En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

06.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

ça vient d'être publié
pépites > France
Impact à Montpellier, Toulouse et Perpignan
Intempéries : le trafic SNCF fortement impacté dans le sud de la France jusqu'au 4 novembre
il y a 1 heure 4 min
pépite vidéo > International
Tentative d'apaisement
Chili : le président Sebastian Piñera demande pardon et propose des mesures sociales
il y a 2 heures 46 min
light > Science
Big One ?
Californie : une importante faille tectonique se réveille après 500 ans d'inactivité
il y a 5 heures 44 min
pépites > High-tech
Révolution ?
Google dévoile des progrès majeurs dans le calcul quantique
il y a 6 heures 46 min
pépites > Justice
"Diffamation publique"
L’État décide de porter plainte après les accusations d'un homme qui prétendait que la France était "raciste"
il y a 8 heures 22 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Unbelievable" : ... mais vrai !

il y a 9 heures 55 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Hors normes" d'Eric Tolédano et Olivier Nakache : les réalisateurs d'Intouchables nous embarquent dans un film irrésistible

il y a 10 heures 30 min
décryptage > Science
Espace

Les effets du voyage spatial sur le corps humain

il y a 11 heures 30 min
décryptage > France
Repli ?

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

il y a 12 heures 28 min
décryptage > Société
Tout nouveau, tout beau

L'amour sur Instagram ? C'est de l'art !

il y a 13 heures 7 min
Jamais mieux servi que par soi-même
Chine : des tueurs à gages condamnés pour avoir essayé de sous-traiter leur projet criminel
il y a 2 heures 3 min
pépites > Politique
Polémique maltaise
Matignon : Sandro Gozi, le conseiller d'Edouard Philippe, annonce sa démission
il y a 4 heures 5 min
pépites > Faits divers
Enquête
L'homme arrêté au musée de Saint-Raphaël a été hospitalisé d'office
il y a 6 heures 16 min
pépites > Politique
Avenir de la droite
Christian Jacob dévoile le nouvel organigramme des Républicains
il y a 7 heures 22 min
pépite vidéo > Défense
Promesses tenues ?
Syrie : la Turquie et la Russie évoquent un "accord historique"
il y a 9 heures 32 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Oublier Klara" d'Isabelle Autissier : une saga familiale qui s’étire des goulags staliniens à la décomposition de l’URSS

il y a 10 heures 15 min
décryptage > Société
Conséquences bénéfiques ?

L'impact social de la flexibilité des horaires de travail

il y a 11 heures 1 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 22 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 11 heures 47 min
décryptage > Sport
Ligue des Champions

Bruges - PSG : 0-5, Avec un Mbappé fulgurant, le PSG caracole en tête de son groupe

il y a 12 heures 54 min
décryptage > Société
Il n'y a rien à voir...

La haine des bien-pensants : ils voient tous ceux qui ne pensent pas comme eux comme des invalides !

il y a 13 heures 21 min
© Reuters
© Reuters
Cour de justice de la République

Affaire Karachi : Edouard Balladur et François Léotard sous la menace d’un procès

Publié le 22 septembre 2019
Le procureur général François Molins demande qu'Edouard Balladur et François Léotard soient jugés pour "complicité d'abus de bien sociaux" ainsi que pour "recel" de ce délit.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le procureur général François Molins demande qu'Edouard Balladur et François Léotard soient jugés pour "complicité d'abus de bien sociaux" ainsi que pour "recel" de ce délit.

Selon des informations de L'Express, la perspective d'un procès pour Edouard Balladur se rapproche. Le dossier concerne les soupçons de financement occulte de sa campagne présidentielle de 1995. Ces éléments avaient été révélés par la tentaculaire affaire Karachi. Le parquet a donc requis le renvoi d'Edouard Balladur et celui de François Léotard devant la Cour de justice de la République (CJR).

La commission de l’instruction de la CJR devra se prononcer sur la tenue ou non dans les prochains mois d’un procès contre Edouard Balladur et son ancien ministre de la Défense, François Léotard. 

Dans son réquisitoire, le procureur général François Molins demande qu’ils soient jugés pour "complicité d’abus de bien sociaux" ainsi que, concernant Edouard Balladur, pour "recel" de ce délit, selon L’Express

Ils sont soupçonnés d’être impliqués dans un possible système de rétro-commissions – illégales – sur des ventes de sous-marins au Pakistan et de frégates à l’Arabie saoudite alors qu'ils occupaient des fonctions au gouvernement entre 1993 et 1995. Ces rétro-commissions, estimées à 13 millions de francs (près de 2 millions d’euros) auraient pu servir en partie à financer la campagne d’Edouard Balladur.

Dans cette affaire, six autres personnes (dont Nicolas Bazire, Thierry Gaubert et Ziad Takieddine) doivent être jugées devant le tribunal correctionnel de Paris entre le 7 et le 31 octobre prochains. 

Les soupçons sur les rétro-commissions étaient apparus au cours de l’enquête sur l’attentat de Karachi survenu le 8 mai 2002 au Pakistan. Quinze personnes avaient été tuées dont onze employés français de la Direction des chantiers navals (ex-DCN). Ils travaillaient à la construction d’un des trois sous-marins Agosta vendus à ce pays sous le gouvernement d'Edouard Balladur.

L’enquête antiterroriste avait privilégié la piste d’Al-Qaïda. La thèse, non confirmée, de représailles suite à une décision prise par Jacques Chirac a également été étudiée. Jacques Chirac, après son élection, avait ordonné d’arrêter le versement des commissions dans ces contrats.

Une plainte des familles des victimes de l’attaque avait entraîné l’ouverture en 2011 du volet financier de cette affaire tentaculaire.

Edouard Balladur a toujours nié avoir été informé de l'existence de rétro-commissions. Les soupçons étaient concentrés sur la somme de 10 millions de francs versés sur son compte de campagne suite à sa défaite au premier tour. Des voyages de Ziad Takieddine à Genève ont également soulevé de nombreuses questions. 

25 ans après les faits prétendus, Edouard Balladur et François Léotard pourraient donc comparaître devant la justice. Leur cas avait été confié à la Cour de justice de la République, seule instance habilitée à juger des membres du gouvernement pour des faits commis dans l'exercice de leurs fonctions. Ils assurent ne pas avoir eu connaissance d'un possible système de financement occulte.

Vu sur : L'Express
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Hiris
- 23/09/2019 - 08:59
Et pendant ce temps ...
Ferrand est toujours aux manettes et Cahuzac travaille en Corse ,on sent que les élections apprôchent et que la cible judiciaire est bien la droite ...toute la droite ,au cas zou!