En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© LUCAS BARIOULET / AFP
Thème central des européennes ?
Sondage BVA : 7 Français sur 10 jugent négativement la politique d’immigration de la France et de l’Europe
Publié le 19 décembre 2018
L’institut BVA vient de dévoiler un nouveau sondage dans le cadre du du dispositif BVA - Presse régionale pour les Elections européennes 2019.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’institut BVA vient de dévoiler un nouveau sondage dans le cadre du du dispositif BVA - Presse régionale pour les Elections européennes 2019.

Cette enquête, intitulée "Les Français, l'Union européenne et la question migratoire", a été menée du 26 novembre au 6 décembre auprès de 5.456 inscrits sur les listes électorales, issus d’un échantillon de 6.006 Français, représentatifs de la population nationale âgée de 18 ans et plus. 

D’après cette nouvelle étude, 7 Français sur 10 jugent négativement la politique d’immigration de la France, ainsi que celle de l'Europe.  

67% des Français ont donc une opinion négative au sujet de l’action menée par la France en matière d’immigration. 68% des personnes sondées ont une opinion négative de l’action menée par l’Europe dans ce domaine. 

L’enquête repose également sur la question de la perception de la politique européenne en matière d'immigration. 

6 Français sur 10 jugent que l’Union européenne devrait faire preuve de plus de fermeté au sujet de l’accueil des migrants. 59% des Français considèrent que l’Union européenne devrait faire preuve de plus de fermeté sur la question de l’accueil des migrants. 

27% des individus interrogés considèrent que l’Union européenne devrait faire preuve de plus d’humanisme. 

Selon 63% des Français, la France accueille trop de migrants et seuls 52% sont aujourd’hui favorables au droit d’asile. 

52% des Français considèrent que la France doit accueillir les réfugiés qui demandent l’asile et qui sont persécutés dans leur pays. Ce chiffre a reculé de 13 points par rapport à un précédent sondage BVA réalisé pour L’Obs en janvier 2018. 

Seuls 36% des Français seraient favorables à ce que plus de migrants soient accueillis en Europe. Les personnes interrogées sont encore moins favorables à ce que l’on accueille plus de migrants en France (30%) et dans leur région (30%).

Selon 67% des Français, la crise migratoire met en danger l’avenir de l’Union européenne.  

Selon cette nouvelle étude BVA, la part de Français identifiant un danger à travers la crise migratoire pour l'avenir de l'UE reste donc majoritaire auprès de la population : chez les 50 ans et plus (71%), les sympathisants LR (85%) et RN (94%) et à l’échelle régionale dans le Centre-Val-de-Loire (72%), le Grand Est (73%), en Normandie (73%) et dans les Hauts-de-France (74%). 

Emmanuel Macron va donc devoir regagner la confiance des Français sur ces questions dans l’optique des élections européennes de mai 2019. 

Vu sur : BVA Group
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
02.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
03.
Laura Smet a épousé Raphaël Lancrey-Javal au Cap Ferret
04.
Les nouvelles figures « modérées » de l’islam de France et l’ombre des Frères-musulmans
05.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
06.
Merci Trump ! Pourquoi Trump est utile en nous forçant à changer nos habitudes économiques
07.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
03.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
04.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
05.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
06.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
“Droite moderne”, “LREM pragmatique pour le bien du pays” : mais au fait, qu’est ce que cela veut vraiment dire ?
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Voulez-vous savoir dans quelle France on entend vous faire vivre ? Regardez bien l'affiche de l'UNICEF !
05.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
06.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 22/12/2018 - 10:08
immigration
La cause du Brexit, rien d'autre à dire .....
COUKOUCéMOI
- 20/12/2018 - 16:27
30% favorables ? Hum !
L'immigration actuelle est imposée; l'islam tisse sa toile pour s'imposer. Il est avéré que l'immigration musulmane d'une part, et l'islam (soumission !!!) d'autre part, posent problèmeS. La Cour Européenne des Droits de l'Homme, par un Arrêt du 31/07/2001, a déclaré l'islam non conforme aux valeurs européennes. Sur ce seul fondement, sous réserve d'une foultitude d'autres, tous les décideurs politiques de ce pays ont le devoir de prendre toutes les mesures de sauvegarde de ces valeurs ancestrales communes. Il faut les y obliger et déclarer toutes les associations favorisant cette religion en France, complices et donc justiciables; cesser de les financer sera un premier geste d'apaisement de la révolte qui gronde.
tubixray
- 20/12/2018 - 13:28
hélas ....
Edac a raison, il faut néanmoins distinguer les musulmans des islamistes .... Ces derniers ne sont pas compatibles avec une démocratie laïque et se comportent de fait en envahisseurs...
Il va falloir arrêter de tourner autour du pot et désigner cet ennemi de l'intérieur.
Toutefois, l'ONU, L'Europe, les ONG, les associations et notre bonne gauche sociétale œuvrent à la défense des "droits de l'homme" qui ressemblent de plus en plus au piétinement des droits des européens judéo-chrétiens.