En direct
Best of
Best of du 18 au 24 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Laéticia Hallyday, nue sur Instagram, au ski avec Kev Adams : Pascal s'inquiète ; Pamela épouse, une (très) vieille flamme, Jennifer Aniston en prend le chemin avec Brad (?), Rihanna se rapproche de DEUX ex ; Patrick Bruel fait une chute

03.

Le nouveau mal français : la baisse du niveau de vie

04.

Le pantouflage : un sport de masse chez les anciens élèves de l’ENA

05.

Coronavirus chinois : une carte permet de suivre l’évolution de l’épidémie à travers la planète

06.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

07.

Ces pistes révolutionnaires que la BCE pourrait explorer pour sauver la zone euro de la japonisation

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

04.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

01.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

02.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

05.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Tocqueville, un théoricien pour notre époque

« Les Français ignorent que la France possède une tradition intellectuelle libérale remarquable »

il y a 14 min 45 sec
light > Science
Flashs cosmiques
La compréhension d'un des derniers phénomènes cosmologiques identifié se poursuit mais sera encore longue
il y a 15 heures 32 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Make the Internet Great Again : le style Trump sur Twitter

il y a 19 heures 30 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le pantouflage : un sport de masse chez les anciens élèves de l’ENA

il y a 19 heures 33 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Le peuple français est-il une fiction ? : la France face au spectre de l’identité

il y a 19 heures 36 min
décryptage > Politique
Debout les morts

Miracle à Jérusalem : Emmanuel Macron va rencontrer Yasser Arafat !

il y a 19 heures 43 min
décryptage > Economie
Raréfaction des ressources

Une économie beaucoup plus économe en matières premières : l’idée présentée à Davos par Ellen Mac Arthur qui pourrait vraiment faire la différence

il y a 20 heures 21 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

il y a 21 heures 28 min
décryptage > Politique
SOS contrat social

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

il y a 22 heures 20 min
pépite vidéo > Santé
Prévention
Trois premiers cas du coronavirus en France : retrouvez l’intégralité de l’intervention d’Agnès Buzyn
il y a 1 jour 9 heures
pépites > Politique
La saga Huawei
Le Royaume-Uni est soumis à la pression accrue de son allié américain pour l'interdiction de la controversée Huawei
il y a 14 heures 9 min
pépite vidéo > Faits divers
Catastrophe climatique
L'est de l'Espagne sous le choc de la tempête Gloria
il y a 18 heures 30 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Un immense populicide mondialisé ? : l’histoire tragique de la fin du communisme et des ultimes heures de la guerre froide

il y a 19 heures 31 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Le nouveau mal français : la baisse du niveau de vie

il y a 19 heures 34 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Grandeurs et misère de la vie politique : le regard et le jugement de Tocqueville sur son engagement

il y a 19 heures 37 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Laéticia Hallyday, nue sur Instagram, au ski avec Kev Adams : Pascal s'inquiète ; Pamela épouse, une (très) vieille flamme, Jennifer Aniston en prend le chemin avec Brad (?), Rihanna se rapproche de DEUX ex ; Patrick Bruel fait une chute
il y a 19 heures 52 min
décryptage > International
Donne moi ton signe, je te dirai ce que tu vas faire

Année du rat de métal : voilà comment les dirigeants chinois pourraient adapter leur stratégie en fonction de leurs horoscopes

il y a 20 heures 39 min
décryptage > Politique
Mission impossible

Retraites : pourquoi la complexité du système fiscal et social français fragilise la crédibilité des études d’impact

il y a 21 heures 52 min
pépites > Santé
2019-nVoC
Coronavirus chinois : une carte permet de suivre l’évolution de l’épidémie à travers la planète
il y a 1 jour 6 heures
pépites > International
Vive inquiétude
L’association française SOS Chrétiens d’Orient a annoncé la disparition de quatre de ses collaborateurs en Irak
il y a 1 jour 10 heures
© IAN LANGSDON / POOL / AFP
© IAN LANGSDON / POOL / AFP
"On the edge of a precipice"

The Economist : Emmanuel Macron affirme que l'Otan est en état de "mort cérébrale" et que l'Europe est en danger

Publié le 07 novembre 2019
Le président de la République Emmanuel Macron a accordé une interview à la rédaction de The Economist. Dans cet entretien, il s'interroge notamment sur l'avenir de l'Otan et de l'Europe.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le président de la République Emmanuel Macron a accordé une interview à la rédaction de The Economist. Dans cet entretien, il s'interroge notamment sur l'avenir de l'Otan et de l'Europe.

Le chef de l'Etat a accordé une interview à la rédaction du journal The Economist. De très nombreux sujets ont été abordés dans cet entretien comme les relations avec les Etats-Unis,  la question de l'Otan ou bien encore l'avenir de l'Europe. 

Sur la question de l'Organisation du traité de l'Atlantique nord, Emmanuel Macron a dressé un bilan accablant : 

"Ce qu'on est en train de vivre, c'est la mort cérébrale de l'Otan". 

 Il explique cette situation suite au désengagement américain envers ses alliés de l'Otan et sur l'attitude de la Turquie. 

Emmanuel Macron souhaite en revanche "muscler" l'Europe de la Défense. Il a indiqué qu'il était nécessaire de "clarifier maintenant quelles sont les finalités stratégiques de l'Otan". 

"L’Europe (...) doit se doter d’une autonomie stratégique et capacitaire sur le plan militaire. Et d’autre part, rouvrir un dialogue stratégique, sans naïveté aucune et qui prendra du temps, avec la Russie". 

