En direct
Best of
Best of du 28 novembre au 4 décembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les fonctionnaires contre l'État ?

01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable

06.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Loi de Dieu ou loi de la République ? Ce que Jean-Luc Mélenchon feint de ne pas comprendre sur la différence entre l’islam politique et les autres religions

04.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

05.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

06.

Après des propos d'Emmanuel Macron, des syndicats de police appellent à l'arrêt des contrôles d'identité

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Les casseurs de sortie
Loi "sécurité globale" : 50.000 manifestants en France, des violences à Paris
il y a 3 heures 35 min
pépite vidéo > France
Vestiges
Sahara : des déchets français radioactifs enfouis sous le sable ?
il y a 10 heures 40 min
pépites > Société
Contrôles au faciès
Après des propos d'Emmanuel Macron, des syndicats de police appellent à l'arrêt des contrôles d'identité
il y a 11 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Art Nouveau" : un architecte visionnaire à Budapest juste avant les heures sombres de la guerre de 1914. Un roman dense, bien écrit mais un peu décevant

il y a 11 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le métier de mourir", Prix Renaudot des Lycéens 2020 : le roman inoubliable d'une histoire vraie

il y a 11 heures 36 min
pépites > International
Désengagement
Somalie : la "majorité" des troupes américaines vont se retirer, annonce le Pentagone
il y a 12 heures 7 min
pépites > Société
Droit à l'enfant
L'Assemblée nationale assouplit les conditions d'adoption
il y a 13 heures 10 min
décryptage > Media
L’innocence plus forte que la sagesse ?

Le magazine Time choisit son "enfant de l’année" mais réalise-t-il vraiment ce qu’il fait ?

il y a 14 heures 26 min
décryptage > Politique
Rien de nouveau

Emmanuel Macron chez Brut : le message, c’est le médium

il y a 14 heures 49 min
décryptage > High-tech
Deux poids, deux mesures

Des documents internes montrent que Facebook souhaite modérer les discours de haine contre les Noirs de manière plus agressive que les commentaires anti-blancs : gestion fine d'une réalité complexe ou délire d'apprentis-sorciers woke ?

il y a 15 heures 5 min
pépites > Justice
Justice
Attentat de la rue des Rosiers : le suspect extradé de Norvège mis en examen et écroué
il y a 9 heures 37 min
pépite vidéo > International
My heart will go on
Une entreprise américaine veut proposer des visites touristiques sous-marines du "Titanic"
il y a 10 heures 52 min
pépites > Politique
Elections
Régionales : la candidature de Jean-Michel Blanquer en Ile-de-France se précise
il y a 11 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Retour à Martha’s Vineyard" : Trois vieux amis tentent de retrouver la magie du passé. Un beau récit romanesque et nostalgique

il y a 11 heures 33 min
light > Media
Sujet sensible
Royaume-Uni : Netflix accusé de "troller la famille royale" en promouvant un documentaire "mensonger" sur le mariage de Diana et Charles
il y a 11 heures 48 min
pépites > Europe
No deal
Brexit : "les conditions d'un accord ne sont pas réunies", notent les négociateurs
il y a 12 heures 30 min
décryptage > Science
La vérité est ailleurs

40 ans après son départ vers les profondeurs de l'espace, Voyager continue de découvrir des phénomènes inconnus

il y a 14 heures 16 min
décryptage > Santé
Pénurie

L'étrange fiasco de la stratégie gouvernementale sur la grippe

il y a 14 heures 39 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Consommation, Black Friday : adieu le bio, local ou circuit court, 3 Français sur 4 vont regarder d’abord le prix

il y a 14 heures 58 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Rihanna a un nouveau lover rappeur cogneur; Pas con(finé)s : Patrick Bruel & Ary Abittan sont allés à un dîner clandestin, George Clooney a un coiffeur du même genre dans sa vie; Elie Semoun est sûr qu’il n’y a rien entre François Hollande et son ex
il y a 15 heures 11 min
© Sameer Al-Doumy / AFP
© Sameer Al-Doumy / AFP
Images révoltantes

L'ancien champion de boxe Christophe Dettinger est mis en cause par la vidéo de l'agression du gendarme

Publié le 06 janvier 2019
Un gendarme a été frappé à mains nues et à plusieurs reprises par Christophe Dettinger, un ancien boxeur professionnel. La vidéo des incidents captés près de l'Assemblée nationale ce samedi à Paris a provoqué une vive émotion.
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un gendarme a été frappé à mains nues et à plusieurs reprises par Christophe Dettinger, un ancien boxeur professionnel. La vidéo des incidents captés près de l'Assemblée nationale ce samedi à Paris a provoqué une vive émotion.

Lors de l'acte VIII des gilets jaunes, Christopher Dettinger, champion de France de boxe en 2007, a été filmé en train de s'en prendre à des gendarmes. Selon des informations du Parisien et du Huffington Post, le syndicat des commissaires de la police nationale (SCPN) a identifié l'homme qui a frappé des gendarmes lors de la journée de mobilisation des Gilets jaunes à Paris ce samedi. Christophe Castaner a saisi le procureur de la République.

