi nécessaire qu'avaient très bien compris les empereurs romains(panem et circenses.)qui distribuaient des vivres et offraient des jeux du cirque au peuple en espérant étouffer toute velléité de révolte.Le locataire de l'Elysée veut lui qu'on le considère comme un empereur tout en gardant le gâteau pour lui et même les miettes,retiré sur son Aventin d'où il regarde le vulgulm pecus de son air méprisant,son intelligence exceptionnelle ne lui ayant pourtant pas encore permis de réaliser le danger où il se trouve avec la tempête sociale qui s'annonce et qu'il a lui même provoquée.
clo-ette
- 26/11/2019 - 11:36
Il y a eu ( un jour) un article sur l'Obs
qui expliquait qu'une société tenait aussi par les petits privilèges ou avantages accordés à chaque corps de métier , et que ce serait une erreur de les enlever . Je le crois aussi, car ils suppléent à des salaires qui peuvent être insuffisants, ou à une pénibilité , ou à des horaires spéciaux, en fait ils rétablissent un équilibre et pourquoi pas au contraire de ce qui est dit, une égalité .