Le président de la République a déploré la situation de l'intervention turque et ses conséquences sur l'Otan : 

"Vous n’avez aucune coordination de la décision stratégique des États-Unis avec les partenaires de l’Otan et nous assistons à une agression menée par un autre partenaire de l’Otan, la Turquie, dans une zone où nos intérêts sont en jeu, sans coordination. Ce qui s’est passé est un énorme problème pour l’Otan".

Emmanuel Macron s'est aussi exprimé sur la situation de l'Europe. Le président de la République s'inquiète de la "fragilité extraordinaire de l'Europe" qui "disparaîtra" si elle ne "se pense pas comme puissance dans ce monde (…) Je ne crois pas dramatiser les choses, j'essaye d'être lucide". 

Le président français a insisté sur la nécessité d'une relance budgétaire afin d'alimenter la croissance européenne. 

Sur l'Europe, Emmanuel Macron estime que l'Union européenne "s'épuise sur le Brexit". D'après lui, "l’Europe a oublié qu’elle était une communauté, en se pensant progressivement comme un marché, avec une téléologie qui était l’expansion". Le président français considère qu'il s’agit d'une "faute profonde parce qu’elle a réduit la portée politique de son projet, à partir des années 1990". 

Le chef de l'Etat regrette la position américaine sur l'Europe : 

"Pour la première fois, les États-Unis ont un président qui ne partage pas l’idée du projet européen". 

Emmanuel Macron considère que si les Européens n’ont "pas un réveil, une prise de conscience de cette situation et une décision de s’en saisir, le risque est grand, à terme, que géopolitiquement nous disparaissions, ou en tout cas que nous ne soyons plus les maîtres de notre destin. Je le crois très profondément".

Au regard de cet entretien, le président français souhaite donc oeuvrer pour le développement de la force militaire européenne. Il considère que l’Europe pourrait exercer davantage d’influence sur la scène internationale, notamment en tant "que puissance médiatrice" entre les géants chinois et américain. Selon The Economist, "son rôle sera d’empêcher le monde entier de s’enflammer" en renouant le dialogue avec la Russie.

Vu sur : The Economist
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Laéticia Hallyday, nue sur Instagram, au ski avec Kev Adams : Pascal s'inquiète ; Pamela épouse, une (très) vieille flamme, Jennifer Aniston en prend le chemin avec Brad (?), Rihanna se rapproche de DEUX ex ; Patrick Bruel fait une chute

03.

Le nouveau mal français : la baisse du niveau de vie

04.

Le pantouflage : un sport de masse chez les anciens élèves de l’ENA

05.

Coronavirus chinois : une carte permet de suivre l’évolution de l’épidémie à travers la planète

06.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

07.

Ces pistes révolutionnaires que la BCE pourrait explorer pour sauver la zone euro de la japonisation

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

04.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

01.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

02.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

05.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Benvoyons
- 09/11/2019 - 11:23
2
Bilan la Russie a besoin d'une Europe stable avec laquelle, elle peut s'entendre pour son commerce mais aussi pour une non-intervention contre elle.
Pour l'Europe reste le Moyen-Orient qui déstabilise le Maghreb & une partie de l'Afrique. & donc même si la Russie va s'embourber avec le Moyen-Orient il reste aussi un critère de stabilisation du Nid de serpents. Concernant le Maghreb il n'y a qu'avec un fort même très fort investissement économique que nous pouvons de nouveau stabiliser mais surtout émanciper & sortir le Maghreb de la région du Nid de serpents du Moyen-Orient.
En fait les USA sont nécessaires mais ne peuvent plus commander l'OTAN avec les nouveaux intérêts de l'Europe & des pays qui sont autour
En fait l’analyse de Macron est plus large & beaucoup plus pragmatique.
Pour discuter avec les Allemands il est souvent nécessaire de provoquer, déstabiliser. Les Allemands ont une trouille, celle que l'on pense qu'il veulent toute la puissance & tout commander. Cette pensée en fait souvent aboutit à les faire ronronner. Donc Macron à raison de taper sur la table, pour éliminer les ronronnements Allemands & de ses alliés proches.
Benvoyons
- 09/11/2019 - 11:22
1
Ainsi il faut partir de la base: Les USA veulent réduire le coût de l'Europe OTAN. Ils ont été prévenus que cela se fera au détriment des achats Militaires de l’Europe aux USA (Avions etc…) d'où l'avion de combat de l'UE. La présence USA va se réduire & donc, l'UE doit impérativement prendre le relais de la puissance manquante & se réorganiser en conséquence. Pour ça il faut une certaine cohérence diplomatique & militaire vis-à-vis de la Russie (en sachant que Poutine n'est pas immuable) Faut aussi analyser le désengagement des USA au Moyen-Orient. Ce désengagement se fait au bénéfice de la Russie.
Mais la Russie va immanquablement buter de la même manière sur le Nid de Serpents du Moyen-Orient comme il a buté en Afghanistan mais avec un Nid 1000fois plus gros. De plus il a des frontières beaucoup plus proches que les USA avec ce même Nid de Serpents.
Sur l'Asie même si avec les Chinois pour le moment, cela semble stable il ne peut ne pas penser que cette longue frontière est une fragilité pour lui. Donc il a le Moyen-Orient, ou il va mettre beaucoup de force, mais il lui faut garder une excellente puissance en Asie aussi. Suite....
gerint
- 08/11/2019 - 20:25
Macron à son habitude bave dans des media étrangers
mais aggrave lourdement la situation qu'il déplore. Pour nous il faut sortir de l'UE.