En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
© Reuters
Sondage

Européennes : LREM largement en tête des intentions de vote

Publié le 23 février 2019
La liste du parti présidentiel devancerait de 6 points celle du Rassemblement national, selon un sondage BVA pour Orange, RTL et La Tribune.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La liste du parti présidentiel devancerait de 6 points celle du Rassemblement national, selon un sondage BVA pour Orange, RTL et La Tribune.

A 3 mois des élections européennes, 62% des Français disent se sentir concernés par le scrutin, contre 35% estiment ne pas être intéressés du tout, selon une enquête BVA pour RTL, Orange et La Tribune publiée ce samedi. Effet du grand débat ? L'intérêt des Français pour l'élection a progressé de 8 points comparé au mois de décembre 2018.

Selon ce sondage, la liste de La République en Marche alliée au MoDem arriverait largement en tête du scrutin, avec 25% des intentions de vote, devant celle du Rassemblement national (19%). Les autres formations politiques arrivent loin derrière ce duo de tête : les Républicains obtiennent 10% d'intentions de vote, devant les écologistes d'EELV (9%), La France insoumise (7,5%) et Debout la France (6%).

L'enquête souligne qu'alors que le débat à gauche porte en partie sur l'hypothèse d'une liste commune, autour notamment du mouvement Place publique, les listes séparées du PS (5%), de Génération.s (3%) et du PCF (2%) recueilleraient des intentions de vote limitées.

Enquête réalisée en ligne du 20 au 21 février auprès de 929 personnes inscrites sur les listes électorales, selon la méthode des quotas. Les intentions de vote se basent sur des personnes certaines d'aller voter et ayant exprimé une intention, soit 474 personnes.

Vu sur : RTL
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Descente aux enfers : alors que la canicule s’abat sur la France, la culture démocratique s’évapore

02.

Un million de personnes veulent envahir la zone 51 aux Etats-Unis

03.

Ces caractéristiques pas très progressistes qui expliquent paradoxalement que Greta Thunberg soit devenue l’idole de ceux qui croient l’être

04.

Pourquoi le Roi Lion pourrait être le dernier classique que Disney parvient à recycler

05.

Jordan Bardella sur Sibeth Ndiaye : "Elle est habillée comme un Télétubbies"

06.

Quand les documents officiels sur le SNU montrent que l’occasion de restaurer l’autorité a été manquée

07.

Pourquoi l’Europe ne s’est jamais complètement remise de l’échec de l’attentat du 20 juillet 1944 contre Hitler

01.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

02.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

03.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

04.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

05.

Critiquée pour son poids, Miss France réplique : "Moi au moins, j’ai un cerveau"

06.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

01.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

02.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

03.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

04.

Descente aux enfers : alors que la canicule s’abat sur la France, la culture démocratique s’évapore

05.

Ces caractéristiques pas très progressistes qui expliquent paradoxalement que Greta Thunberg soit devenue l’idole de ceux qui croient l’être

06.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
pierre de robion
- 23/02/2019 - 23:05
Normal
A mon grand regret, c'est normal:
25% c'est le poids minimum (certes ça ne fait pas une majorité) du macronisme, à savoir les électeurs prêts à tout pour éviter Marine, Méluche et autres zozos extrémistes à gauche! Le PS à moins de 10%, c'est ce que pèse la SD française, comme LR c'est l'UMP croupion quand on a soustrait tous ceux (et celles) qui ont préféré ,à gauche comme à droite, la gamelle à leurs convictions!
Macron aurait tort de se gêner, il peut faire ce qu'il veut face à RN ou LFI, il sera toujours réélu, minimum 55%! Quand je pense que les retraités continuent à le plébisciter, et quand je vois que les classes moyennes en redemandent, je me dis que plutôt qu'un référendum risqué, une dissolution lui redonnera une chambre introuvable avec le scrutin léonin actuel car l'union des droites est encore plus improbable que celle des gauches qui pourtant ne s'entendent sur rien!
Bérurier74
- 23/02/2019 - 20:23
Dégoût absolu...
Toug ça pour ça? En 2022, je vote Benalla. Au point où on en est...
zen-gzr-28
- 23/02/2019 - 15:15
Ben voyons !
Les Français vont voter une fois de plus pour le poulain des médias qui répondent aux désirs des patrons de chaînes ? Décevons-les comme lors des dernières présidentielles ! A souhaiter que tous les candidats aient le même temps de parole lors de la campagne, avec un rab par rapport à Macrounet qui a pris une belle avance sous couvert d'un grand débat. Où en est-il ce débat ? Aurait-il fait pschitt
avant l'heure ?