En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Syrie : les vraies raisons derrière l’avertissement d’Erdogan à l’Europe sur une nouvelle vague de migrants

04.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

05.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

06.

Pourquoi nier l’existence du racisme anti-blancs en prouve en fait l’existence

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

​La déliquescence de la pensée (Gérard Noiriel) contre « la pensée délinquante » (Éric Zemmour)

03.

Reconnaissance de la filiation des enfants par GPA : grand flou sur sujet clair

04.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

05.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

06.

Marine Le Pen : retour aux fondamentaux (et au plafond de verre)

ça vient d'être publié
pépite vidéo > International
Preuve en image
Des navires de guerres vendus par la France impliqués dans le blocus yéménite
il y a 7 heures 57 min
pépites > France
plus de reports possibles
Evacuation d’un millier de migrants à Grande-Synthe
il y a 8 heures 43 min
pépite vidéo > Justice
une énième confrontation
Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune
il y a 10 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"LECTURES D'ETE": "Marcher jusqu'au soir" de Lydie Salvayre

il y a 11 heures 29 min
pépites > Société
PMA pour toutes
Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre
il y a 12 heures 44 min
décryptage > Société
Youpi ?

Vous allez pouvoir décrocher les portraits de Macron : un juge de Lyon vous y autorise

il y a 14 heures 6 min
décryptage > International
Union européenne VS Russie

Politique énergétique : avec Nordstream, c’est l’indépendance de l’Europe qui est en jeu

il y a 14 heures 49 min
décryptage > International
élections législatives

Petits repères pour comprendre les élections en Israël

il y a 16 heures 16 min
décryptage > France
Atlantico-Business

La France continue de créer des emplois industriels alors qu’elle n’ouvre plus d’usine. Bizarre

il y a 16 heures 51 min
décryptage > International
Spectre de la guerre

De l’Arabie saoudite à Gaza, le Moyen-Orient est-il au bord de la conflagration généralisée ?

il y a 17 heures 12 min
light > Insolite
Du costume à la tenue de cirque
L’ex-conseiller de Donald Trump participe à l’émission Danse avec les Stars
il y a 8 heures 24 min
de la moquerie dans l'air
Justin Trudeau va réenregistrer son hymne en français
il y a 9 heures 4 sec
light > Société
nouveau système de don
L'arrondi sur salaire de plus en plus répandu en France
il y a 10 heures 38 min
pépites > Société
La recherche s'affine
La fraude des numéros de sécurité sociale est estimée entre 117 et 139 millions d'euros
il y a 11 heures 37 min
pépite vidéo > Société
démenti
Alexandre Moix se confie sur la violence de son frère Yann dans leur enfance
il y a 13 heures 28 min
décryptage > Europe
documents de yellowhammer

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

il y a 14 heures 29 min
décryptage > Economie
risque de récession ?

Déficits publics : la zone euro souffre-t-elle d’anorexie budgétaire ?

il y a 16 heures 2 min
décryptage > Science
maladies cardiovasculaires

Surmortalité et boissons sucrées : pourquoi l'étude européenne qui rend responsable les édulcorants n’est pas valable

il y a 16 heures 32 min
décryptage > Politique
élections municipales 2020

LREM, cette coalition qui s’ignore

il y a 16 heures 59 min
pépite vidéo > International
Flammes massives
Sites pétroliers attaqués en Arabie Saoudite : la production mondiale de pétrole ralentie
il y a 1 jour 7 heures
© Paul FAITH / AFP
© Paul FAITH / AFP
Nul n'est censé ignorer la loi

Manche : Polémique autour d'un réfugié acquitté d'un viol car il n'avait pas "les codes culturels"

Publié le 24 novembre 2018
"Les jurés ont estimé que l'auteur n'avait pas pris conscience de l'absence de consentement de la victime au moment des faits", a expliqué l'avocat de la plaignante au Figaro.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Les jurés ont estimé que l'auteur n'avait pas pris conscience de l'absence de consentement de la victime au moment des faits", a expliqué l'avocat de la plaignante au Figaro.

