En direct
Best of
Best of du 28 novembre au 4 décembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

40 ans après son départ vers les profondeurs de l'espace, Voyager continue de découvrir des phénomènes inconnus

02.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

03.

Rihanna a un nouveau lover rappeur cogneur; Pas con(finé)s : Patrick Bruel & Ary Abittan sont allés à un dîner clandestin, George Clooney a un coiffeur du même genre dans sa vie; Elie Semoun est sûr qu’il n’y a rien entre François Hollande et son ex

04.

Macron en appelle à l’ONU. Et contre qui ? Contre Darmanin et Castex !

05.

L'étrange fiasco de la stratégie gouvernementale sur la grippe

06.

Le magazine Time choisit son "enfant de l’année" mais réalise-t-il vraiment ce qu’il fait ?

07.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable

06.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

02.

Loi de Dieu ou loi de la République ? Ce que Jean-Luc Mélenchon feint de ne pas comprendre sur la différence entre l’islam politique et les autres religions

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Après des propos d'Emmanuel Macron, des syndicats de police appellent à l'arrêt des contrôles d'identité

05.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

06.

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Les casseurs de sortie
Loi "sécurité globale" : 50.000 manifestants en France, des violences à Paris
il y a 4 heures 11 min
pépite vidéo > France
Vestiges
Sahara : des déchets français radioactifs enfouis sous le sable ?
il y a 11 heures 17 min
pépites > Société
Contrôles au faciès
Après des propos d'Emmanuel Macron, des syndicats de police appellent à l'arrêt des contrôles d'identité
il y a 11 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Art Nouveau" : un architecte visionnaire à Budapest juste avant les heures sombres de la guerre de 1914. Un roman dense, bien écrit mais un peu décevant

il y a 12 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le métier de mourir", Prix Renaudot des Lycéens 2020 : le roman inoubliable d'une histoire vraie

il y a 12 heures 12 min
pépites > International
Désengagement
Somalie : la "majorité" des troupes américaines vont se retirer, annonce le Pentagone
il y a 12 heures 44 min
pépites > Société
Droit à l'enfant
L'Assemblée nationale assouplit les conditions d'adoption
il y a 13 heures 47 min
décryptage > Media
L’innocence plus forte que la sagesse ?

Le magazine Time choisit son "enfant de l’année" mais réalise-t-il vraiment ce qu’il fait ?

il y a 15 heures 3 min
décryptage > Politique
Rien de nouveau

Emmanuel Macron chez Brut : le message, c’est le médium

il y a 15 heures 25 min
décryptage > High-tech
Deux poids, deux mesures

Des documents internes montrent que Facebook souhaite modérer les discours de haine contre les Noirs de manière plus agressive que les commentaires anti-blancs : gestion fine d'une réalité complexe ou délire d'apprentis-sorciers woke ?

il y a 15 heures 41 min
pépites > Justice
Justice
Attentat de la rue des Rosiers : le suspect extradé de Norvège mis en examen et écroué
il y a 10 heures 13 min
pépite vidéo > International
My heart will go on
Une entreprise américaine veut proposer des visites touristiques sous-marines du "Titanic"
il y a 11 heures 28 min
pépites > Politique
Elections
Régionales : la candidature de Jean-Michel Blanquer en Ile-de-France se précise
il y a 11 heures 47 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Retour à Martha’s Vineyard" : Trois vieux amis tentent de retrouver la magie du passé. Un beau récit romanesque et nostalgique

il y a 12 heures 9 min
light > Media
Sujet sensible
Royaume-Uni : Netflix accusé de "troller la famille royale" en promouvant un documentaire "mensonger" sur le mariage de Diana et Charles
il y a 12 heures 24 min
pépites > Europe
No deal
Brexit : "les conditions d'un accord ne sont pas réunies", notent les négociateurs
il y a 13 heures 6 min
décryptage > Science
La vérité est ailleurs

