En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

03.

Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne

04.

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

05.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

06.

Delta Airlines lance un programme pour réduire le risque de contamination Covid à 1 sur 1 million sur ses vols transatlantiques. Pourquoi ne pas s'en inspirer pour des Noëls en famille sans risque ?

07.

Le Covid touche les plus vieux mais les jeunes vont en payer les factures

01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Liberté de la presse
L'article 24 contesté de la loi «sécurité globale» sera réécrit
il y a 1 heure 27 min
pépites > Culture
Littérature
Le prix Goncourt est attribué à Hervé Le Tellier pour son roman «L'Anomalie» chez Gallimard
il y a 3 heures 6 min
pépites > Société
Exode
Un Français sur dix a quitté sa résidence principale à l'occasion du deuxième confinement, un million de plus que lors du premier confinement
il y a 5 heures 59 min
pépites > Justice
Police
Un des policiers qui suspectent, à tort, 6 jeunes dans une voiture, tire, sans raison, deux coups de feu sur eux, il n'a pas fait l'objet de sanction
il y a 7 heures 7 min
décryptage > Economie
Perte de pouvoir d'achat

La crise du Covid pourrait faire perdre aux Britanniques 1350 euros sur leur rémunération annuelle d’ici 2025. Quid des Français ?

il y a 7 heures 47 min
décryptage > Santé
Protocole ultra-renforcé

Delta Airlines lance un programme pour réduire le risque de contamination Covid à 1 sur 1 million sur ses vols transatlantiques. Pourquoi ne pas s'en inspirer pour des Noëls en famille sans risque ?

il y a 8 heures 19 min
pépite vidéo > Justice
Jour J
Le procès de Nicolas Sarkozy pour corruption dans "l'affaire des écoutes" reprend aujourd'hui
il y a 8 heures 46 min
décryptage > Politique
Janus

Ce qui se cache vraiment derrière le paradoxe Macron

il y a 10 heures 2 min
pépites > Justice
Bavure
4 policiers mis en examen dont 2 ont été écroués dans l'affaire Michel Zecler
il y a 10 heures 10 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Huit jeux auxquels vous pouvez jouer en famille par écran interposés pendant le confinement
il y a 10 heures 34 min
décryptage > Politique
Un mea culpa qui fera date

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

il y a 2 heures 7 min
pépites > Santé
Wanted
10000 volontaires sont recherchés pour mesurer les conséquences psychologiques de la crise sanitaire
il y a 3 heures 21 min
décryptage > Economie
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

La France et l’Allemagne tentent de rallier l’Europe à sa folie. Ils résistent pour protéger l’économie. Tant mieux 

il y a 6 heures 3 min
décryptage > Economie
Panorama

COVID-19, vaccins, politique et vérités

il y a 7 heures 25 min
pépites > Politique
Dilemme
Emmanuel Macron pris au piège de la loi sur la sécurité globale et de l'article 24, Darmanin sur le grill
il y a 7 heures 57 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus : la Haute Autorité de Santé recommande de vacciner en 5 phases avec priorité aux Ehpad
il y a 8 heures 38 min
décryptage > Politique
Surprise Surprise

Comment la gauche a subitement découvert les vertus de la vidéosurveillance

il y a 9 heures 45 min
décryptage > France
Union de la colère

La France n’est-elle plus qu’une somme de colères dirigée par un gouvernement incapable de les comprendre ?

il y a 10 heures 9 min
décryptage > France
Glottophobie

Il faut sauver l'accent de Jean Castex !

il y a 10 heures 33 min
décryptage > Economie
ATLANTICO BUSINESS

Le Covid touche les plus vieux mais les jeunes vont en payer les factures

il y a 10 heures 35 min
© DOMINIQUE FAGET / AFP
© DOMINIQUE FAGET / AFP
Hommages

Les nombreuses réactions politiques après le décès de Jacques Chirac

Publié le 26 septembre 2019
De nombreuses personnalités politiques se sont exprimées après la mort de Jacques Chirac. L'ancien président de la République est mort ce jeudi 26 septembre à l'âge de 86 ans.
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
De nombreuses personnalités politiques se sont exprimées après la mort de Jacques Chirac. L'ancien président de la République est mort ce jeudi 26 septembre à l'âge de 86 ans.

Les réactions se multiplient au sein de la classe politique après l'annonce de la mort de l'ancien président de la République à l'âge de 86 ans. Différentes personnalités ont tenu à rendre hommage à Jacques Chirac en ce jeudi 26 septembre.  

Nicolas Sarkozy a fait part de "profonde tristesse" :

 "C'est une part de ma vie qui disparaît aujourd'hui. Il a incarné une France fidèle à ses valeurs universelles et à son rôle historique. Il n'a jamais rien cédé sur notre indépendance, en même temps que sur son profond engagement européen". 

Nicolas Sarkozy a salué dans un communiqué "la stature imposante et la voix si particulière de Jacques Chirac" qui "ont accompagné la vie politique française pendant un demi-siècle. S'il a pu nous arriver de nous opposer sur le plan politique, je n'ai jamais oublié ce que je lui devais et ce qu'il a fait pour notre pays. La ténacité, sa force de conviction, son empathie naturelle, et par-dessus tout sa capacité à surmonter les épreuves de la vie ont constamment forcé mon admiration et suscité mon respect. C'est sur son exemple que j'ai souhaité servir la France. (…) Sa mémoire restera dans l'Histoire de France comme dans le coeur de tous nos compatriotes".

