En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© LUDOVIC MARIN / AFP
Deux présidents ne devraient pas dire ça…
Gilets jaunes : passe d'armes entre François Hollande et Emmanuel Macron
Publié le 30 novembre 2018
Emmanuel Macron et l'ancien président de la République se sont invectivés par déclarations interposées sur la question du mouvement citoyen qui paralyse le pays depuis une dizaine de jours.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emmanuel Macron et l'ancien président de la République se sont invectivés par déclarations interposées sur la question du mouvement citoyen qui paralyse le pays depuis une dizaine de jours.

François Hollande et Emmanuel Macron ont évoqué la crise des gilets jaunes ces dernières heures. Les deux personnalités politiques se sont vivement opposées à travers des déclarations cinglantes. L'ancien Premier secrétaire du Parti socialiste a attaqué directement Emmanuel Macron ce jeudi 29 novembre.

François Hollande effectuait un déplacement à Antraigues-sur-Volane en Ardèche. Il a rencontré et dialogué avec des manifestants devant les caméras des journalistes. François Hollande a alors été interpellé par des gilets jaunes. Ils ont reproché à l'ancien locataire de l'Elysée d'avoir "installé Emmanuel Macron" au pouvoir.

François Hollande a alors répondu : 

"Je ne peux pas dire qu'il n'a pas été ministre du gouvernement. J'assume ce que j'ai fait, je ne me défausse sur personne. Après il a fait un autre choix, il s'est présenté avant que je ne décide, ensuite il a fait ses orientations. Maintenant il doit en répondre devant les Français". 

Une manifestante a déploré le fait qu'Emmanuel Macron n'écoutait pas les Français. L'ancien président de la République François Hollande a alors répondu, "Moi je vous ai écouté aujourd'hui !". 

François Hollande a également précisé qu'il avait augmenté le SMIC quand il était aux responsabilités :

"Je préfère le dire pour qu'on puisse faire la différence". 

Emmanuel Macron, actuellement en Argentine pour le G20, a indiqué qu'il entendait la colère des Français et des gilets jaunes. Le président de la République s'est exprimé devant la communauté française de Buenos Aires :  

"J'entends comme vous les voix qui s'élèvent". 

Emmanuel Macron a aussi souhaité répondre aux attaques de François Hollande :

"J'entends aussi souvent les voix qui n'avaient pas réussi à bouger les choses et qui sont sans doute plus à la racine de cette situation que le gouvernement, qui n'est aux affaires que depuis 18 mois. Que voulez-vous ? Le cynisme fait partie de la vie politique".

Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a également attaqué François Hollande sur LCI. Il a accusé l'ancien président de la République d'être un "militant politique, un militant amnésique" : 

"Quelqu'un qui a été empêché de se présenter devrait avoir un comportement différent. Le cynisme tue la politique".

La prochaine rencontre entre François Hollande et Emmanuel Macron promet donc d'être glaciale. 

 

Vu sur : Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Dear Melania : pourquoi les médias se trompent (aussi) sur la First Lady
02.
Kim Kardashian veut 7 enfants, Laura Smet en attend un, Alain Delon attend des siens qu’ils ne se déchirent pas à la Johnny; Voici voit Laeticia Hallyday & Sébastien Farran réconciliés, Closer les voit tendus; Victoria Beckham s’est fait gonfler les joues
03.
L'association WWF accusée de stériliser des populations aux abords de parcs nationaux en Afrique et en Inde
04.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
05.
La droite s'insurge contre un nouveau clip raciste et haineux du rappeur Nick Conrad
06.
Déclarations des revenus de 2018 : attention aux risques d’erreurs
07.
Des planètes rocheuses comme la Terre survivraient à la mort de leur étoile ; Une sonde interstellaire pour explorer Proxima b testée
01.
Pourquoi les entretiens d’évaluation annuels sont inutiles pour la plupart des salariés
02.
Aveuglement ? Un dîner caritatif est organisé à Saint-Denis au profit d’un Centre de formation des Oulémas soupçonné d’entretenir de troubles liens avec les dhijadistes anti-occidentaux
03.
Derrières les ors et les artifices, pourquoi le Qatar est toujours un dangereux émirat moyenâgeux
04.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
05.
L'OPA du néo-sultan Erdogan sur la diaspora turque de France et d’Europe via les écoles et les mosquées
06.
Ce que les experts de l’OMS recommandent pour réduire les risques de démence sénile
01.
“Droite Trocadéro” contre “droite mercato” : ce que cache la querelle entre LR et ex LR ralliés au macronisme
02.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
03.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
04.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès
05.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
06.
PMA : faut-il vraiment assumer toutes les évolutions de la société comme le prône Edouard Philippe ?
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
lili57
- 30/11/2018 - 14:56
Ben oui,
deux champions !!!! au secours
Pharamond
- 30/11/2018 - 14:45
Hollande?
L'une des attributions cardinales d'un Président de la République est celle que lui confère sous le Titre II (le Président de la République) l'Article 5, alinéa 2 de la Constitution du 4 octobre 1958 :"Il est le garant de l'indépendance nationale,de l'intégrité du territoire et du respect des traités". Gérard Davet et Fabrice Lhomme dans leur ouvrage :'Un Président ne devrait pas dire ça..." rapportent que F.Hollande pensait, suite aux attentats des frères Kouachi et de l'Hyper-Casher en 2015, que "la partition (du territoire) c'est quand même ça qui est en train de se passer". Sans rien opposer contre cette menace de fait à l'intégrité du territoire? Sa démarche auprès des Gilets-jaunes, à mon sens, relève de la commedia del arte. Tout à fait conforme au personnage.
cloette
- 30/11/2018 - 13:38
Certes
Hollande a donné le coup d'envoi, personnellement c'est surtout le sociétal que je lui reproche,, mais ,il faut le dire : avec Macron c'est pire à tout point de vue, au moins Hollande avait de l'humour signe d'intelligence ,et entre Macron et Hollande, je choisis Hollande !!! ( !!!)