40 ans après son départ vers les profondeurs de l'espace, Voyager continue de découvrir des phénomènes inconnus

il y a 14 heures 52 min
décryptage > Santé
Pénurie

L'étrange fiasco de la stratégie gouvernementale sur la grippe

il y a 15 heures 16 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Consommation, Black Friday : adieu le bio, local ou circuit court, 3 Français sur 4 vont regarder d’abord le prix

il y a 15 heures 35 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Rihanna a un nouveau lover rappeur cogneur; Pas con(finé)s : Patrick Bruel & Ary Abittan sont allés à un dîner clandestin, George Clooney a un coiffeur du même genre dans sa vie; Elie Semoun est sûr qu’il n’y a rien entre François Hollande et son ex
il y a 15 heures 48 min
© Eric CABANIS / AFP
© Eric CABANIS / AFP
Lourd bilan

Alerte rouge : le bilan revu à douze morts après les inondations dans l'Aude, Emmanuel Macron exprime "l'émotion et la solidarité de toute la nation"

Publié le 15 octobre 2018
Les inondations dans l'Aude ont fait douze morts ce lundi 15 octobre, selon un nouveau bilan. Le département a été placé en alerte rouge par Météo-France. Le Premier ministre est arrivé à Villegailhenc. Emmanuel Macron se déplacera également très prochainement pour soutenir les sinistrés
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les inondations dans l'Aude ont fait douze morts ce lundi 15 octobre, selon un nouveau bilan. Le département a été placé en alerte rouge par Météo-France. Le Premier ministre est arrivé à Villegailhenc. Emmanuel Macron se déplacera également très prochainement pour soutenir les sinistrés
  • Le bilan des intempéries dans l'Aude est très lourd.
  • Douze personnes sont décédées dans le département placé en vigilance rouge selon un nouveau bilan revu à la baisse, mais toujours provisoire. 
  • La ville de Trèbes a été particulièrment touchée, neuf personnes ont perdu la vie dans cette commune. 
  • Deux personnes sont mortes à Villegailhenc, une à Villardonnel et une à Villalier. 
  • Huit personnes sont blessées. 
  • Les secours sont mobilisés pour aider les sinistrés. Cinq hélicoptères sont mobilisés dans le département. 
  • Les 1 800 habitants de Pezens ont été évacués avec les risques importants liés à un barrage. 

 

[EN DIRECT]

19h35 : Nouveau bilan après une découverte à Carcassonne 

Suite au dernier bilan de la préfecture, ces inondations ont fait au moins 12 morts, huit blessés graves et une personne est portée disparue. Sept personnes sont décédées à Trèbes, deux à Villegailhenc, une à Villardonnel et Villalier. 
 
Dans la soirée de lundi, un corps a été retrouvé à Carcassonne. 
 
 

Les établissements scolaires seront fermés mardi

 
La préfecture de l'Aude a indiqué que les établissement scolaires du département seront tous fermés le mardi 16 octobre après la terrible catastrophe survenue dans la nuit de dimanche à lundi. 
 
 
 

18h25 : Onze morts dans l'Aude

Selon de nouvelles précisions de la préfecture de l'Aude, les inondations dans l'Aude ont fait 11 morts. Une personne est portée disparue et huit ont été blessées. 
 
Des évacuations sont en cours dans la région de Narbonne
 

17h45 : Edouard Philippe dévoile une "procédure de catastrophe naturelle accélérée"

Le premier ministre s'est exprimé depuis le village de Villegailhenc :

"On peut constater les stigmates d'un événement climatique d'une incroyable ntensité. Je voudrais exprimer toute ma sympathie et tout mon soutien à tous ceux qui ont vu leur vie basculer cette nuit. Les habitants ont eu peur. Ils voient leur commerce, leur habitation, leur moyen d'aller travailler, partir. Nous allons mettre en œuvre la procédure de catastrophe naturelle accélérée. Il faudra reconstruire en tenant compte de ces phénomènes climatiques".

