En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

02.

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Le Covid-19 est en train de transformer profondément l'Asie et voilà comment

05.

Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse

06.

Monstres sacrés : Alain Delon, l’éternel enfant blessé

07.

Pourquoi Donald Trump a eu raison de gracier son ancien conseiller à la sécurité nationale

01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

05.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

06.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
pépites > France
Défense
Pour le directeur général de la Police nationale, "la police est un reflet de la société"
il y a 1 heure 5 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'origine de l'énergie des étoiles confirmée grâce aux neutrinos de Borexino ; Gravité quantique : l'écume de l'espace-temps, une clé du Big Bang au vivant ?
il y a 2 heures 37 min
light > Media
Disparition
Le journaliste Jean-Louis Servan-Schreiber est mort
il y a 3 heures 34 min
pépites > Religion
Distanciation
Messes : le Conseil d'Etat casse la règle des trente fidèles maximum
il y a 4 heures 32 min
décryptage > Politique
Partis des libertés

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

il y a 5 heures 29 min
décryptage > Economie
La crise qui vient

La bourse est-elle trop optimiste ?

il y a 5 heures 42 min
décryptage > International
Etatisme

Le Covid-19 est en train de transformer profondément l'Asie et voilà comment

il y a 6 heures 3 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Si vous voulez vraiment faire des achats respectueux de l'environnement, il ne faudra pas vous contenter de lire les étiquettes des produits en rayon. Petits conseils pour y voir plus vert
il y a 6 heures 21 min
décryptage > Société
Big tech

Pourquoi il devient urgent de sauver nos démocraties de la technologie

il y a 6 heures 33 min
décryptage > Media
Bonnes feuilles

Monstres sacrés : Michel Drucker, le pater familias du PAF

il y a 6 heures 37 min
pépites > Santé
Sceptiques
Covid-19 : une majorité des Français n'ont pas l'intention de se faire vacciner
il y a 2 heures 22 min
pépite vidéo > Société
Casseurs
Manifestations contre les violences policières : des dégâts à Paris
il y a 3 heures 6 min
light > Culture
Mort d'un géant
L'acteur David Prowse, qui avait incarné Dark Vador, est décédé
il y a 3 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Oscar Wilde ou l’art avant tout

il y a 5 heures 13 min
décryptage > International
A qui profite le crime ?

Assassinat du scientifique iranien, piège de dernière heure tendue à Téhéran

il y a 5 heures 36 min
décryptage > International
Pardon présidentiel

Pourquoi Donald Trump a eu raison de gracier son ancien conseiller à la sécurité nationale

il y a 5 heures 48 min
décryptage > Santé
Vecteur

Pourquoi les virus frappent-ils plus certains continents que d'autres ? Une étude sur Zika donne des indices

il y a 6 heures 11 min
décryptage > France
Munich 1938 ? Non, Munich 2020 !

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

il y a 6 heures 29 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Les perdants magnifiques : Edouard Balladur, ou les caprices du destin

il y a 6 heures 37 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

Robots, intelligence artificielle : qu’est-ce qui va fondamentalement changer pour votre métier ?

il y a 6 heures 37 min
© ERIC FEFERBERG / AFP
© ERIC FEFERBERG / AFP
Figure du mouvement

Gilets jaunes : Jérôme Rodrigues annonce officiellement avoir perdu son œil

Publié le 13 février 2019
Jérôme Rodrigues a confirmé cette terrible nouvelle à la rédaction du Parisien et sur Facebook. Il avait été blessé au visage lors d'une manifestation des Gilets jaunes. Une enquête de l'IGPN est en cours. Selon BFMTV, le sang présent sur la balle de LBD remise aux enquêteurs par l’avocat de Jérôme Rodrigues ne serait pas celui de son client.
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jérôme Rodrigues a confirmé cette terrible nouvelle à la rédaction du Parisien et sur Facebook. Il avait été blessé au visage lors d'une manifestation des Gilets jaunes. Une enquête de l'IGPN est en cours. Selon BFMTV, le sang présent sur la balle de LBD remise aux enquêteurs par l’avocat de Jérôme Rodrigues ne serait pas celui de son client.

