En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© ALAIN JOCARD / AFP
Mesures du gouvernement
Les points essentiels du discours d'Edouard Philippe
Publié le 12 juin 2019
Lors de la déclaration de politique générale du gouvernement, le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé plusieurs grandes mesures ce mercredi à l'Assemblée nationale marquant l'acte II du quinquennat d'Emmanuel Macron.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lors de la déclaration de politique générale du gouvernement, le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé plusieurs grandes mesures ce mercredi à l'Assemblée nationale marquant l'acte II du quinquennat d'Emmanuel Macron.

Ecologie

Les mesures écologiques ont été les premières annoncées. Edouard Philippe a déclaré que le gouvernement "fermera la centrale de Fessenheim avant la fin 2020". Il prône un monde plus propre où les Français produiront mieux pour manger mieux : "Nous nous battrons pour garantir un budget de la PAC à la hauteur des besoins de la transition écologique." Par ailleurs, "un million de familles" seront concernées par la prime à la conversion. Edouard Philippe veut "rompre avec le gaspillage" en stoppant l'amassement des déchets et "la pratique scandaleuse qui consiste à jeter ce qui ne peut être vendu". Le Premier ministre souhaite aussi une suppression du plastique à usage unique dans les administrations.

Justice sociale

Edouard Philippe s'est positionné en défenseur de la justice sociale en s'attaquant à l'assurance chômage. Le gouvernement va instaurer un système de bonus-malus sur les cotisations contre les recours abusifs des contrats courts "dans les 5 à 10 secteurs d’activité qui utilisent le plus ces contrats et qui génèrent de la précarité." De plus, se battre pour que le travail paye toujours plus que l'inactivité est devenu un point essentiel. Le dernier objectif concernant le chômage vise "à introduire une dégressivité de l’indemnisation pour les salariés qui perçoivent les salaires les plus élevés et qui sont en mesure de retrouver un emploi plus vite que les autres" lance Edouard Philippe.

Ras-le-bol fiscal 

Après la longue crise des "gilets jaunes", Edouard Philippe répond avoir "entendu le message d’exaspération fiscale" et annonce que la "taxe d'habitation sur les résidences principales sera supprimée pour l'ensemble des Français". 80% des Français les moins aisés pourront bénéficier de la suppression du deuxième tiers de la taxe d’habitation dés le mois de septembre, puis la taxe sera intégralement supprimée en 2020. Edouard Philippe ajoute vouloir renforcer l'accompagnement des chômeurs vers la reprise d'un emploi. "Le taux d’imposition de la première tranche de l’IR sera abaissé de trois points. Cela représente un gain moyen par foyer de 350 €" a-t-il affirmé.

Le Premier ministre s'attaque ensuite aux pensions alimentaires non payées. "Dès juin 2020, le gouvernement mettra en place un système pour protéger les personnes seules contre le risque d’impayés des pensions alimentaires". La CAF prélèvera directement les pensions et pourra déclencher une "procédure de recouvrement en cas d’impayé".

Réformes des retraites

"Les règles seront les mêmes pour tous". Le Premier ministre annonce la fin progressive des régimes spéciaux. Il précise que l'âge légal de la retraite sera maintenu à 62 ans mais qu'il incitera à travailler plus longtemps comme le suggère Emmanuel Macron.

Sécurité

La priorité du gouvernement sera de combattre le trafic de stupéfiants "durant les douze prochains mois" et aussi de lutter "contre la violence gratuite" comme les agressions aux couteaux pour un "mauvais regard" ou les affrontements entre bandes rivales.

Immigration

Un projet de refondation complète de Schengen sera porté par le gouvernement : "Nous devons nous assurer que les demandeurs d’asile choisissent la France pour son histoire, pour ses valeurs, pour sa langue, et non parce que notre système serait plus favorable que celui d’autres pays".

Lutter contre la radicalisation islamique

Si la fermeture des lieux de culte radicalisés est une priorité, "poursuivre l’expulsion des ressortissants étrangers en situation irrégulière qui figurent au fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste doit être systématique" ajoute Edouard Philippe. Pour cela, le recrutement et la formation des imams doit se faire en France. Le Premier ministre apporte d'ailleurs son soutien à la proposition de loi de Laetitia Avia, pour combattre "l’islamisme et les discours de haine sur les réseaux sociaux." 

PMA

Concernant la Procréation Médicalement Assistée (PMA) pour toutes les femmes, le projet de loi bioéthique sera examiné fin septembre au Parlement. "Je suis persuadé que nous pouvons atteindre une forme de débat serein, profond, sérieux, à la hauteur des exigences de notre pays. C'est mon ambition en tout cas" s'exprime-t-il.

Réforme des institutions

"Le président de la République a la faculté d'interroger directement les Français sur la réduction du nombre de parlementaires" lance Edouard Philippe. Il ouvre la porte à un report après les sénatoriales de 2020 : "Nous attendrons le moment propice et la manifestation de volonté du Sénat, qui peut être ne viendra qu'après le renouvellement de la Haute Chambre en 2020".

Si Edouard Philippe a déclaré être "inénervable" face aux huées de certains députés de l'Assemblée, il a surtout appelé à un rassemblement pour "renouer avec l'idée de puissance, gage de notre grandeur".

Vu sur : Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
03.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
04.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
05.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
06.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
Voulez-vous savoir dans quelle France on entend vous faire vivre ? Regardez bien l'affiche de l'UNICEF !
03.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
04.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
05.
Acte II : mais comment définir la ligne suivie par le gouvernement en matière de politique économique ?
06.
Cash Investigation : pourquoi le traitement des semences par les multinationales est nettement plus complexe que le tableau dressé par l’émission de France 2
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
clo-ette
- 13/06/2019 - 20:36
pessimiste
la PMA est une détestable idée, même s'il y a des familles avec père et mère imparfaites, dans l' immense majorité les familles sont un refuge pour les enfants et les enfants devenus adultes , elles sont un point d'équilibre dans l'existence , mais direz vous ,il en sera de même avec les familles avec deux mères et enfants par PMA , je ne le crois pas, ce seront des familles marginales de fait, et les enfants en souffriront, un père qui part à cause d'un divorce est toujours un père , même lointain, là le père n'existera pas, un sachet de sperme ne pourra pas le remplacer, et la femme qui se déguisera en père non plus , ces familles seront tout de même aussi ,il faut l'espérer des "refuges "comme les autres, mais on aura infligé de graves injustices entre les individus pour leurs enfances et même leur devenir . Bon, j'espère me tromper, même si je suis convaincue d'avoir raison . La GPA ce sera au prochain épisode .
Dorine
- 13/06/2019 - 09:55
Dubitative
Sécurité : il faut alors interdire aux politiques et aux journalistes de se doper à la cocaïne, ce qui n'est pas gagné. PMA : Elle va être votée au nom de l'égalité et du refus de discrimination. Prochaine législature, on votera la GPA au nom de la non discrimination et de l'égalité des sexes. Super, on se fout de nous !!!!
Anouman
- 12/06/2019 - 19:38
Mesures
Rien de surprenant. Et quand on pense qu'on ne peut s'en débarrasser avant 2022 (et encore)...