En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© JOEL SAGET / AFP
Recadrage
Cédric Villani critique le sénateur Pierre Médevielle qui assure que le glyphosate est "moins cancérogène que la charcuterie"
Publié le 13 mai 2019
Le député LREM Cédric Villani a réagi aux propos récents du sénateur Pierre Médevielle sur le glyphosate, "moins cancérogène que la charcuterie ou la viande rouge". Cédric Villani a assuré que "c'est la conclusion que tire Pierre Médevielle à titre personnel", et non pas au nom de l'Opecst, en charge d'un rapport qui sera dévoilé jeudi.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le député LREM Cédric Villani a réagi aux propos récents du sénateur Pierre Médevielle sur le glyphosate, "moins cancérogène que la charcuterie ou la viande rouge". Cédric Villani a assuré que "c'est la conclusion que tire Pierre Médevielle à titre personnel", et non pas au nom de l'Opecst, en charge d'un rapport qui sera dévoilé jeudi.

Le sénateur Pierre Médevielle a remis en cause dimanche la dangerosité du glyphosate. Les sénateurs et députés ont regretté ces propos. Les déclarations de ce sénateur, co-auteur d’un rapport attendu sur les agences sanitaires, ont suscité ce lundi de vives critiques. 

Pierre Médevielle, sénateur UDI de Haute-Garonne et vice-président de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST), s'était exprimé ce dimanche auprès de La Dépêche du midi

"À la question le glyphosate est-il cancérogène, la réponse est non ! Il est moins cancérogène que la charcuterie ou la viande rouge qui ne sont pas interdites. Ce rapport, nous le rendons à quatre parlementaires, sous l’égide de l’OPECST dont les membres sont tous des scientifiques. Je ne vois aucune raison pour laquelle nous prendrions notre part de l’hystérie collective suscitée par une molécule dont on affirme qu’elle est cancérogène alors qu’en réalité, elle ne l’est pas". 

Cédric Villani, premier vice-président de l’OPECST, a regretté ces propos lundi sur Franceinfo :

"Je regrette que le sénateur Médevielle, en s’exprimant prématurément et sous une forme qui ne reflète pas le rapport, ait contribué à ajouter de l’huile sur le feu. Vous ne lirez pas cela dans le rapport, car cela n’y a jamais été. C’est la conclusion que tire Pierre Médevielle à titre personnel. Sur la forme, il s'exprime avant la conférence de presse officielle, et sur le fond, il a parlé de certains éléments du rapport, mais y a ajouté son opinion propre, ses conclusions propres qui ne sont pas celles qui engagent l'Office". 

Cédric Villani a tenu à préciser l'objectif et le coeur du rapport d'information :

"Ce n'est pas un rapport sur le glyphosate. C'est un rapport qui porte sur les modes de fonctionnement des différentes agences d'évaluation des produits sanitaires, au niveau français et européen. Ce rapport rappelle ce qu'il y a dans la controverse sur le glyphosate, mais ne tire pas de conclusions sur le fond. Ce qui intéresse le rapport, c'est comment améliorer la communication, la transparence des processus, sa fiabilité, bref comment faire en sorte que les agences soient au mieux au service de la société. Le travail de ce rapport est de dépassionner et d'expliquer la complexité, d'expliquer pourquoi le glyphosate fait couler tant d'encre. Il y a des pratiques hautement contestables de Monsanto à l'égard du glyphosate. Et évaluer de façon sérieuse la nocivité d'un produit, c'est un travail extrêmement compliqué. Il ne s'agit pas de rouvrir le dossier du glyphosate, qui, pour moi, a été tranché du point de vue politique au moment où on a annoncé qu'il y avait une volonté du gouvernement d'en sortir en trois ans. Cela ne remet pas en cause cette promesse-là, il y a ici une volonté d'expliquer pourquoi l'affaire est complexe".

Le rapport d’information parlementaire, consulté par l’AFP et qui devait être publié jeudi, ne livre pas de conclusions sur le caractère cancérogène ou non du glyphosate. Le rapport établit un état des lieux du travail des agences d’évaluation sanitaire en France et en Europe. Le rapport propose notamment une douzaine de recommandations.  

Le rapport d'information sur le glyphosate et le rôle des agences sanitaires doit être présenté officiellement ce jeudi 16 mai. 

Vu sur : Franceinfo
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
02.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
03.
Le sondage qui montre que les sympathisants de LREM se situent de plus en plus à droite
04.
Stars ET milliardaires : quand la puissance de la célébrité transforme Jay Z ou Rihanna en magnats des affaires
05.
Vous pensiez qu’un verre de lait et un jus d’orange étaient le petit-déjeuner parfait ? Voilà pourquoi vous avez tort
06.
Laura Smet a épousé Raphaël Lancrey-Javal au Cap Ferret
07.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
01.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
02.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Hausse des prix de l’électricité : merci qui ?
05.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
06.
Révolution sur canapé : une enquête montre que 92% des activistes berlinois d’extrême-gauche vivent chez papa-maman
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
“Droite moderne”, “LREM pragmatique pour le bien du pays” : mais au fait, qu’est ce que cela veut vraiment dire ?
03.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
04.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
05.
Réforme des retraites : pourquoi les salariés du privé ont toutes les raisons de s’inquiéter
06.
De Benalla à Loiseau en passant par Castaner : ces déceptions personnelles d'Emmanuel Macron qui montrent son incapacité à bien s'entourer
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
hoche38
- 15/05/2019 - 10:27
Les choses sérieuses!
La valeur de l'action de Bayer, propriétaire de Montsanto, continue de dégringoler à la bourse de Francfort.
jurgio
- 14/05/2019 - 17:35
Tout le monde a le droit de mourir
par le chemin qu'il se choisit. Pour un choix multiple, on a même poussé la subtilité entre le poison cancérigène et le poison cancérogène ! Magnifique !
moneo
- 14/05/2019 - 16:27
produit trés dangereux
si l'on interdit le glyphosate alors il faut interdire tous les alcools qui sont infiniment plus dangereux pour la santé et cela d'une manière certaine et puis le tabac également,
les lobbies verts sont partout