L’une des figures majeures des Gilets jaunes, Jérôme Rodrigues, a révélé une terrible nouvelle ce mercredi. Il vient de confirmer auprès de la rédaction du Parisien qu’il avait perdu l’usage de son œil. Il était devenu un symbole des Gilets jaunes blessés lors des manifestations. Jérôme Rodrigues avait été atteint au visage (à l’oeil) sur la place de la Bastille à Paris lors d’une manifestation des Gilets jaunes le 26 janvier dernier. 

"C'est fini, je viens d'apprendre que je l'avais perdu".

Jérôme Rodrigues a également révélé cette information sur les réseaux sociaux, sur sa page Facebook : 

"Verdict : J'ai perdu mon œil. Macron, tu vas le payer ! Je te lâcherai pas !". 

Un panel de médecins va se réunir afin de décider s’il faut ou non enlever l’oeil. 

"Le seul espoir qu'il me reste est de pouvoir le garder, même inactif, pour des raisons esthétiques. Et aussi parce qu'un œil de verre peut être douloureux".

Jérôme Rodrigues songe à se faire opérer afin d’éviter une infection. Son œil gauche, intact, pourrait malheureusement être lui aussi impacté. Pour limiter les risques, Jérôme Rodrigues conserve son bandage et porte des lunettes de protection.

Cette figure du mouvement des Gilets jaunes a expliqué qu’il recevait de nombreux messages de soutien sur les réseaux sociaux. Cette tragédie n’a pas affecté sa détermination. Il a l’intention de se mobiliser une nouvelle fois à l’occasion de l’acte 14 des Gilets jaunes, le samedi 16 février 2019. 

Un policier avait confirmé avoir tiré avec un lanceur de balles de défense au même moment. Ce membre des forces de l’ordre a en revanche nié avoir touché Jérôme Rodrigues. Selon des informations de BFMTV publiées ce mercredi, la balle de LBD remise par l’avocat de Jérôme Rodrigues à l’IGPN ne comporte aucune trace de sang de son client. L’enquête de l’IGPN est toujours en cours afin de déterminer l’origine exacte de la blessure de Jérôme Rodrigues. L’avocat de Jérôme Rodrigues avait expliqué que cette balle de LBD avait été ramassée par des témoins le 26 janvier dernier, à la suite de la blessure grave de Jérôme Rodrigues.

L’expertise dirigée par l’IGPN vient d’établir que le sang retrouvé n’était donc pas celui de Jérôme Rodrigues, mais celui d’une autre personne. L’enquête se poursuit et doit permettre de déterminer si cette figure des Gilets jaunes a été blessée par un tir de LBD, selon la version de Jérôme Rodrigues, ou par une grenade de désencerclement.

Vu sur : Le Parisien
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Benvoyons
- 16/02/2019 - 18:12
Désolé pour lui mais participer à des manifs qui
demandent qu'il n'y ait plus d'élu mais une constituante & qui donnera gratuitement à tous les Français ce qu'ils veulent, donc en fait tout à l’œil.
& bien en chargeant la Gendarmerie en envoyant des pavés , des boulons, des billes pour l'obtenir, ils ont bien obtenu quelque chose à l’œil.
antidote
- 14/02/2019 - 10:35
Ca devient ubuesque !
Va t'on rechercher le gilet jaune qui a jeté un pavé de 3 kilos ou la boule de pétanque ou le Molotov sur un gendarme ? On ne fait pas d’omelette sans casser des oeufs ! Si sa présence tout près des forces de l'ordre qui répliquent aux attaques d'une brutalité inimaginable l'intéresse tant pour les filmer alors il prend le risque d'être atteint par des projectiles de désencerclement ....