En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© BORIS HORVAT / AFP
Fête gâchée

Qualification de l'Algérie : 282 interpellations en France, 33 policiers blessés à Lyon

Publié le 15 juillet 2019
Après la qualification de l'Algérie en finale de la CAN, des violences ont émaillé les scènes de liesse des supporters algériens en France.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Après la qualification de l'Algérie en finale de la CAN, des violences ont émaillé les scènes de liesse des supporters algériens en France.

Après la qualification pour la finale de la CAN de l'Algérie, des milliers de supporters des Fennecs ont fêté la victoire de leur équipe en France. Si l'ambiance était plutôt à la fête, des débordements ont émaillé les différentes scènes de liesse allant parfois jusqu'à l'affrontement avec les forces de l'ordre. Lundi matin, le ministère de l’Intérieur décomptait 282 interpellations dans toute la France, 249 personnes ont été placées en garde à vue.

A Lyon, plusieurs dizaines de véhicules ont été incendiés ainsi qu'une centaine de poubelles et barricades. Des policiers ont été visés par de tirs de projectiles, 33 d'entre eux ont été blessés.  7 interpellations ont été réalisées dans la soirée à Lyon, cinq pour violences volontaires et outrages sur forces de l’ordre et deux pour vol avec effractions puis 5 autres dans la nuit pour un vol par effraction.

A Marseille, des supporters des Fennecs ont également affronté les forces de l’ordre. Vers 1h du matin, le face-à-face entre les policiers et CRS casqués et des centaines de jeunes souvent le visage masqué avec des drapeaux algériens ou des maillots de l’équipe se poursuivait vers la porte d’Aix amenant la destruction des abribus sur place.

A Paris, la situation était également tendue aux alentours des Champs-Elysées. Après les célébrations du 14 juillet, les supporters de l'Algérie ont envahi l'avenue parisienne dans un concert de klaxons  et les forces de l'ordre ont du riposter à coups de gaz lacrymogènes pour disperser la foule. 169 personnes ont été interpellées en marge des festivités du 14 juillet et de la CAN à Paris et en banlieue.

Vu sur : L'Obs
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Laeticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

02.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

03.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

04.

Arrêt de l’enquête dans les maternités de Fukushima : un non-lieu sanitaire pour le nucléaire ?

05.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

06.

Le G7 du blabla politico-diplomatique qui ne sert à rien, sauf à permettre aux dirigeants de se parler et ça, c’est primordial

07.

Incendie en Amazonie : on vient d’inventer la politique magique !

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

05.

G7 à Biarritz : ces inégalités croissantes dans les pays occidentaux dont les progressistes ne veulent pas entendre parler

06.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Gré
- 17/07/2019 - 21:16
situation "tendue" ? "débordements" ?
Voici un autre point de vue - de gens de terrain lesquels ont, chacun le sait, très mauvais esprit ! https://www.youtube.com/watch?v=pMV8SSqwfxc&feature=player_embedded&fbclid=IwAR0HfyqsP40WXMtXPXmipXXcymR9GfZcyMnQ--ymSL2CfvNfY3XdUOiFd6o ---- Pas de grenades de désencerclement, pas de tirs LBD. Deux poids, deux mesures.
alam
- 15/07/2019 - 22:39
Quelle honte
L 'éducation est totalement absente pour certains. Il ne reste plus que la répression la plus sévère en souhaitant que les nouvelles générations soient mieux éduquées. Ceci passe par moins de communautarisme et inculquer le respect des lois de la république.
Forbane
- 15/07/2019 - 19:14
Honteux
Pas de flashball ou grenades de désencerclement contre les racailles made in Algérie!
Pas de décompte financier des dégâts et de l’impact économique pour les commerces pillés, le mobilier urbain vandalisés, les marins-pompiers attaqués et les particuliers qui ont eu leur voiture brûlée.
Lâcheté honteuse, État collabo et couille-molle...