En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Professeur décapité : des élèves et des parents d'élèves ont été complices de l'assassin

02.

La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

05.

Le rapporteur général de l'Observatoire de la laïcité, Nicolas Cadène, devrait être remplacé

06.

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

07.

Les courants qui nous mènent droit à la déflation se font de plus en plus forts

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

06.

Thibault de Montbrial : « Le vivre-ensemble n’est plus qu’une incantation psalmodiée par des gens qui, à titre personnel, font tout pour s’y soustraire »

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Yoga" d'Emmanuel Carrère : une leçon de vie, la liberté a un prix

il y a 25 sec
light > Science
Anatomie
Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête
il y a 59 min 10 sec
light > High-tech
Espionnage
Des diplomates et des agents secrets américains critiquent l'administration Trump qui ne réagit pas aux attaques qu'ils subissent dans des postes diplomatiques à l'étranger
il y a 1 heure 43 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Le père d'une élève du collège de Conflans-Sainte-Honorine et un militant islamiste auraient été en contact avec le jeune tchétchène qui avait annoncé sa volonté d'agir
il y a 2 heures 14 min
light > Science
Paquebot
Un projet de récupération de la radio du Titanic pour l'exposer provoque une bataille juridique
il y a 2 heures 38 min
light > Economie
Taxes
La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans
il y a 3 heures 13 min
décryptage > Politique
Mouvement

Radioscopie d’un conservatisme français qui retrouve du poil de la bête

il y a 3 heures 35 min
pépites > Terrorisme
Hommage
Samuel Paty recevra la Légion d'honneur posthume et sera fait Commandeur des palmes académiques annonce le ministre de l'Education
il y a 4 heures 18 min
décryptage > France
Lutter sans renier ses principes

La démocratie face au piège du traitement de ses ennemis (islamistes) : petites munitions intellectuelles pour résister aux sophistes

il y a 5 heures 52 sec
décryptage > France
Ecœurant

Professeur décapité : des élèves et des parents d'élèves ont été complices de l'assassin

il y a 5 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Amérique n'existe pas" d’après "Histoires enfantines", de Peter Bichsel : la candeur du regard, le vertige du langage

il y a 15 min 51 sec
décryptage > Culture
Polémique à Hollywood

L'actrice Gal Gadot peut-elle interpréter Cléopâtre ?

il y a 1 heure 38 min
pépite vidéo > Santé
"Célébrer Noël correctement"
Coronavirus : l'Irlande et le Pays de Galles décident de reconfiner
il y a 1 heure 59 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Contorsionnisme : à trop trianguler, Mélenchon perd (littéralement) la Baraka
il y a 2 heures 32 min
décryptage > Environnement
Objectifs

Emissions de carbone : la Chine se décide enfin à faire payer ses pollueurs

il y a 2 heures 44 min
décryptage > Santé
Bienfaits

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

il y a 3 heures 14 min
décryptage > Politique
LREM

Islamisme : Emmanuel Macron peut-il faire changer la peur de camp sans changer... sa majorité ?

il y a 3 heures 49 min
décryptage > Santé
Armes contre le virus

Plaidoyer pour une régulation de la lutte contre la Covid-19

il y a 4 heures 42 min
décryptage > France
Professeur décapité

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

il y a 5 heures 12 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Apple, LVMH et Airbus restent les trois entreprises préférées des jeunes diplômés qui s’inquiètent cependant des risques sur l’emploi

il y a 5 heures 17 min
© IROZ GAIZKA / AFP
© IROZ GAIZKA / AFP
Lutte contre le terrorisme

La France a bombardé "plusieurs caches et tunnels" de l’Etat islamique en Irak, l'organisation revendique l'attaque qui a tué un militaire français au Mali

Publié le 02 novembre 2019
La ministre des Armées, Florence Parly, a indiqué sur Twitter que la France avait effectué des frappes contre des caches et des tunnels de l'Etat islamique en fin de semaine. Le groupe Etat islamique a revendiqué ce samedi l'attaque qui a tué un militaire français au Mali.
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La ministre des Armées, Florence Parly, a indiqué sur Twitter que la France avait effectué des frappes contre des caches et des tunnels de l'Etat islamique en fin de semaine. Le groupe Etat islamique a revendiqué ce samedi l'attaque qui a tué un militaire français au Mali.

L’aviation française a bombardé jeudi "plusieurs caches et tunnels" de Daech dans le nord-est irakien. Cette information a été communiquée le vendredi 1er novembre sur Twitter par la ministre des Armées, Florence Parly. Elle a rappelé la "détermination" de Paris à poursuivre la lutte anti-djihadiste au Levant.

"L’aviation française a bombardé plusieurs caches et tunnels de Daech, à qui nous ne laissons aucun répit. Le Levant a été le théâtre de nombreux revirements récents. La position de la France, elle, est constante, et sa détermination à lutter contre le terrorisme intacte". 

La Ministre a ainsi souhaité faire allusion au récent retrait partiel des troupes américaines du nord-est de la Syrie. Donald Trump a été très critiqué pour ce choix, avant qu’il annonce la mort du leader de l’Etat islamique, Abou Bakr al-Baghdadi. Daech a confirmé jeudi la mort de son chef.

Selon les détails fournis par l’état-major français, "une patrouille de Rafale (...) a délivré une frappe contre plusieurs caches de Daech dans le nord-est irakien" dans le cadre de l’opération "Chammal", le volet français de l’opération Inherent Resolve menée par la coalition internationale sous la houlette des États-Unis.

Cette opération visait à "détruire plusieurs tunnels utilisés par Daech comme base arrière pour ses actions, et de dégrader ses capacités logistiques et militaires dans cette région".

L'Élysée a également annoncé dans un communiqué, ce samedi 2 novembre, le décès d'un militaire français au Mali. La victime faisait partie du 1er régiment de Spahis de Valence. Ce militaire français a été tué lors d'une opération samedi matin au Mali, dans la région de Menaka là où l'armée malienne a subi une attaque qui a fait 49 morts. Le militaire français est mort ce samedi après "le déclenchement d'un engin explosif improvisé au passage de son véhicule blindé", selon l'Elysée.

Le groupe Etat islamique a revendiqué l'attaque ayant coûté la vie à un militaire français ce samedi.

Le président Emmanuel Macron a salué "le sacrifice" du militaire. Le chef de l'Etat a exprimé "ses pensées vers ses camarades engagés dans les opérations au Sahel, ainsi que vers leurs frères d'armes des armées sahéliennes, qui paient un lourd tribut dans la lutte contre le terrorisme". Le président français a assuré "de la pleine solidarité de la Nation en ces douloureuses circonstances".

L'organisation terroriste a revendiqué également l'attaque contre un camp de l'armée malienne qui a fait 49 morts, la veille.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
JBL
- 03/11/2019 - 12:22
Jupiter ?????
Derrière Jupiter, il y a aussi Zorro ! Est-ce que les autres pays européens, ont la prétention d'irradiquer le terrorisme ? Le sieur Macron se met en avant, vous allez voir ce que vous allez voir, c'est moi le chef de l'Europe !!! Et si demain il devait y avoir un attentat, en France, qui paiera la facture ? Pour le peuple, ça sera la double peine. Non seulement c'est le peuple qui paie la mégalomanie de son "chef", mais en plus c'est lui dans sa chair qui va en payer le prix. Et cerise sur le gâteau, quand on soutient, contre vent et marée, une politique d'immigration forcenée, contre son peuple, allez comprendre, la logique de ce type de personnage !