En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Industrie
La France vend douze sous-marins à l'Australie
Publié le 11 février 2019
L'industriel français Naval Group a signé ce lundi un accord de partenariat à hauteur de 31 milliards d'euros.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'industriel français Naval Group a signé ce lundi un accord de partenariat à hauteur de 31 milliards d'euros.

Ils sont finalement parvenus à se mettre d'accord. Après un an et demi de négociations, Naval Group et le gouvernement du Commonwealth d'Australie ont signé un accord de partenariat stratégique, ce lundi à Canberra, d'une durée de 50 ans et d'un montant de 31 milliards d'euros. La part des entreprises françaises est estimée à 8 milliards d'euros. 

Pour augmenter sa puissance dans les océans l'Australie va donc acquérir douze sous-marins de 97 mètres et 45 tonnes appelés Shortfin Barracuda et remplaceront les six navires Collins que le pays possèdent actuellement. Le premier sera construit dès 2023 et sera livré au début des années 2030, c'est du moins ce qu'a promis l'industriel français. 6000 emplois devraient voir le jour sur les huit prochaines années dans les deux pays.

Ce contrat a mis longtemps à être signé puisque les Australiens sont inquiets face au délais de ce programme. Pour d'anciens officiers, le premier navire ne sera pas prêt avant 2038 soit 13 ans après que les Collins ne soient normalement plus fonctionnels. La rupture capacitaire est à craindre selon eux.

Le gouvernement australien s'est réjoui de ce partenariat qui va l'aider à être plus présent dans la région indo-pacifique. Région où la moitié des sous-marins devraient naviguer d'ici 2035.

Vu sur : Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Les puissants relais de l'Algérie en France ; Ces amis de Ghosn que tout le monde craignait chez Renault; L'avertissement de Philippe à Castaner; Technip: et un mégagâchis industriel de plus; Notre-Dame partout dans les hebdos, le catholicisme plus rare
02.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
03.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
04.
Un pognon de dingue pour Notre-Dame de Paris ? Oui, car l'Homme ne vit pas que de pain
05.
Pourquoi l’incendie de Notre-Dame oblige Emmanuel Macron à revoir sa copie
06.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
07.
Le nouveau parti du Brexit de Nigel Farage prend la tête des sondages pour les Européennes au Royaume-Uni
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
04.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
moneo
- 12/02/2019 - 18:41
sous marins pollueurs
vous vous rendez compte votre bagnole Diesel est un problème de santé dixit les verts et nous voilà avec un cocorico pour de sous marins vendus avec des moteurs diesels. c'est aussi gros que que la lutte contre les déperditions de chauffage de maisons avec du polystyrène dérivé du pétrole totalement importé par tankers polluant ,très dangereux car en cas d'incendie transforme votre maison en torchère très rapidement ( et oui le pétrole même solidifié ça brûle...) et in fine cette combustion émet des gaz tes toxiques.....mais faut sauver la planète et surtout ....;le business subventionné.vous savez quoi , les gouvernements nous prennent pour des...veaux et à voir le troupeau décervelé on
se dit qu'ils ont raison