En direct
Best of
Best of du 7 au 13 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Affaire Zemmour : le CSA prend-il ses consignes auprès du CCIF ?

02.

Mort de la magistrate Michèle Bernard-Requin

03.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

04.

Ecoutons ce que dit Mélenchon : si Jeremy Corbyn a perdu, c’est de la faute des Juifs…

05.

Edouard Philippe et Emmanuel Macron ont voulu une réforme de gauche mais acceptable par la droite. Pour l’instant, ils n’ont satisfait personne

06.

Les relations de travail toxiques ou la vraie raison de l’allergie des Français au recul de l’âge de départ en retraite

07.

4 ans pour une révolution : comment Boris Johnson a transformé radicalement le Royaume-Uni

01.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

02.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

03.

Une démocratie digne de ce nom peut-elle vraiment fermer les yeux sur les "petits" oublis de Jean-Paul Delevoye ?

04.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

05.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

06.

Comment la danse peut aider à lutter contre la dépression, Parkinson et autres troubles neurologiques

01.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

02.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

03.

Petite liste de ces réformes qui mériteraient beaucoup plus le titre de "mère de toutes les réformes" que celle des retraites

04.

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

05.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

06.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

ça vient d'être publié
Un EHPAD en folie !
Var : un strip-tease dans une maison de retraite fait d’heureux résidents
il y a 1 heure 1 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

La victoire des Conservateurs de Boris Johnson: conjoncturelle ou structurelle ?

il y a 2 heures 46 min
décryptage > Media
On va où là ?

Affaire Zemmour : le CSA prend-il ses consignes auprès du CCIF ?

il y a 5 heures 28 min
décryptage > Economie
Bonne année !

Jerome Powell à la Fed et Christine Lagarde à la BCE nous souhaitent une bonne année 2020. Et voilà comment ils comptent nous la garantir

il y a 5 heures 36 min
décryptage > Santé
App santé

Grève : si vous marchez jusqu’au bureau, attention, vous pourriez devenir addicts au sport

il y a 6 heures 17 min
décryptage > Politique
A court ou long terme ?

Grèves : la semaine du tournant sur les retraites ?

il y a 6 heures 36 min
pépites > Défense
"Bring the soldiers back home"
Les Etats-Unis s’apprêteraient à retirer 4.000 soldats d'Afghanistan
il y a 9 heures 5 min
light > Culture
Actrice mythique
Disparition d’Anna Karina, l’icône de la Nouvelle Vague, à l’âge de 79 ans
il y a 10 heures 18 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Mars : de la glace détectée à 2,5 cm seulement sous la surface ; Science décalée : on boit plus d’alcool dans les pays froids et sombres
il y a 12 heures 9 min
décryptage > Terrorisme
Bonnes feuilles

La délicate question des terroristes étrangers et de leurs nationalités

il y a 15 heures 20 min
décryptage > Social
SOS

SOS modèle social français en danger ? 2 doigts de raison, une dose de névrose collective

il y a 2 heures 30 min
décryptage > Politique
(Petite) guerre ?

Sites miroir : la guerre (sans espoir) du gouvernement contre l’internet français continu

il y a 5 heures 23 min
décryptage > Economie
Fibre sociale ?

Boris Johnson, l’homme qui voulait rendre une fibre sociale aux Conservateurs

il y a 5 heures 31 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
IA : pourquoi nous devrions songer à restreindre sérieusement les techniques de détection des émotions
il y a 6 heures 9 min
décryptage > Politique
Toxique ?

Les relations de travail toxiques ou la vraie raison de l’allergie des Français au recul de l’âge de départ en retraite

il y a 6 heures 33 min
décryptage > Economie
Atlantico-Business

Edouard Philippe et Emmanuel Macron ont voulu une réforme de gauche mais acceptable par la droite. Pour l’instant, ils n’ont satisfait personne

il y a 6 heures 38 min
light > Justice
Triste nouvelle
Mort de la magistrate Michèle Bernard-Requin
il y a 9 heures 42 min
pépite vidéo > France
Emotion
Clémence Botino, Miss Guadeloupe, a été élue Miss France 2020
il y a 11 heures 15 min
décryptage > High-tech
Bonnes feuilles

La Silicon Valley chinoise : Shenzhen, la ville d'adoption de Huaweï, véritable atout pour l'innovation, la stratégie et le rayonnement mondial de l'entreprise

il y a 14 heures 32 min
décryptage > Terrorisme
Bonnes feuilles

La clé de la réussite pour une stratégie efficace face à la radicalisation : la nécessité de lutter contre la source du recrutement djihadiste

il y a 15 heures 35 min
© DAMIEN MEYER / AFP
© DAMIEN MEYER / AFP
Nouveau cap

Le gouvernement réfléchit à une application moins "brutale" des 80 km/h

Publié le 29 avril 2019
La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye s'est exprimée ce dimanche sur la question sensible des 80 km/h. Ce sujet pourrait être au cœur du séminaire gouvernemental de ce lundi, organisé après les annonces et les mesures dévoilées par Emmanuel Macron lors de sa conférence de presse de jeudi.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye s'est exprimée ce dimanche sur la question sensible des 80 km/h. Ce sujet pourrait être au cœur du séminaire gouvernemental de ce lundi, organisé après les annonces et les mesures dévoilées par Emmanuel Macron lors de sa conférence de presse de jeudi.

