En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© LUDOVIC MARIN / AFP
A voté !
Nicole Belloubet indique qu’une urne sera accessible dans chaque prison pour les élections européennes
Publié le 27 octobre 2018
Les personnes incarcérées pourront voter plus facilement dans les mois à venir pour le scrutin européen.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les personnes incarcérées pourront voter plus facilement dans les mois à venir pour le scrutin européen.

Les détenus français pourront exercer leur droit de vote  dans les établissements dans lesquels ils sont incarcérés dans le cadre des élections européennes, en mai 2019.

Les bulletins des urnes installées dans les prisons seront donc bien comptabilisés. Les votes seront ensuite centralisés à Paris.
 
Cette annonce a été faite par Nicole Belloubet ce vendredi. La ministre de la Justice effectuait un déplacement à Marseille, à la prison des Baumettes.  
 
La ministre a détaillé comment les détenus pourront exercer leur droit de vote.
 
Ce "vote par correspondance se fera au sein de chaque établissement pénitentiaire, sous enveloppe, dans une urne, et les résultats seront centralisés à la chancellerie. (…) Le droit de vote est une condition de dignité. C'est un droit fondamental qui mérite d'être exercé, alors que dans la réalité actuellement c'est très compliqué".
 
Ce principe du vote par correspondance des détenus a été adopté par les sénateurs le 16 octobre dernier.
 
La teneur du vote de l'ensemble des détenus dans les prisons françaises sera ensuite dévoilée de manière globale, comme pour une ville ou un département.
 
Selon les chiffres de l'administration pénitentiaire, plus de 50.000 détenus sur les 70.000 personnes incarcérées en France ont conservé leurs droits civiques.
 
Les détenus pouvaient voter auparavant par procuration ou en obtenant une permission de sortie.
 
Le nombre de détenus a atteint un nouveau triste record en septembre, selon les chiffres de l'administration pénitentiaire publiés cette semaine. 70.714 personnes sont incarcérées dans les prisons françaises, qui souffrent d'une surpopulation chronique. 
 
Le gouvernement a évoqué la création de 7.000 places de prison d'ici la fin du quinquennat afin de lutter contre la surpopulation. Une redéfinition de l'échelle des peines doit également être mise en place. 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Public voit un nouvel homme dans la vie de Laeticia Hallyday; Angelina Jolie veut récupérer le sien; Brigitte Macron au chevet de l’AVC de Line Renaud; Ségolène Royal & François Hollande bientôt mamie-papy; Louis Sarkozy accouche d’une ligne de mocassins
02.
Quand Bret Easton Ellis atomise la “Génération Chochotte”
03.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
04.
Le nouveau parti du Brexit de Nigel Farage prend la tête des sondages pour les Européennes au Royaume-Uni
05.
La honte de l’empereur : loin du soleil d’Austerlitz, l’ombre infamante de la bataille de Toulouse
06.
De mystérieux investissements immobiliers de Qatar Charity en France
07.
Le paradoxe des sacs plastiques ou quand le remède (de leur suppression) est pire que le mal
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
04.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
05.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
06.
Faut-il craindre l'opération "Revanche pour le Sham" de l'EI
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires