En direct
Best of
Best Of
En direct
© ludovic MARIN / POOL / AFP
Défiance
57% des Français ne sont pas convaincus par l'allocution d'Emmanuel Macron
Publié le 11 décembre 2018
Le lendemain de son allocution en direct, le dernier volet du sondage "L'opinion en direct" de l'institut Elabe explique que 57% des Français estiment qu'Emmanuel Macron n'a pas été convaincant.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le lendemain de son allocution en direct, le dernier volet du sondage "L'opinion en direct" de l'institut Elabe explique que 57% des Français estiment qu'Emmanuel Macron n'a pas été convaincant.

57% des Français interrogés par l'institut Elabe estiment que le président de la République, lors de son discours du lundi 10 décembre n'a pas été convaincant. Seulement 14% des Français ont jugé son intervention pertinente.
Dans le détail du sondage "L'opinion en direct" de l'institut Elabe pour BFMTV, on peut noter que le chef de l'Etat a tout de même su convaincre 63% de son électorat du premier tour. Sans surprise, il ne convainc pas surtout du côté des sympathisants du Rassemblement National (ex Front National) et de La France insoumise avec respectivement 9 et 17% de sondés convaincus.


La défiance contre le chef de l'Etat est toujours vive. L'exécutif peine à regagner la confiance et 75% des interrogés estiment que le pouvoir ne sera pas plus rassembleur après ce discours. 69% pensent que le gouvernement ne mènera pas une politique plus sociale et 60%ne croient pas en la promesse de Macron d'être plus à l'écoute des Français.

Selon ce sondage de l'Institut Elabe, 47% des personnes interrogées pensent que les manifestations doivent cesser.


Un autre sondage OpinionWay pour LCI publié lundi soir donne un autre indicateur. Selon ce dernier, le soutien des Français aux gilets jaunes s'affaiblit très légèrement, 66% de la population semblant toujours favorable au mouvement (deux points en moins par rapport au 6 décembre) et une courte majorité des sondés (54%) appellent les gilets jaunes à cesser le mouvement.


Le Sondage Elabe pour BFMTV a été réalisé sur Internet ce mardi 11 décembre sur un échantillon de 993 personnes représentatif de la population françaises âgée de 18 ans et plus
Le sondage OpinionWay pour LCI a été réalisé après l’intervention télévisée du président de la République et porte sur un échantillon de 991 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

 

Vu sur : Lu sur BFMTV
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
02.
5 indicateurs de la (faible) culture démocratique du gouvernement
03.
Auto-positionnement politique des Français : le sondage qui montre l’ampleur de la crise existentielle vécue par la droite
04.
Gilets jaunes : les états-majors des grandes entreprises imaginent trois scénarios de sortie de crise possibles
05.
Au tableau : Christophe Castaner mal à l’aise après une question d’un élève
06.
Votre mémoire pourra-t-elle être piratée dans le futur ? La réponse est plus inquiétante que vous ne le croyez
07.
Alain Finkelkraut étrille Marlène Schiappa après ses propos sur la Manif pour tous
01.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
02.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
03.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
04.
Etat providence, immigration et Gilets jaunes : l’étude américaine explosive qui révèle la nature du dilemme politique français
05.
5 indicateurs de la (faible) culture démocratique du gouvernement
06.
Le mystérieux contrat de 7,2 millions d'euros décroché par Alexandre Benalla
01.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
02.
Auto-positionnement politique des Français : le sondage qui montre l’ampleur de la crise existentielle vécue par la droite
03.
Ces lourdes erreurs politiques qui fragilisent la lutte contre l’antisémitisme
04.
Antisémitisme: voilà pourquoi je n'irai pas manifester le 19 février
05.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
06.
Derrière les faits divers dans les Ehpad, la maltraitance que l’ensemble de la société française inflige à ses vieux
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 11/12/2018 - 20:11
Confiance
Non seulement il n'a rien annoncé d'intéressant mais de plus cela va coûter "un pognon de dingue" à ceux qui sont la cible préférée de Bercy. Il aurait mieux fait d'annoncer sa démission cela aurait satisfait tout le monde jusqu'à la prochaine élection. (et jusqu'à un an après l'élection, avant que les gens s'aperçoivent que, crénom de nom, ils se sont encore trompés).