L'ancien président François Hollande a salué Jacques Chirac :

"Jacques Chirac avait su établir un lien personnel avec les Français. Il aimait les gens, qui lui rendaient en affection ce qu'il leur avait offert en sympathie". 

Pour François Hollande, Jacques Chirac était un "combattant", qui "pouvait être tranchant". Il dit avoir été "témoin, dans la relation" qu'il avait "pu établir avec lui ces dernières années sur (leurs) terres corréziennes", de sa "sollicitude".

L'ancien chef de l'Etat Valéry Giscard d'Estaing a exprimé dans un communiqué son "émotion" après le décès de Jacques Chirac, qui avait été son Premier ministre de 1974 à 1976.

"J'ai appris avec beaucoup d'émotion la nouvelle de la disparition de l'ancien président de la République Jacques Chirac. J'adresse à son épouse et à ses proches un message de profondes condoléances".

Alain Juppé, qui a été Premier ministre de Jacques Chirac, a exprimé son "immense tristesse" après le décès de l'ancien chef de l'Etat.

"Pendant plus de 40 ans, j'ai vécu avec Jacques Chirac une relation exceptionnelle de fidélité, de confiance, d'amitié réciproques qui n'était pas seulement politique mais d'abord personnelle".

Gérard Larcher, président du Sénat (LR), s'est exprimé dans un communiqué : 

"Il a incarné la France à travers ses territoires qu’il a sans cesse arpentés à commencer par cette terre de Corrèze dont il a été député. Maire de Paris si apprécié, il a été le seul de l’Histoire à gagner les vingt arrondissements. Il a incarné la France à travers ses valeurs, la liberté, liberté de dire non lorsqu’il s’est agi de refuser d’intervenir en Irak, liberté d’assumer le passé de son pays, ses ombres comme ses lumières, notamment avec son discours du Vel d’Hiv."

Le chef de file des députés LR Christian Jacob a déclaré que la famille gaulliste perdait "un de ces inspirateurs": 

"La France et les Français perdent leur président (...) Ma peine immense est à la hauteur du respect, de l'admiration et de l'affection que je lui portais depuis toujours". 

La maire de Paris Anne Hidalgo a rendu hommage à un "homme d'Etat hors normes". Elle a indiqué que "Paris est en deuil"

"Pour nous les Parisiennes et les Parisiens, il sera à jamais notre maire, aimant passionnément sa ville et ses habitants. Les drapeaux de tous les équipements municipaux seront mis en berne".

Richard Ferrand, président de l'Assemblée nationale, a indiqué que "Jacques Chirac fait désormais partie de l'Histoire de France. Une France à son image : fougueuse, complexe, parfois traversée de contradictions, toujours animée d'une inlassable passion républicaine. A titre personnel, je ne peux oublier l'ultime message qu'il nous a adressé alors qu'il quittait ses fonctions, dans lequel il exhortait le peuple français à ne jamais composer avec l'extrémisme, le racisme, l'antisémitisme ou le rejet de l'autre. La France a perdu en lui un héros d'Alexandre Dumas : charmeur, batailleur et beaucoup plus profond qu'il ne voulait paraître."

L'ancien premier ministre Edouard Balladur a appris "avec émotion" son décès "après tant d'années de souffrance". François Bayrou a salué son "attachement à l'unité des Français et aux valeurs républicaines". Lionel Jospin a estimé que "gouverner la France sous sa présidence" était un "privilège". 

Jean-Paul Delevoye, ancien ministre de Jacques Chirac s'est exprimé sur Twitter : 

"Je pleure Jacques Chirac qui m'a fait partager son amour de la France des françaises et des français. Il incarnait la noblesse de la politique".

Jean-Luc Mélenchon estime que que "l'Histoire de France tourne une page. Recevons la tristesse car elle a ses raisons. Il aimait la France mieux que d'autres depuis. Et pour cette part-là, nous lui sommes reconnaissants". 

Marine Le Pen a indiqué que "malgré toutes les divergences que l’on pouvait avoir avec Jacques Chirac, il aura été un grand amoureux de l’Outre-mer et le Président capable de s’opposer à la folie de la guerre en Irak, renouant avec la traditionnelle position d’équilibre et de diplomatie de la France".

Jean-Marie Le Pen, ancien adversaire de Jacques Chirac au second tour de l'élection présidentielle de 2002, a indiqué que "même l'ennemi a droit au respect" lors de la mort.

Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a précisé qu'il était "touché et dévasté" par la mort de l'ancien président français Jacques Chirac. 

Le premier ministre libanais Saad Hariri a précisé que Jacques Chirac était un des "plus grands hommes" que la France ait connu : 

"Les Libanais et les Arabes ressentent aujourd'hui de la (douleur après la) perte d'un homme qui a profondément marqué leur conscience pendant de nombreuses années".

Le président russe Vladimir Poutine a tenu à saluer un dirigeant "sage et visionnaire".

"Jacques Chirac a acquis le respect mérité de ses compatriotes et une haute autorité internationale en tant que dirigeant sage et visionnaire ayant toujours défendu les intérêts de son pays". 

Vladimir Poutine avait récemment indiqué que Jacques Chirac était le dirigeant étranger l'ayant le plus impressionné de sa carrière.

Dès l'annonce du décès de l'ex-président par son gendre Frédéric Salat-Baroux, l'Assemblée nationale et le Sénat ont observé une minute de silence afin de rendre hommage à Jacques Chirac. 

Vu sur : Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
2bout
- 26/09/2019 - 20:21
Un grand nous quitte, un micro se tend …
et toujours égal à lui-même, Jack Lang le saisit.