En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

04.

Esther Benbassa savez-vous qu'il y a des Juifs antisémites ?

05.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

06.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

07.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

02.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

03.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

04.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

05.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

ça vient d'être publié
light > Sport
"Etat de santé confidentiel"
Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1
il y a 10 heures 4 min
pépite vidéo > Santé
Prouesse médicale
Une opération de deux soeurs siamoises s'est déroulée avec succès
il y a 11 heures 32 sec
pépites > Santé
Réponse du gouvernement
Crise à l'hôpital : Emmanuel Macron dit avoir "entendu la colère et l'indignation" et promet des mesures fortes
il y a 12 heures 21 min
décryptage > Société
Rhétorique hochet

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

il y a 13 heures 41 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 13 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 14 heures 32 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Greco" au Grand Palais : Greco, ce génie...

il y a 15 heures 28 min
pépites > International
Bras de fer
Recep Tayyip Erdogan considère que les propos d'Emmanuel Macron sur l’Otan et la Turquie sont "inacceptables"
il y a 16 heures 51 min
décryptage > Europe
Facilité

Souveraineté numérique : attention aux pièges de l’ambition politique européenne

il y a 17 heures 53 min
décryptage > Consommation
Enchères Patek Philippe

Une montre en acier adjugée à 28 millions d’euros, c’est extravagant, mais n’est-ce pas indécent ?

il y a 18 heures 40 min
décryptage > International
Lueur d'espoir

Quand l’Amérique du Sud trahit les espoirs de la gauche radicale … à moins que ce ne soit l’inverse

il y a 19 heures 17 min
pépites > Europe
Voix de la France
La candidature de Thierry Breton à la Commission européenne a été validée par les eurodéputés
il y a 10 heures 36 min
pépites > International
Lourd bilan
Cessez-le-feu à Gaza après deux jours d'affrontements
il y a 12 heures 3 min
pépite vidéo > France
Incendie
Le toit de la mairie d'Annecy a été ravagé par les flammes
il y a 12 heures 54 min
pépites > France
Coup de sang
Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"
il y a 13 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un amour sans résistance" de Gilles Rozier : interroge intelligemment en laissant la place à plusieurs interprétations

il y a 15 heures 20 min
light > High-tech
Mickey détrône Netflix
10 millions de personnes se sont abonnées à Disney + en un seul jour
il y a 16 heures 25 min
décryptage > Politique
Engagement

Combats de gauche : alerte à la supériorité morale

il y a 17 heures 32 min
décryptage > Santé
Manger avec Atlantico

Vous n'aimez pas les épinards ? Cette étude scientifique vous explique pourquoi

il y a 18 heures 5 min
décryptage > Politique
Espèce protégée ?

Esther Benbassa savez-vous qu'il y a des Juifs antisémites ?

il y a 19 heures 4 min
décryptage > International
Crise

Fin de l’histoire : leçons planétaires d’une démission bolivienne

il y a 19 heures 23 min
© ERIC PIERMONT / AFP
© ERIC PIERMONT / AFP
Libres!

Valérie Pécresse veut "construire la droite de demain"

Publié le 07 juin 2019
Après avoir annoncé qu'elle quittait Les Républicains, Valérie Pécresse a accordé un entretien à la rédaction du Figaro. Elle a l'intention de construire et de rassembler une majorité afin de bâtir une véritable opposition à Emmanuel Macron.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Après avoir annoncé qu'elle quittait Les Républicains, Valérie Pécresse a accordé un entretien à la rédaction du Figaro. Elle a l'intention de construire et de rassembler une majorité afin de bâtir une véritable opposition à Emmanuel Macron.

Après la défaite des Républicains aux élections européennes, Laurent Wauquiez a annoncé dimanche dernier qu'il quittait son poste de président du parti

Cette semaine, la présidente LR de la région Ile-de-France a également annoncé sa décision de quitter Les Républicains. Après sa déclaration sur le plateau d'Anne-Sophie Lapix sur France 2, Valérie Pécresse a accordé un entretien à la rédaction du Figaro

Elle évoque dans cette interview les raisons de son départ et revient sur l'état de la droite :  

"Il faut prendre conscience de la situation politique, bien plus grave qu’on ne le dit. La droite vient de subir un échec cinglant. Si on n’arrive pas dans les mois qui viennent à incarner une troisième voie crédible entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, j’ai la certitude que le Rassemblement national arrivera au pouvoir en 2022 ou en 2027".

Valérie Pécresse refuse les critiques et l'échec politique de la droite face à la déroute des Européennes. Elle confirme la nécessité pour la droite de réagir : 

"La droite en France, ça n’est pas 8 % des Français! Nos valeurs n’ont jamais été aussi vivantes. Et jamais le pays n’a eu autant besoin des solutions de la droite, en termes d’autorité, de liberté, de lutte contre le communautarisme. Nous devrions être en capacité de gouverner. Mais plus les élections se succèdent, plus nous nous en éloignons. Pire, nous sommes aujourd’hui menacés de disparition. La droite a besoin de réagir, sinon une bonne partie de nos électeurs continueront à voter pour Emmanuel Macron ou Marine Le Pen". 

