En direct
Best of
Best Of
En direct
© PASCAL PAVANI / AFP
Débordements
Gilets jaunes : une journaliste de La Dépêche menacée porte plainte
Publié le 14 janvier 2019
Plusieurs manifestants ont secoué la voiture de fonction de la journaliste et ont menacé de la « violer ». La jeune femme a été secourue par d'autres gilets jaunes.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Plusieurs manifestants ont secoué la voiture de fonction de la journaliste et ont menacé de la « violer ». La jeune femme a été secourue par d'autres gilets jaunes.

Pour la neuvième semaine de mobilisation, les différentes manifestations de gilets jaunes se sont encore fait remarquées par la violence. A Rouen par exemple, un agent de sécurité chargé de protéger une équipe de LCI s'est fait agressé physiquement par plusieurs manifestants. A Paris également, où une journaliste de la même chaîne a été projetée au sol. Mais ce n'est pas un cas isolé puisque les attaques contre la presse ne cessent de se multiplier.

A Toulouse, une pigiste de 31 ans de La Dépêche a aussi été prise à partie alors qu'elle repartait du centre-ville où sa voiture de fonction était garée. La journaliste a raconté ce qu'il s'est passé à son employeur : « Je venais de récupérer la voiture stationnée dans le parking souterrain François-Verdier, après la manifestation. En sortant, j'ai été bloquée par plusieurs individus qui m'ont menacée. On va te violer, te niquer, tu es la catin de la préfecture... »

Une scène qui a durée près de 5 minutes et où la journaliste s'est ensuite fait arracher son rétroviseur. « Ils voulaient que j'ouvre ma vitre. Je leur ai dit que ce n'était pas possible, en leur signifiant que je devais récupérer mon enfant. Un homme m'a dit sur le ton de la menace, tu as deux secondes pour t'en aller » a-t-elle également rapporté à La Dépêche

La jeune maman a été sauvée par un gilet jaune trentenaire. Celui-ci a aussi expliqué la scène au quotidien régional : « En arrivant au Monument aux morts, vers 18 heures, j’ai aperçu une voiture de La Dépêche du Midi cernée par la foule, je me suis dit qu’elle était en danger. Les individus autour du véhicule étaient armés avec des outils de chantier […] On a poussé les casseurs, on leur a demandé de se calmer. Ceux qui étaient devant ont fini par s’écarter, laissant la journaliste partir. Mais ils continuaient de la menacer. » 

La journaliste a porté plainte.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
02.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
03.
MBS, le prince héritier saoudien dépossédé d’une partie de ses pouvoirs par le Roi Salman
04.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
05.
Electricité : le record de production par les éoliennes battu le 14 mars est un faux espoir
06.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
07.
Brexit : à J-9, les 4 scénarios impossibles. A croire que le chaos annoncé profite à beaucoup de monde
01.
A SUPPRIMER DOUBLON A SUPPRIMER
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
04.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
05.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
06.
Le voile est-il vraiment un accoutrement souhaitable pour vendre des petites culottes ?
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
03.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
04.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
05.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
06.
De Christchurch à Utrecht : quel modèle intellectuel pour penser sereinement le grand bouleversement démographico-ethnique dans les démocraties occidentales ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
assougoudrel
- 15/01/2019 - 11:18
Avec ou sans gilets Jaunes,
l'addition sera toujours aussi lourde pour le contribuable. Quand les syndicats voyous cassent tout et bloquent le pays, engendrant une grande perte économique, le silence de beaucoup est assourdissant; dans les gares vides, les médias nous montrent des usagers pris en otage souriants, mais, pas un seul n'est en colère. Le contraire pour les GLJ.
antidote
- 14/01/2019 - 23:32
Voyous et violeurs en jaune !
Des tarés déguisés en gilet jaune exclus de la société se sont inventés une alternative à leur médiocrité en s’extériorisant et en maudissant cette société qu ils jugent égoïste ,mais qu'ont ils fait pour s'en sortir sinon attendre des aides sans se soucier d'où elles proviennent .Aujourd'hui ils manifestent pour que cela change mais sont ils prêt à faire des efforts pour trouver une issue à leur situation ,certainement pas ,alors tous les samedis ils vocifèrent , cassent du flic ,incendie tout sur leur passage .Seulement l'addition sera lourde sur le dos des contribuables ;ils s'en foutent ils ne paient pas d’impôts !