En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme

06.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

07.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

ça vient d'être publié
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand on fait mieux que le superlatif et quand on s’illumine comme une éclipse : c'est l’actualité des montres en veille de Brumaire
il y a 22 min 45 sec
pépites > France
Casse-tête budgétaire
L'Assemblée nationale valide la suppression de la taxe d'habitation
il y a 1 heure 7 min
pépites > France
TER
Un mouvement social "inopiné" à la SNCF perturbe la circulation
il y a 1 heure 32 min
décryptage > Société
Bonne gouvernance

Pour sortir (enfin) de la crise des services publics

il y a 3 heures 59 min
rendez-vous > France
Géopolitico-scanner
Destin méditerranéen, immigration, communautarisme, délinquance : Marseille sans fatalisme mais sans langue de bois, entretien avec un homme politique qui monte, Bruno Gilles
il y a 4 heures 35 min
décryptage > Economie
Règle commune

Taxation des multinationales : l’OCDE fait un petit pas sur un très grand chemin

il y a 5 heures 4 min
décryptage > Religion
Persécutions ?

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

il y a 5 heures 50 min
décryptage > Europe
UE

Brexit : petites leçons pour l’Europe (et pour la stabilité des démocraties occidentales) après 3 ans de chaos politique britannique

il y a 6 heures 23 min
pépite vidéo > Faits divers
En vert et contre tous
Des activistes d'Extinction Rebellion violemment dégagés du toit d'un métro à Londres
il y a 22 heures 40 min
pépites > Politique
Commission
Blanquer contre Taché : LREM tente une médiation
il y a 1 jour 7 min
pépites > Terrorisme
Lutte antiterroriste
Un projet d'attentat "inspiré du 11 septembre" a été déjoué en France
il y a 38 min 28 sec
décryptage > Société
Laïcité

Sur le voile, Jean-Michel Blanquer a dix longueurs d’avance sur Emmanuel Macron

il y a 1 heure 22 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 17 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 2 heures 31 min
décryptage > France
Effets

Loi alimentation : le gouvernement persiste malgré les effets pervers

il y a 4 heures 24 min
décryptage > Europe
Brexit

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

il y a 4 heures 46 min
décryptage > Consommation
Non on ne vous parle pas d’Apple

Cosmic Crisp, la nouvelle pomme américaine qui part à l’assaut du monde

il y a 5 heures 34 min
décryptage > International
Merci Barack

Comment Poutine a réussi à subtiliser le Moyen-Orient au nez et à la barbe des Etats-Unis

il y a 6 heures 6 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 16 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 21 heures 55 min
pépites > Justice
Recours
Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme
il y a 23 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "L'un de nous deux" de Jean-Noël Jeanneney

il y a 1 jour 37 min
© DAMIEN MEYER / AFP
© DAMIEN MEYER / AFP
Revers pour les banques

Prêts immobiliers : un amendement de la loi Pacte revient sur l'encadrement de la domiciliation des revenus

Publié le 18 mars 2019
L'ordonnance qui autorisait les banques à imposer à leurs clients de domicilier leurs revenus chez elles dans le cadre des prêts immobiliers sera désormais bientôt caduque selon des informations de BFMTV (La Vie Immo) et du Parisien. Un amendement au projet de loi Pacte va supprimer cette obligation pour les clients des banques.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'ordonnance qui autorisait les banques à imposer à leurs clients de domicilier leurs revenus chez elles dans le cadre des prêts immobiliers sera désormais bientôt caduque selon des informations de BFMTV (La Vie Immo) et du Parisien. Un amendement au projet de loi Pacte va supprimer cette obligation pour les clients des banques.

Les députés ont voté un amendement au projet de loi Pacte dans la nuit de vendredi à samedi. Ce dispositif va revenir sur l'encadrement de la domiciliation des revenus pour les prêts immobiliers. Selon la rédaction du Parisien, les députés ont voté l'annulation de l'ordonnance du 1er juin 2017. Elle autorisait les banques, depuis le 1er janvier 2018, à demander à leurs clients de domicilier leurs revenus chez elles pour une durée pouvant aller jusqu'à 10 ans, en échange d'un crédit immobilier octroyé à des conditions avantageuses.

Cette ordonnance visait à donner un cadre légal à une pratique assez répandue mais qui s'appuyait sur des bases juridiques floues. 

La situation va donc revenir à la situation avant 2018. Cet amendement a été présenté par le rapporteur général du projet de loi Pacte Roland Lescure (LREM) et par la députée Coralie Dubost (LREM). Ce dispositif sera finalisé lors de l'adoption définitive de la loi Pacte, en juin prochain. 

La domiciliation des revenus sera donc beaucoup plus dure à exiger de la part des banques. Les établissements bancaires vont donc devoir préciser ce qu'elle rapporte à ses clients et éviter les clauses abusives. 

Le gouvernement a donc suivi l'avis de la présidente du Comité consultatif du secteur financier (CCSF). Dans un rapport publié en février, elle dénonçait "un risque de généralisation de la clause de domiciliation des revenus dans les réseaux bancaires" qui "constituerait un frein à la mobilité bancaire".

La réglementation française risquait également d'être pointée du doigt par la justice européenne. 

L'Association française des usagers des banques (l'Afub) avait attaqué en justice le décret du 14 juin 2017 sur la domiciliation des revenus. L'Afub avait demandé son annulation pour "excès de pouvoir".

L'association estime que la réglementation française allait à l'encontre de la mobilité bancaire promue par les directives européennes. En décembre dernier, le Conseil d'Etat avait décidé de renvoyer ces questions à la Cour de justice de l'Union européenne, avant de se prononcer.

Du côté des banques, le vote de cet amendement représente un véritable camouflet. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme

06.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

07.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
J'accuse
- 18/03/2019 - 18:37
Je ne vois pas ce que ça change
Elle conditionne l'octroi d'un crédit à un meilleur taux si l'emprunteur domicilie ses revenus chez elle, et elle va continuer à le faire. Pour avoir un taux intéressant, les clients acceptent.
Si le client veut changer de banque après l'obtention de son crédit, les conditions contractuelles lui feront perdre le taux avantageux.
La banque, c'est toujours plus fort que toi.