Elle a indiqué dans cet entretien qu'elle refusait de répondre à l'appel des ministres, ex-LR, à rejoindre la majorité présidentielle. 

Valérie Pécresse a tenté d'expliquer les raisons de l'échec des Républicains et défend sa vision de la droite : 

"Nous n’incarnons pas une droite bien dans ses valeurs et bien dans son époque. Et c’est cette droite-là que je veux incarner: une droite qui répond aux problèmes d’aujourd’hui, une droite qui ose dire comment on gagne la bataille de l’emploi dans la mondialisation, une droite qui ose parler d’écologie, de social et de laïcité. Il faut qu’on regagne une crédibilité sur toutes ces questions. […] Libres!, aujourd’hui, prend son envol pour refonder le logiciel politique d’une droite du XXIe siècle, forte sur le régalien, laïque, populaire, libérale, sociale et écologique. Il faut ramener à nous la société civile. […] Je veux sauver la droite et construire la droite de demain."

La présidente de la région Ile-de-France a critiqué la gestion et l'organisation du parti Les Républicains : 

"J’ai fait le constat depuis deux ans, et encore plus ces derniers jours avec le bureau politique, qu’il était impossible de refonder la droite de l’intérieur de LR, où je me suis heurtée à un mur. J’ai essayé de faire évoluer la ligne et la stratégie du parti, j’ai plaidé pour un élargissement et pour la clarté à l’égard des "fusionnistes", qui plaident pour un rapprochement avec le RN. On a eu tout l’inverse […] Le parti est complètement cadenassé et ne peut pas être transformé de l’intérieur. Rien ne serait pire que de redéclencher une guerre Copé-Fillon au sein d’un parti tellement affaibli. C’est pour cela que je pars, pour refonder la droite de l’extérieur, même si c’est un déchirement pour moi de quitter ce parti de Jacques Chirac et de Nicolas Sarkozy".

Valérie Pécresse a été choquée de voir le positionnement des Républicains ces derniers mois sur certains sujets majeurs : 

"Personne ne m’a suivie quand j’ai condamné Viktor Orban et on a défendu l’indéfendable. Et j’ai eu le choc de voir Les Républicains s’allier à La France insoumise, qui tous les samedis saccage les centres-villes en France, pour s’opposer à des privatisations, alors qu’on les a toujours défendues!".

Valérie Pécresse a précisé l'avenir de son positionnement et de ses proches à l'Assemblée nationale notamment, par rapport aux Républicains : 

"Nous sommes dans l’opposition à Emmanuel Macron, et l’objectif n’est pas de l’affaiblir mais de la renforcer. Il n’est pas question de créer d’autre groupe à l’Assemblée. Les parlementaires Libres! resteront apparentés aux groupes LR à l’Assemblée et au Sénat".

Vu sur : Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

04.

Esther Benbassa savez-vous qu'il y a des Juifs antisémites ?

05.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

06.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

07.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

02.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

03.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

04.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

05.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Liberte5
- 08/06/2019 - 14:55
Une fidèle de Chirac et de Sarkozy qui ont tous deux trahi...
la droite. Elle comprend que la politique menée par E. Macron continue à nous mener dans le mur, mais ce qu'elle propose n'est qu'une fausse alternance. Elle n'a pas d'envergure, pas de charisme, des compétences limitées et surtout aucune vision pour la France et les Français.Elle a eu une forte capacité de nuisance à l'intérieur de LR et contre Wauquiez. Elle a rempli sa mission: faire partir L. Wauquiez.
moneo
- 07/06/2019 - 18:10
ai je bien compris ?
Elle quitte les Republicains sauf à l'assemblée?ça commence très , très fort,
Pour le reste , se dire de Droite sans parler du problème migratoire , ni même sembler penser qu'il 'existe ..et donc le laisser à Marine lepen ,c'est un choix fort, qui relève d'une définition du mot Droite tout à fait personnelle .Ensuite la dame prend le relais de NKM , l'écologie, l'écologie ...alors que cette mouvance pastèque va détruire le pays... et dresser les français les uns contre les autres (apparemment elle n'a pas compris les GJ)...qu'elle se présente donc et enverra son score ,qui , bien entendu, in fine, servira Macron/Si un jour Lepen arrive au pouvoir ce sera grâce à ce genre de personnes vivant depuis des annéees sous les lambris et ors de la République qui n'ont plus aucun contact avec la réalité sociologique du pays
Gpo
- 07/06/2019 - 13:20
Pathétique..
elle ferait mieux de s'occuper de sa région dont le budget fonctionnement est en rouge