L'une des mesures du gouvernement, très critiquée par les automobilistes et les Gilets jaunes, le passage aux 80 km/h, pourrait être abordée lors du séminaire gouvernemental organisé ce lundi. Cette information a été communiquée par la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye, dimanche. 

Selon elle, la question des 80 km/h sera "sans doute" abordée lors du séminaire.  Le gouvernement songerait à la "manière dont on peut faire en sorte qu'il n'y ait pas une application brutale, uniforme" de la mesure très décriée. Sibeth Ndiaye était interrogée sur BFMTV sur le silence du président de la République sur la question des 80 km/h lors de sa conférence de presse de jeudi. Elle a également appelé à ce "qu'on puisse regarder au cas par cas, comment est-ce que les choses peuvent être adaptées, avec toujours le souci de faire en sorte qu'il y ait moins de tués."

Depuis le mois de juillet 2018, la vitesse maximale est passée de 90 à 80 km/h sur près de 400.000 kilomètres de routes secondaires. Cette mesure aurait permis d'atténuer la hausse de mortalité sur les routes. 

Sibeth Ndiaye a précisé qu'Emmanuel Macron et Edouard Philippe avaient "indiqué qu'il fallait voir comment est-ce qu'on pouvait, en discutant avec les élus, faire en sorte qu'il y ait une application qui soit peut-être plus souple ou, en tout cas, qui soit plus adaptée aux réalités du terrain".

Le gouvernement travaille ce lundi dans le cadre d'un séminaire inédit avec le Premier ministre. Cette journée doit permettre de discuter des mesures, de la méthode et du calendrier des annonces du président de la République Emmanuel Macron, après ses annonces lors de sa conférence de presse de jeudi. Le sujet des 80 km/h ne serait donc pas définitvement enterré, selon Sibeth Ndiaye.  

Vu sur : Le Point
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Affaire Zemmour : le CSA prend-il ses consignes auprès du CCIF ?

02.

Mort de la magistrate Michèle Bernard-Requin

03.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

04.

Ecoutons ce que dit Mélenchon : si Jeremy Corbyn a perdu, c’est de la faute des Juifs…

05.

Edouard Philippe et Emmanuel Macron ont voulu une réforme de gauche mais acceptable par la droite. Pour l’instant, ils n’ont satisfait personne

06.

Les relations de travail toxiques ou la vraie raison de l’allergie des Français au recul de l’âge de départ en retraite

07.

4 ans pour une révolution : comment Boris Johnson a transformé radicalement le Royaume-Uni

01.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

02.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

03.

Une démocratie digne de ce nom peut-elle vraiment fermer les yeux sur les "petits" oublis de Jean-Paul Delevoye ?

04.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

05.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

06.

Comment la danse peut aider à lutter contre la dépression, Parkinson et autres troubles neurologiques

01.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

02.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

03.

Petite liste de ces réformes qui mériteraient beaucoup plus le titre de "mère de toutes les réformes" que celle des retraites

04.

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

05.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

06.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 29/04/2019 - 20:11
Brutal
Pour une application moins brutale on remplace les 80 par des 100 et on supprime 80% des 70 qui n'ont pas de sens en général. Et on supprime les radars fixes.
assougoudrel
- 29/04/2019 - 18:05
Les camions nous collent au cul, car
ces imbéciles qui nous gouvernent ne voient pas plus loin que le bout de leur nez. Quand un radar flashe, on laisse à l'automobiliste une marge d'erreur de 5 km/h, car en voiture le compteur peut indiquer 80 km/h, alors qu'en réalité on est à 76 km/h, contrairement aux camions qui sont réglés avec une très grande précision. C'est un danger supplémentaire pour les automobilistes.
J'accuse
- 29/04/2019 - 17:22
Gouvernement brutal
Le gouvernement reconnaît donc par la voix de sa porte-parole, et bien qu'elle soit une menteuse assumée, que cette mesure était brutale.
Les citoyens attendent donc que ce gouvernement lui présente ses excuses pour sa "brutalité". Il devrait en profiter pour regretter aussi la brutalité de la répression policière, bien plus violente.
Il reconnaît que les Gilets jaunes ont eu raison de la dénoncer, et que cela amène le gouvernement à dialoguer avec les élus locaux, ce qui est quand même la moindre des choses dans ce qu'on appelle une démocratie.
Et s'il ne l'avait pas fait avant, c'est donc que Philippe a une conception autoritaire de sa mission, tout à fait en phase avec celle de Macron.
On ne dirait pas mais rien qu'avec cette déclaration, la menteuse avoue beaucoup de choses édifiantes, non ?