En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Rattrapée par son passé
Etudiante, Nathalie Loiseau s'est présentée sur une liste d'extrême droite
Publié le 23 avril 2019
D'après Mediapart, la tête de liste LREM aux élections européennes avait participé en 1984 à des élections étudiantes sous l'étiquette de l'Union des étudiants de droite (UED).
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
D'après Mediapart, la tête de liste LREM aux élections européennes avait participé en 1984 à des élections étudiantes sous l'étiquette de l'Union des étudiants de droite (UED).

Selon Mediapart, Nathalie Loiseau, la tête de liste LREM aux prochaines élections européennes, s'était engagée aux côtés des militants d'extrême droite lors des élections des délégués étudiants au conseil de direction et à la commission paritaire de Sciences-Po Paris, en janvier 1984. A l'époque, Nathalie Ducoulombier était en sixième position sur la liste "commission paritaire" de l'Union des étudiants de droite (UED), révèle Mediapart qui a consulté un document "conservé dans les archives officielles de Sciences-Po Paris".

"Je regrette d'avoir été associée à ces gens-là"

L'entourage de l'ancienne ministre avait d'abord démenti cette information. Mais finalement, Nathalie Loiseau a répondu, elle-même, à cette polémique en reconnaissant "une erreur". "A ce moment-là, j'ai été, d'après mes recoupements - parce que pour être tout à fait honnête j'avais complètement oublié cet épisode -, approchée pour participer à une liste qui voulait accentuer le pluralisme à Sciences-Po, alors quasi inexistant, et qui cherchait des femmes. J'ai dit oui", a-t-elle déclaré, assurant ne pas s'être "plus que cela intéressée à cette liste".

"Si ceux qui étaient sur la liste avaient un agenda extrémiste, je ne les ai pas fréquentés, je ne l'ai pas perçu, et si c'est le cas c'est une erreur. Si j'avais identifié des membres du GUD sur cette liste, évidemment que je n'aurais pas accepté d'y figurer. Je regrette d'avoir été associée à ces gens-là", a-t-elle également précisé.

 

Vu sur : Mediapart
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Rihanna éconduit Neymar, Charlotte Casiraghi & Gad Elmaleh s’ignorent, Anthony & Alain-Fabien Delon se vengent de leur père; Karine Ferri investit lourdement pour son mariage (et invite utile); Johnny Depp : c’est Amber qui l’aurait battu
02.
Ce qui explique la nouvelle vague d'eugénisme
03.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
04.
Cannes : Abdellatif Kechiche s'emporte contre la question "imbécile" et "malsaine" d'un journaliste
05.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
06.
Automobile : des centaines de milliers de moteurs Renault suspectés de malfaçon
07.
Colis piégé à Lyon : pourquoi la menace terroriste ne parviendra pas à prendre cette élection en otage
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
05.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Ceolwyn
- 26/04/2019 - 10:28
En quoi est ce un crime?
Ok elle a été membre d'un groupe trèssssss à droite, et alors, est ce un crime?
Etre trèèèèèèèèèèès à gauche no soucis ...
mais à droite qu'elle horreur!
Et je croyais que nous étions dans une Démocratie... où la liberté d'expression et politique était permise?
Que je suis naïve.
Ceolwyn
- 26/04/2019 - 10:26
En quoi est ce un crime?
Ok elle a été membre d'un groupe trèssssss à droite, et alors, est ce un crime?
Etre trèèèèèèèèèèès à gauche no soucis ...
mais a droite qu'elle horreur!
Et je croyais que nous étions dans une Démocratie... où la liberté d'expression et politique était permise?
Que je suis naïve.
Ceolwyn
- 26/04/2019 - 10:26
En quoi est ce un crime?
Ok elle a été membre d'un groupe trèssssss à droite, et alors, est ce un crime?
Etre trèèèèèèèèèèès à gauche no soucis ...
mais a droite qu'elle horreur!
Et je croyais que nous étions dans une Démocratie... où la liberté d'expression et politique était permise?
Que je suis naïve.