En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
© DENIS CHARLET / AFP
Face-à-face
Européennes : François-Xavier Bellamy a exposé sa vision de l'Europe face à Nathalie Loiseau lors d'un débat organisé par l'Institut Montaigne
Publié le 14 mai 2019
Les deux têtes de listes pour les élections européennes, Nathalie Loiseau (LREM) et François-Xavier Bellamy (LR) ont participé à un débat, en face-à-face, organisé par l'Institut Montaigne, ce lundi.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les deux têtes de listes pour les élections européennes, Nathalie Loiseau (LREM) et François-Xavier Bellamy (LR) ont participé à un débat, en face-à-face, organisé par l'Institut Montaigne, ce lundi.

Selon des informations du Parisien, François-Xavier Bellamy et Nathalie Loiseau ont participé à un débat ce lundi à l'invitation de l'Institut Montaigne. Cet échange s'est déroulé en présence de quelques journalistes de la presse écrite. Le candidat LR a déploré le fait que Nathalie Loiseau refuse de débattre avec lui sur un plateau de télévision alors qu'elle va se confronter à Jordan Bardella sur BFMTV

Pour François-Xavier Bellamy, "le débat européen ne peut pas se réduire à une opposition progressistes / populistes". 

Nathalie Loiseau a riposté vigoureusement : 

"Une campagne ne consiste pas en un tête-à-tête avec tout un chacun. Le seul à qui j’ai dit oui, c’est Jordan Bardella parce que nous sommes à un moment dangereux de la construction européenne". 

François-Xavier Bellamy a attaqué le programme de La République en marche, "classiquement issu de la gauche". 

Lors d'une question sur le progressisme, Nathalie Loiseau a indiqué qu'elle ne souhaitait "pas revenir à une France en noir et blanc". Cette pique concernait les positions conservatrices de François-Xavier Bellamy. 

Le candidat des Républicains pour les Européennes a également abordé le thème du progressisme :  

"Quelque chose de nouveau n’apporte pas forcément du meilleur que l’existant. Le nouveau monde n’est pas forcément meilleur que l’ancien".

François-Xavier Bellamy a indiqué que LREM sera bien obligée de "rejoindre" le groupe Alde au Parlement européen qui fait preuve de "naïveté économique" sur la question du libre-échange.

Nathalie Loiseau a tenu à lui répondre : "Nous créerons un groupe centriste et central, sans lequel aucune majorité ne sera possible. Nous ne siégerons jamais avec un parti qui ferme des universités, qui poursuit des ONG, qui lutte contre les minorités et qui met en danger l’indépendance de la justice". 

Nathalie Loiseau souhaitait ainsi évoquer la figure du Premier ministre hongrois Viktor Orban, qui siège au PPE avec Les Républicains.

François-Xavier Bellamy assure que sur la question migratoire, "monsieur Orban avait raison" : "On ne peut pas vivre dans une Europe qui a pour toute politique de gérer l’impuissance en imposant à des Etats une politique collective migratoire". 

François-Xavier Bellamy et Les Républicains pourraient créer la surprise le 26 mai prochain, lors des élections européennes. Nathalie Loiseau souhaite que le Rassemblement National n'arrive pas en tête lors des élections européennes. Ce débat, organisé entre Nathalie Loiseau et François-Xavier Bellamy, devait permettre de séduire des électeurs de la droite.   

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
La France mal classée à "l'indice de misère"
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
03.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
04.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
05.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
06.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
01.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
02.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
03.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
04.
Et la banque centrale américaine publia une bombe sur les "méfaits" du capitalisme financier
05.
Acte II : mais comment définir la ligne suivie par le gouvernement en matière de politique économique ?
06.
Cash Investigation : pourquoi le traitement des semences par les multinationales est nettement plus complexe que le tableau dressé par l’émission de France 2
Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 18/05/2019 - 19:19
@Zen-gzr-28
Quand Bellamy a-t-il dit cela ? Je réfléchis ....parce que en effet c'est une élection à un tour et Bellamy et en piste . En fait, il n'a pas appeler à voter Macron, il a peut être dit entre RN et Macron mieux vaut Macron ou quelque chose d'équivalent , et je ne me souviens plus du contexte exact . J'ai enregistré ce souvenir auditif , je ne puis être plus précise ....
zen-gzr-28
- 18/05/2019 - 13:43
cloette
Il ne me semble pas que WAUQUIEZ ait donné une consigne de vote en faveur de Macron aux dernières présidentielles !
Dans quel contexte l'aurait fait BELLAMY ?
hoche38
- 17/05/2019 - 19:53
Confrontation, vraiment?
Il est difficile d'imaginer que "le sang allait couler" entre deux personnalités politiques de rang 2, sachant que dans un mois ils risquent fort de se retrouver dans le même gouvernement.