Alors que des milliers de manifestants sont attendus dans une cinquantaine de villes en France, ce samedi 24 novembre, à l'appel du collectif citoyen #NousToutes qui veut mobiliser contre les violences sexistes et sexuelles, de nombreux internautes et responsables politiques de droite se sont émus, cette semaine, de l'acquittement le 21 novembre par la cour d'assises de la Manche d'un réfugié bangladais accusé du viol d'une lycéenne de 15 ans à Saint-Lô, dans la Manche, fin 2015. Il a en parrallèle été condamné à deux ans de prison avec sursis, assortis d'une mise à l'épreuve, pour l'agression sexuelle d'une autre jeune fille mineure à la même époque.

D'après le journal local La Manche Libre, qui a couvert le procès, "les experts qui ont examiné l’accusé s’accordent tous pour le décrire comme narcissique et égocentré et que dans la culture masculine du Bangladesh, son pays d’origine, “les femmes sont reléguées au statut d’objet sexuel”." Une excuse culturelle utilisée par l'avocate de la défense, qui a déclaré que son client "n'avait pas les codes culturels" pour prendre conscience qu'il violait la jeune femme.

Cette difficulté d'intégration semble ne pas s'être arrangée depuis 2015 : le journal cite aussi le témoignage du capitaine de police de la sûreté départementale de Saint-Lô, qui a déclaré devant la cour que "lors de l'audition de l'accusé en garde à vue, il a dû placer un brigadier entre l'interprète et le mis en cause car ce dernier tentait de lui peloter les cuisses. Selon lui, l'accusé “considère les femmes françaises comme des p****, il a un comportement de prédateur”".

Suite au début de polémique, l'avocat de la plaignante qui affirme avoir subi un viol a précisé au Figaro que "l'origine de l'accusé n'a pas été un élément déterminant mais un élément parmi d'autres. Les débats ont tourné autour de la notion de consentement. Les jurés ont estimé que l'auteur n'avait pas pris conscience de l'absence de consentement de la victime au moment des faits."

Parmi les réactions, la députée Les Républicains Valérie Boyer a écrit une lettre au Premier ministre, demandant : "Allons-nous laisser admettre qu'il existe une culture qui permet aux hommes de violer les femmes?" "Un migrant viole deux mineures et ressort libre, le tribunal considérant les “codes culturels” du criminel comme circonstance atténuante. Laxisme criminel d'une justice qui n'en a que le nom. Le silence des féministes toujours aussi assourdissant!", s'est insurgé sur Twitter Nicolas Bay, député européen du Rassemblement national.

Interpellée sur les réseaux sociaux, où elle est très active, la Secrétaire d'Etat égalité femmes-hommes Marlène Schiappa n'a pas réagi. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
Viol, Manche, Justice, réfugié
Thématiques :
Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
AZKA
- 26/11/2018 - 18:15
Ce crétin
À pris la France pour le paradis...alors les vierges à gogo et tout ça inch Allah.
Phlt1
- 26/11/2018 - 16:57
Je rajoute
que ce même article, bien qu'ayant suscité plus de 1500 commentaires hier, n'existe plus sur la page du Figaro d'aujourd'hui.!. C'est beau les médias qui défendent les valeurs de la France.!.
Phlt1
- 26/11/2018 - 16:55
Et alors.?.
On fait quoi.?. Cet article sur le Figaro d'hier a suscité plus de 1500 commentaires tous écoeurés par une telle décision de la justice française, en même temps que par le silence de Marlène Schiappa, prompt à trouver d'urgence des solutions pour les problèmes liés au LGBT mais incapable de faire un tweet de soutien à ces filles violées avec l'excuse qu'on ne commente pas les décisions de justice.!. Pays tombé très très bas.!.