En direct
Best of
Best Of
En direct
© Benjamin CREMEL / AFP
Non-cumul
Municipales : une quarantaine de députés LREM envisagent de se présenter
Publié le 17 novembre 2018
Plusieurs députés marcheurs veulent se lancer dans la bataille des municipales de 2020, afin de donner une implantation locale au parti.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Plusieurs députés marcheurs veulent se lancer dans la bataille des municipales de 2020, afin de donner une implantation locale au parti.

Est-ce une façon d'anticiper la réduction prévue du nombre de parlementaires, ou d'assurer un ancrage local au parti en vue de 2022 ? Selon Paris Match, plusieurs dizaines de députés La République en Marche préparent la campagne des municipales. Ils seraient une quarantaine sur les rangs, indique le magazine. " L’objectif, c’est qu’une cinquantaine de députés se présentent", précise l’élu parisien Pierre Person, responsable du pôle élections au sein du parti. "On a recomposé la vie politique au niveau national, il faut le faire à l’échelon local. On aura besoin de gens solides en 2022...", ajoute-t-il.

Certains de ces futurs candidats sont déjà connus, indique le magazine. Cédric Villani, qui souhaite rafler la mairie de Paris, Richard Lioger (Moselle) à Metz, Romain Grau (Pyrénées-Orientales) à Perpignan, Anne-Laurence Petel (Bouches-du-Rhône) à Aix-en-Provence, Bruno Questel (Eure) à Louviers… D'autres n'ont pas encore officialisé leurs intentions, comme Cécile Muschotti (Var), qui pourrait se lancer à Toulon, ou Matthieu Orphelin (Maine-et-Loire), à Angers.

Cette volonté de viser un mandat local s'explique, pour certains députés, par le sentiment qu'ils y seront plus utiles qu'à l'Assemblée. "Le maire a davantage d’autonomie que le député et la capacité de changer la vie des gens dans leur quotidien", explique Richard Lioger. En outre, le groupe de 308 députés LREM, où il est difficile de s'imposer, sera forcément réduit en 2022, avec la réduction de 30% du nombre de parlementaires prévue dans la réforme constitutionnelle.

Selon Paris Match, Emmanuel Macron "laisse faire pour l’instant". Mais un ministre met en garde : "Les pouvoirs neufs ont du mal à s’enraciner. Il faudra être méthodique, passer des alliances locales et composer."

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Traque à Strasbourg : révélations sur l’itinéraire de Chérif Chekatt
02.
Si Emmanuel Macron veut faire mieux que survivre, voilà les 3 types de problèmes auxquels il lui faudra s'attaquer
03.
Ces services publics hors catégorie que nous paient nos impôts… Mais au fait quelle catégorie ?
04.
Et si les nouveaux crédits accordés à l’armée étaient utilisés pour payer le mouvement Gilets Jaunes ?
05.
François Bayrou est-il en train d'annoncer un virage politique majeur sans que personne ne s'en rende vraiment compte ?
06.
2019 est-elle bien partie pour être un nouveau 1929 ?
07.
Cette “trahison” de Ford dénoncée par Bruno le Maire qui souligne l’impasse stratégique du gouvernement
01.
Laura Smet se marie sous escorte policière; Laeticia Hallyday aurait caché des maisons; Demi Moore : après les jeunots, une femme; Vexée par sa défaite à DALS, Iris Mittenaere retombe dans les bras de Kev Adams; Ces stars qui revêtent leurs gilets jaunes
02.
François Bayrou est-il en train d'annoncer un virage politique majeur sans que personne ne s'en rende vraiment compte ?
03.
Emmanuel Macron, chronique d'une mort (politique) annoncée
04.
La Nasa annonce que les glaciers de l’Antarctique de l’Est que l’on pensait stables fondent eux aussi rapidement
05.
Gilets jaunes : ce qui se cache derrière le silence assourdissant de Nicolas Sarkozy
06.
La France s’est réveillée. L’Union Européenne tremble sur ses bases
07.
Toulouse : un Gilet jaune entre la vie et la mort après un tir de flash-ball en pleine tête
01.
Ce désastre sécuritaire national que révèle l’attentat de Strasbourg
02.
La France s’est réveillée. L’Union Européenne tremble sur ses bases
03.
L’existence de l’euro, cause première des "gilets jaunes"
04.
Branko Milanovic : "Emmanuel Macron pensait pouvoir relancer la croissance française en utilisant des méthodes thatchériennes. Mais le monde a profondément changé depuis 1980"
05.
Et après quoi ? 41% des Français affirment qu'ils pourraient voter pour une liste Gilets Jaunes aux européennes et 13% en sont certains
06.
François Bayrou est-il en train d'annoncer un virage politique majeur sans que personne ne s'en rende vraiment compte ?
01.
Ce désastre sécuritaire national que révèle l’attentat de Strasbourg
02.
Branko Milanovic : "Emmanuel Macron pensait pouvoir relancer la croissance française en utilisant des méthodes thatchériennes. Mais le monde a profondément changé depuis 1980"
03.
Jours de colère : qui du gouvernement ou des Gilets jaunes a marqué le plus de points ce samedi ?
04.
Ce double effet de blast sans lequel Emmanuel Macron ne pourra pas apaiser la France
05.
Attentat de Strasbourg : pourquoi l'antiterrorisme français se fourvoie dans un logiciel de pensée dépassé
06.
Le modèle démocratique français : violence partout, neurones nulle part
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires