En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

03.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

04.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

05.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

06.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

07.

Congrès des maires de France : ce que le profil de nos élus nous dit de... l’illusion de la démocratie participative

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

ça vient d'être publié
light > Justice
Et golouglouglou
Pernod Ricard : des employés dénoncent une culture de la consommation de l'alcool
il y a 4 heures 48 sec
light > Culture
Jackpot !
Gros succès pour le Joker qui dépasse le milliard de dollars de recette
il y a 6 heures 12 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Civilizations" de Laurent Binet : Suite et fin des prix littéraires 2019 chroniqués ici : le Prix de l'Académie française, qu récompense ce conte philosophique où les Incas envahissent l’Europe

il y a 6 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Sans la liberté" de François Sureau : La liberté a déjà disparu

il y a 7 heures 16 min
pépite vidéo > Politique
Bougeotte
Edouard Philippe assure que sa volonté de transformer le pays reste "intacte"
il y a 8 heures 38 min
décryptage > Economie
Combat profond

Huile de palme : comment le gouvernement profond combat l’écologie

il y a 9 heures 22 min
décryptage > Economie
Choc

Ce choc de gestion de l’Etat sans lequel la crise ouverte par les Gilets jaunes ne se refermera pas

il y a 9 heures 36 min
pépites > Politique
Réformons !
Edouard Philippe : la "volonté de "transformer" la France reste intacte dans les rangs de l'exécutif
il y a 9 heures 50 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Risques de piratages : ces 146 failles pré-installées sur les smartphones Android
il y a 10 heures 58 min
décryptage > Société
Gilets Jaunes

Violence des casseurs, erreurs de maintien de l’ordre : pourquoi nous devons réapprendre la gestion démocratique des foules

il y a 11 heures 28 min
décryptage > Politique
L'art de la punchline

Un 17 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 4 heures 42 min
pépites > Société
A toute vitesse ?
Rouen : l'usine Lubrizol pourrait reprendre partiellement son activité avant la fin de l'année
il y a 6 heures 26 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : "La dernière bande" : Un texte exigeant mis à la portée de tous les cœurs par un immense comédien

il y a 7 heures 1 min
décryptage > Economie
Grande fierté

L’Italie n’a pas inventé les pâtes, mais a su préserver sa sauce bien mieux que la France. Connaissez-vous vraiment l’Italie ?

il y a 7 heures 18 min
pépites > Faits divers
Drame
Toulouse : un pont s’effondre, un mort et cinq blessés
il y a 8 heures 40 min
décryptage > Economie
"Impeachable" or not "impeachable" ?

Etats-Unis : pour les marchés financiers, Donald Trump n’est pas « impeachable »

il y a 9 heures 29 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

Quand le parti conservateur britannique redevient un parti de droite

il y a 9 heures 44 min
décryptage > Société
Bad choice ?

Pourquoi nous devrions arrêter de parler de temps d’écran pour nos enfants

il y a 10 heures 42 min
décryptage > Economie
Discret abus d’optimisme ?

+60% de créations d’entreprises : quand le Financial Times loue les vertus des mesures économiques d’Emmanuel Macron

il y a 11 heures 20 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Peur de la science et règne de l’émotionnel : les deux mamelles de la panne du progrès

il y a 13 heures 46 min
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
RTS

François Fillon considère que "la droite française s’est suicidée" et qualifie Emmanuel Macron de "petit joueur" sur le mouvement des Gilets jaunes

Publié le 10 octobre 2019
L'ancien candidat à l’élection présidentielle a accordé un long entretien à la télévision suisse sur la chaîne RTS. François Fillon s’est exprimé sur la crise des Gilets jaunes, sur le bilan du quinquennat d’Emmanuel Macron, sur la capacité à réformer du chef de l’Etat ainsi que sur l’état de la droite.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'ancien candidat à l’élection présidentielle a accordé un long entretien à la télévision suisse sur la chaîne RTS. François Fillon s’est exprimé sur la crise des Gilets jaunes, sur le bilan du quinquennat d’Emmanuel Macron, sur la capacité à réformer du chef de l’Etat ainsi que sur l’état de la droite.

