En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
© KAZUHIRO NOGI / AFP
Renault-Nissan
Japon : Carlos Ghosn inculpé pour la quatrième fois
Publié le 22 avril 2019
Alors que sa garde à vue touchait à sa fin, l'ancien PDG de Renault-Nissan vient d'être à nouveau mis en examen. L'entreprise Nissan a décidé de porter plainte au pénal pour abus de confiance aggravé.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que sa garde à vue touchait à sa fin, l'ancien PDG de Renault-Nissan vient d'être à nouveau mis en examen. L'entreprise Nissan a décidé de porter plainte au pénal pour abus de confiance aggravé.

Nouveau rebondissement judiciaire dans l'affaire concernant Carlos Ghosn au Japon. L'ancien PDG de Renault-Nissan a été mis en examen une nouvelle fois ce lundi 22 avril pour abus de confiance aggravé. Il a été placé en détention provisoire. Ses avocats ont déposé une demande de libération sous caution, selon des précisions du tribunal. 

Carlos Ghosn a tenu à réagir via un porte-parole. Il a une nouvelle fois clamé son innocence. Carlos Ghosn a promis de "se défendre vigoureusement contre ces accusations sans fondement". 

L'ancien dirigeant de l'alliance Renault-Nissan a passé dix-huit jours en garde à vue. Carlos Ghosn est suspecté d'avoir détourné à son profit personnel une partie des 15 millions de dollars versés de 2015 à 2018 à la société Suhail Bahwan Automobiles (SBA), un concessionnaire de Nissan à Oman. 5 millions ont été utilisés à des fins d'enrichissement personnel. Nissan a également déposé plainte contre Carlos Ghosn pour abus de confiance aggravé. 

D'après l'accusation, l'argent détourné l'aurait été au profit d'une société-écran basée au Liban. Une partie de la somme aurait été transférée à Shogun Investments, une entreprise créée aux Etats-Unis et qui appartient à Anthony Ghosn, le fils de Carlos Ghosn. La somme aurait été utilisée afin d'acquérir des participations dans une trentaine d'entreprises. Les procureurs japonais aimeraient interroger Anthony Ghosn. 

Ils ont en revanche interrogé Carole Ghosn, l'épouse de Carlos Ghosn, le 11 avril dernier. Selon des informations du Monde, elle serait la représentante de Beauty Yachts, une société créée en 2015 et enregistrée aux îles Vierges britanniques. Cette société aurait financé l'acquisition d'un yacht de 37 mètres pour un coût de 12,2 millions d'euros. 

Carlos Ghosn vient donc d'être mis en examen pour la quatrième fois. Il avait déjà été arrêté le 19 novembre, le 10 et le 20 décembre ainsi que le 4 avril dernier. L'ancien dirigeant a déjà passé 108 jours en prison au Japon entre le 19 novembre 2018 et le 6 mars 2019. Il a toujours nié les accusations portées à son encontre. 

Dans une vidéo dévoilée le 9 avril, Carlos Ghosn avait évoqué un "complot".  Selon lui, la fusion de Renault et Nissan a pu être perçue comme une menace pour l'indépendance de Nissan et pour son autonomie. 

Vu sur : 20 Minutes
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Mais pourquoi les Français épargnent-ils une part non négligeable du pouvoir d’achat gagné ces derniers mois ?
02.
Il agresse un agriculteur pendant que son épouse filme
03.
Rihanna éconduit Neymar, Charlotte Casiraghi & Gad Elmaleh s’ignorent, Anthony & Alain-Fabien Delon se vengent de leur père; Karine Ferri investit lourdement pour son mariage (et invite utile); Johnny Depp : c’est Amber qui l’aurait battu
04.
Petits scénarios alternatifs pour la fin du quinquennat Macron
05.
Automobile : des centaines de milliers de moteurs Renault suspectés de malfaçon
06.
LR : le difficile avenir de la droite française
07.
Européennes : soulagement teinté d’inquiétude pour les milieux d’affaires français
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
03.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
04.
Il agresse un agriculteur pendant que son épouse filme
05.
Rihanna éconduit Neymar, Charlotte Casiraghi & Gad Elmaleh s’ignorent, Anthony & Alain-Fabien Delon se vengent de leur père; Karine Ferri investit lourdement pour son mariage (et invite utile); Johnny Depp : c’est Amber qui l’aurait battu
06.
Mais que ferait l’UE face à une répétition de la grande crise 2008 ? Le sujet étrangement absent de la campagne des Européennes
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
03.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
04.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
05.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
06.
LR : le difficile avenir de la droite française
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires