En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© SYLVAIN THOMAS / AFP
Habitat insalubre
Marseille: des perquisitions ont été menées chez les propriétaires d'un des immeubles effondrés
Publié le 15 novembre 2018
Les enquêteurs de la police judiciaire ont procédé à des perquisitions chez les propriétaires des appartements d'un des immeubles de la tragédie de la rue d'Aubagne. Les Marseillais ont exprimé leur colère lors d'une nouvelle manifestation mercredi soir dans les rues de la ville.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les enquêteurs de la police judiciaire ont procédé à des perquisitions chez les propriétaires des appartements d'un des immeubles de la tragédie de la rue d'Aubagne. Les Marseillais ont exprimé leur colère lors d'une nouvelle manifestation mercredi soir dans les rues de la ville.

Des perquisitions se sont déroulées ce jeudi 15 novembre chez les propriétaires des appartements d'un des immeubles qui se sont effondrés à Marseille le 5 novembre dernier. Ce drame effroyable a provoqué la mort de huit personnes. Ces informations ont été communiquées par le procureur de la République de Marseille, Xavier Tarabeux : 

"Des perquisitions sont en cours au domicile des propriétaires du numéro 65 de la rue d'Aubagne".

Le 65, rue d'Aubagne était une copropriété privée. Neuf des dix appartements étaient loués. L'immeuble s'est effondré avec le numéro 63, qui était inhabité, provoquant la mort de huit personnes. Parmi les victimes, cinq locataires du 65 et trois autres personnes qui étaient dans le même bâtiment ont été dénombrés. 

Ces perquisitions interviennent après celles menées au siège du bailleur social Marseille Habitat, propriétaire du 63, ainsi que dans des services municipaux.

L'enquête cherche à déterminer les causes exactes du drame et à tenter d'établir d'éventuelles responsabilités dans l'effondrement des immeubles vétustes. Le premier étage du numéro 65 avait fait l'objet d'un arrêté de péril imminent le 19 octobre, avec interdiction d'y habiter. Pour les autres étages, l'arrêté municipal préconisait une série de travaux d'urgence à réaliser avant le 9 novembre.

Mercredi soir, "une marche de la colère" était organisée dans les rues de Marseille afin de protester contre l'insalubrité. Selon les estimations, environ 8.000 personnes étaient dans les rues de Marseille dans le cadre de cette manifestation. La marche s'est achevée sous les fenêtres de l'hôtel de ville. Des incidents et des heurts ont éclaté en fin de cortège. Le maire de Marseille Jean-Claude Gaudin est visé par de nombreuses critiques depuis le début de cette tragédie.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
02.
La Chine détient-elle une arme nucléaire en étant capable de bloquer l’approvisionnement des Etats-Unis en terres rares ?
03.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
04.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
05.
Une femme et son bébé percutés par une trottinette électrique à Paris
06.
Les vraies raisons pour lesquelles Bruno Le Maire estime que « l’euro n’a jamais été aussi menacé »
07.
SOS médecins : les hebdos au chevet de l'Europe ; Bellamy laisse Nicolas Sarkozy de marbre et atomise Dupont-Aignan ; L'ami milliardaire qui finance Francis Lalanne ; Valls souffre, le PS meurt (selon lui)
01.
Les vertus sanitaires du chômage
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
05.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 15/11/2018 - 19:31
Perquisitions
Je me demande bien ce qu'ils espèrent trouver… Ou alors c'est pour dire qu'ils font "quelque chose"?

Hobbes17 il est précisé que le propriétaire du 63 est Marseille Habitat, bailleur social.
HOBBES17
- 15/11/2018 - 17:18
pourrait-on connaître l'identité
des propriétaires du 63 ?
merci