Le gendarme a été roué de coups par un homme portant un bonnet noir sur la passerelle Léopold-Sédar-Senghor. Il ne portait pas de Gilet jaune dans le cadre de la manifestation. Dans une autre vidéo, ce même manifestant boxe au corps à corps des gendarmes qui font barrage.   

La SCPN a pu identifier Christophe Dettinger dans une photo présente sur Twitter et cette dernière a été retweetée par Christophe Castaner. Le nom de l'ancien boxeur n'a pas été officiellement cité. 

Selon des informations du Parisien, Christophe Dettinger est un boxeur professionnel. Il est originaire de région parisienne et âgé de 37 ans. Ce boxeur serait licencié au ring de Massy. Au cours de sa carrière, il a été sacré champion de France des poids lourds-légers le 30 octobre 2007. Il a défendu son titre et conservé sa ceinture en 2008.

Selon des informations de L"Equipe, Jacky Trompesauce, son ancien entraîneur, lui conseille de se rendre auprès de la police:

"J'ai essayé de l'avoir au téléphone, mais il ne répond pas. Christophe est hyper gentil. Alors, quand je vois les vidéos, je me dis qu'il a vu des gens en difficulté, notamment des femmes, se faire gazer. Il ne l'a pas supporté. On le voit boxer le gendarme. Mais quand il en frappe un à terre, je ne sais pas ce qui lui est passé par la tête. C'est pourquoi je lui conseille d'aller voir la police, qu'il aille s'expliquer." 

Christophe Dettinger est actuellement recherché par la police. L'enquête ne fait que débuter. 

Le @PrefPolice a saisi le procureur de la République de Paris.
Pleine confiance en notre justice devant laquelle il devra rendre compte de cette attaque aussi lâche qu'intolérable.
Gratitude à ces gendarmes mobiles pour leur sang-froid exemplaire.https://t.co/y6HXgyKnCL

— Christophe Castaner (@CCastaner) January 5, 2019
Vu sur : Huffington Post
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
edac44
- 07/01/2019 - 19:23
@Phlt1
Si mon ton illustre ma "TRÈS mauvaise foi" , votre bien triste prose qui insulte sans distinction de comportement, les gilets jaunes soutenus par encore 70% de français, ne le démontre pas.
Alors restons factuels et voyez par vous même ici ==> http://bit.ly/2QrIov7

Et allez savoir pourquoi, sans violence, la raison n'a pas d'oreille !... le silence s'entend mais ne s'écoute pas.
Alors, quand vous nous dites
" n'avoir aucune leçon à recevoir de ceux qui choisissent la violence, l'insulte, le saccage, l'irrespect le plus abject des autres, etc... ",
vous mettez à la benne les 99% des gilets jaunes pacifiques qui n'ont pas fait ce choix.
Ceux qui sombrent dans l'amalgame sordide finissent souvent par sombrer tout court.
A votre réflexion, si cela vous est encore possible !...
Pharamond
- 07/01/2019 - 10:03
confusion des esprits
Encore un exemple de confusion des esprits: on lance et/ou on participe à une manifestation que l'on dit au départ "pacifique"et qui finit,soit par volonté manifeste,ou parce qu'on est submergé car mal organisé,par plus violents,par de la casse,des coups,des boules de pétanque,etc.Quand les forces de l'ordre réagissent on se met à geindre. C'est de l'irresponsabilité. Comme l'était il y a quelques années de cela un certain Oussekine,décédé suite à des coups reçus en pleine manifestation.On apprit plus tard que ce jeune homme d'une vingtaine d'années était sous dialyse: quand on est sous dialyse va-t-on asticoter des policiers sans craindre une réaction en retour?
Phlt1
- 06/01/2019 - 20:43
@edac44
Votre ton illustre parfaitement votre très mauvaise foi.!. "Les manifestants à terre qui se font massacrer": vous êtes dans un film.?. Je vais vous dire un truc: les Gilets Jaunes auraient du apprendre Gandhi, qui a viré le plus grand empire de son propre pays en restant assis sur un sac.!; On peut aussi parler de Mandela.!. Les Gilets Jaunes qui manifestent en ce moment sont des crétins qui tiennent des propos de crétins, des irresponsables qui sont à plaindre tellement leur bêtise est gigantesque.!. Ce n'est pas dans cette attitude que l'on construit et crée quoi que ce soit de positif, pour soi-même comme pour les autres. ET celui qui est en train d'écrire ces lignes a vécu une vie beaucoup plus difficile que celle des gilets jaunes et n'a aucune leçon à recevoir de ceux qui choisissent la violence, l'insulte, le saccage, l'irrespect le plus abject des autres, etc... Peut-être que ces mots vous permettrons de réfléchir...puisque vous semblez...instruit.