En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Suite…
François et Penelope Fillon renvoyés devant le tribunal correctionnel
Publié le 23 avril 2019
Deux ans et demi après l’ouverture de l’enquête, un procès pourrait se tenir fin 2019, selon Le Monde.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Deux ans et demi après l’ouverture de l’enquête, un procès pourrait se tenir fin 2019, selon Le Monde.

Deux ans et demi après le déclenchement de l’affaire Fillon par des révélations du Canard enchaîné en janvier 2017, les juges d’instruction du pôle financier de Paris, Serge Tournaire, Aude Buresi et Stéphanie Tacheau, ont rendu leur ordonnance de renvoi devant le tribunal correctionnel, vendredi 19 avril. Dans ce document de 150 pages, consulté par Le Monde, ils demandent le renvoi devant le tribunal de François Fillon pour détournement de fonds publics, recel de détournement de fonds publics, abus de biens sociaux et manquement aux obligations déclaratives de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique. L'épouse de l'ancien Premier ministre, Penelope, est renvoyée devant le tribunal pour complicité et recel de détournement de fonds publics et recel d’abus de biens sociaux. In fine, Marc Joulaud, ex-député suppléant de François Fillon, devra comparaître pour répondre de l’accusation de détournement de fonds publics. Selon Le Monde, le procès pourrait se tenir à la fin de l’année 2019.

L’activité de Penelope Fillon paraît "invraisemblable" pour les juges   

Le quotidien précise aussi que "les enquêteurs ont estimé le montant du détournement de fonds à plus d’un million d’euros sur une période courant de 1981 à 2013 (408 400 euros concernant les contrats avec François Fillon et 645 600 euros concernant les contrats avec Marc Joulaud)". Les preuves, attestant de la réalité du travail de Penelope Fillon, fournies par les avocats du couple n’ont pas convaincu les magistrats instructeurs. "Destinés à faire masse, pour convaincre de la réalité du travail de collaborateur parlementaire de Penelope Fillon, ces documents ne démontraient rien, ou confirmaient l’abus de langage consistant à qualifier de travail de collaborateur parlementaire la plus anodine de ses activités", indiquent-ils dans leur ordonnance. En outre, selon eux, le fait que Penelope Fillon aurait tenu une sorte de permanence à son domicile privé où tout administré pouvait être reçu serait "invraisemblable".  Le couple n’a pas été capable, d'après les juges, de retrouver un seul témoin de cette activité.

Concernant l’emploi exercé auprès de Marc Joulaud, les juges écrivent : "Rien ne signalait sa participation aux activités qui auraient dû être au cœur de son emploi de collaborateur parlementaire de Marc Joulaud. Elle n’était pas en copie des courriels échangés pour l’organisation des visites de Sarthois à l’Assemblée nationale et semblait totalement étrangère au traitement des demandes d’interventions locales adressées au député".

Les enfants du couple ne sont pas renvoyés devant le tribunal

Quant aux enfants du couple, Charles et Marie Fillon, qui ont travaillé en tant que collaborateurs de leur père, Serge Tournaire, Aude Buresi et Stéphanie Tacheau estiment qu’aucun d’entre eux "ne présentait un lien évident avec son activité parlementaire". "L’emploi de Penelope Fillon n’était rien d’autre que la contrepartie à la place de suppléant offerte par François Fillon à son ancien collaborateur et un biais pour François et Penelope Fillon d’augmenter leurs revenus par la perception d’un salaire sans prestation de travail correspondante", affirment-ils. Toutefois, les deux enfants du couple, placés sous le statut de témoin assisté, ne sont pas renvoyés devant le tribunal.

In fine, contrairement aux réquisitions du PNF, les juges d’instruction ont accordé un non-lieu sur l’infraction d’escroquerie pour des raisons de prescription – dans un justificatif fourni à l’Assemblée nationale, le couple Fillon avaient minoré le nombre d’heures travaillées par Penelope Fillon en tant que "conseiller littéraire" à la "Revue des deux mondes".

 

 

Vu sur : Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
02.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
03.
Notre-Dame de Paris : l’incendie aurait été causé par une série de négligences
04.
Un Américain a passé un an à ne manger que des aliments aux dates de péremption dépassées, voilà les leçons qu’on peut en tirer
05.
Arabie saoudite : mais pourquoi la France ferme-t-elle les yeux sur la condamnation à mort d’un jeune militant arrêté à 13 ans pour une manifestation à vélo ?
06.
Angela Merkel prise de tremblements en pleine cérémonie officielle à Berlin
07.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
03.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
04.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
05.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
06.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
Voulez-vous savoir dans quelle France on entend vous faire vivre ? Regardez bien l'affiche de l'UNICEF !
03.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
04.
Acte II : mais comment définir la ligne suivie par le gouvernement en matière de politique économique ?
05.
Cash Investigation : pourquoi le traitement des semences par les multinationales est nettement plus complexe que le tableau dressé par l’émission de France 2
06.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Benvoyons
- 25/04/2019 - 11:40
Donc pendant 36ans un Député a pu travailler sans aucun
attaché parlementaire. En plus élu & réélu pendant 36ans en effet il ne faisait rien & rien pour ses circonscriptions :)::))

Donc il faut éliminer les attachés parlementaires pour tous les Députés & Sénateurs car ils peuvent faire sans aussi & sans problème, car la Justice a les preuves que cela est possible. Nous avons une grande économie à faire sur le sujet avec cette découverte.

Vive la Justice Politique Mur des Cons !!
Ganesha
- 25/04/2019 - 06:27
Outrecuidance
Les commentaires ci-dessous ne font ''qu'enfoncer une porte ouverte'' !

Il est de notoriété publique que la quasi-totalité de notre personnel politique est constituée de minables escrocs corrompus, uniquement préoccupés par leur enrichissement personnel.

En tant que député, François Fillon était un cas exemplaire : simple ''godillot'', il menait une vie de larve, de parasite inactif : jamais de prise de parole au parlement, aucune présentation d'amendement.

Quant à représenter les intérêts particuliers de sa circonscription...

Tout ceci explique qu'il n'avait, effectivement, pas besoin d'un véritable attaché parlementaire.

Ce qui est ''bizarre'' sur Atlantico, c'est qu'on ne lit jamais de tentative de défense, de justification, pour les autres politicards : seulement pour ceux qui ont eu l'outrecuidance de se déclarer ''catholiques''.
Ganesha
- 25/04/2019 - 06:23
Un petit peu de dignité et de bon sens ?
Là où les papys et mamies de ce site devraient trouver un minimum de bon sens , c'est en se rendant compte qu'en venant manifester votre solidarité avec des délinquants aussi manifestement méprisables, vont contribuez à décrédibiliser la religion que vous prétendez défendre !

Plutôt que venir écrire d'infectes carabistouilles sur ce site, vous feriez mieux d'aller assister à la messe dimanche prochain !