François Fillon était invité dans la soirée du mercredi 9 octobre sur la chaîne RTS (Radio Télévision Suisse).  Il a répondu aux questions de Darius Rochebin. Cet entretien s’est déroulé en public, à Genève.

Dans le cadre cette interview, François Fillon a notamment évoqué la politique d’Emmanuel Macron, le mouvement des Gilets jaunes. Il a également tiré un terrible constat de la droite française.

François Fillon a minimisé le mouvement des Gilets jaunes lors de cet entretien : 

"Si on réfléchit bien, c’est pas grand-chose cette affaire de Gilets jaunes. Il y a eu au maximum des manifestations 150 ou 180.000 personnes dans toute la France à manifester. Je vais être un peu prétentieux, mais quand j’étais ministre des Affaires sociales, j’ai fait une réforme des retraites, j’ai mis 2 millions et demi de personnes dans la rue. Macron c’est un petit joueur à côté".

François Fillon s’interroge sur la capacité du chef de l’Etat à réformer et il déplore le fait qu’Emmanuel Macron ait "reculé" face au mouvement des Gilets jaunes. L'ancien Premier ministre a aussi critiqué le choix du grand débat.  

"Il va reculer parce qu'il y a cette puissance du système médiatique et des réseaux sociaux qui fait croire que le pays est à feu et à sang. En France, on fait la révolution un jour par semaine. Si cette crise a déstabilisé un gouvernement légitime venant d'être mis en place, ce n'est pas bon signe."

Interrogé sur son sentiment après sa défaite de 2017, François Fillon s’est confié sur ses regrets, ses remords et sa rancune. 

"J'éprouve les trois, forcément. Je tourne la page, je regarde devant. Mais il était intéressant de voir aux obsèques de Chirac ces gens qui s'étaient battus les uns contre les autres". 

François Fillon dresse un terrible constat sur sa famille politique également dans cette interview accordée à la télévision suisse. Il déplore que "depuis 20 ans, des batailles uniquement personnelles et d'ego et pas des débats idéologiques aient animé la droite française". François Fillon considère même que "la droite française s'est suicidée avec ses divisions."

Le couple Fillon sera jugé du 24 février au 11 mars 2020 au tribunal correctionnel de Paris.

François Fillon exclut un retour en politique. Il précise qu’il ne cultive "aucune nostalgie" : 

"J'ai choisi une autre vie qui me satisfait pleinement. (…) Quand je cours sur un circuit automobile, je regarde toujours devant.

Vu sur : RTS
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

03.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

04.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

05.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

06.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

07.

Congrès des maires de France : ce que le profil de nos élus nous dit de... l’illusion de la démocratie participative

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloberval
- 11/10/2019 - 17:31
De Gaulle aurait-il été mis en examen ?
Il avait fait mieux puisqu'il avait été condamné à mort pae un tribunal militaire de Vichy . Mais c'était pour des raisons qui lui font honneur et disqualifient ses juges .
Fillon n'avait pas remarqué que les leaders de la droite ont des ennuis avec une certaine justice proche des juges du mur des cons. Il en a fait lui-même l'expérience . Au moins avec lui ils n'ont pas eu besoin de recourir à de faux documents ou témoignages ou à des écoutes détournées de leur objet comme c'était arrivé à Sarkozy dans l'affaire Clearstream 2 , Bettencourt , financement de campagne par Kadhafi et Azibert ou à d'autres formes d'inventivité pénale comme ce procès tardif fait à Balladur pour sa campagne de 1995.

La droite est divisée par définition puisqu'il n'y ni dogme ni pensée obligatoire chez elle . En 2017 elle s'était réuni de bon ou mauvais gré derrière Fillon mais lui n'avait pas le nez propre après avoir tant fait la morale à Sarkozy qui le vaut 1000 fois et qui sera acquitté car ce qu'on lui reproche n'existe pas .