Edouard Philippe a précisé que les "forces de secours se sont mobilisées avant, pendant et après l'événement avec beaucoup de célérité. Passer d'une vigilance orange à rouge, c'est facile à dire, mais à trois heures du matin, faire passer l'information est assez compliqué".

 

17h05 : Le bilan revu à la baisse 

Selon des informations de BFM TV, le bilan des intempéries survenues dans l'Aude la nuit dernière a été revu à la baisse. Ce nouveau bilan, de dix morts, est toujours provisoire. 

 

16h55 : La réaction d'Emmanuel Macron

Le président de la Républlque s'est exprimé depuis l'Elysée dans le cadre d'une conférence de presse aux côtés du président de la Corée du Sud, Moon Jae-in. Le chef de l'Etat Français exprime "l'émotion et la solidarité de toute la nation à 'endroit de nos compatriotes victimes des inondations dans l'Aude, et de leurs familles". 

 

16h35 : Edouard Philippe mobilisé 

Le Premier ministre est arrivé à Villegailhenc dans l'Aude. Il rencontre les habitants et reste mobilisé.  

 

16h20 : Les dernières prévisions 

Météo France a publié son dernier bulletin de suivi. L'Aude est toujours placée en vigilance rouge pour inondations-crue. En revanche, la vigilance orange est levée dans le Tarn mais maintenue dans l'Aveyron et l'Hérault (pluie, inondantion, crue) et les Pyréenées-Orientales (inondation et crue). 

 

15h50 : La pluie s'est arrêtée 

Les pluies se sont interrompues dans l'Aude. 

 

Les servces publics lourdement impactés 

La distribution du courrier a été interrompue ce lundi dans l'Aude. Elle pourrait reprendre ce mardi si les conditions le permettent. Les bureaux de La Poste étaient fermés ce lundi.  

 

15h30 : Un épisode cévenol particulièrement violent

Selon des précisions de Vigicrues, les importantes crues ayant ravagé l'Aude sont liées à un phénomène météorologique baptisé "épisode cévenol". Il s'est déroulé en raison d'une mer chaude en fin d'été, de remontées d'air chaud et assez humide du Sud qui traverse la Méditerranée et vient se heurter sur les reliefs du Massif central et de la Montagne noire. 

 

15h15 : Le remaniement repoussé en raison de la tragédie de l'Aude 

Le remaniement du gouvernement ne sera pas dévoilé ce lundi, selon des précisions de l'Elysée. L'exécutif souhaite se mobiliser et apporter de l'aide aux sinistrés impactés par les terribles intempéries. 

 

15h : Le président de la République va se rendre sur place 

Emmanuel Macron a annoncé qu'il se rendrait dans l'Aude "dès que possible". 

 

13h : Terrible catastrophe dans l'Aude 

D'après des précisions de BFM TV, le bilan serait passé à treize morts

 

12h45 :  Crainte liée à un barrage 

Près de 1 000 habitants de Pezens dans l'Aude sont évacués préventivement face aux risques liés à un barrage, d'après des précisions de la sécurité civile.

Selon de nouvelles informations auprès du ministère de l'Intérieur, le bilan s'est alourdit à neuf morts. 

 

11h54 : Le bilan encore revu à la hausse 

Selon un nouveau bilan, les intempéries dans l'Aude ont fait sept morts et cinq blessés graves

Au total, près de 6 000 foyers sont privés d'électricité  dans l'Aude et 2 000 dans l'Hérault. 

Le violent épisode médieterranéen a fait des dégâts considérables dans la région. 

 

11h30 : Routes bloquées

Au nord de Carcassone, toutes les routes sont coupées, d'après les autorités. Les écoles ont été fermées. 

Un pont a été emporté à Aragon. 

 

Nombreuses évacuations 

Face à la montée des eaux et aux intempéries, les communes de Pézens, des Estagnols, d'Istagnac et Cuxac-d'Aude ont été évacuées par précaution.

 

Villes les plus touchées 

Selon des informations de Franceinfo, les communes de Villemoustaussou, Villegailhenc, Conques-sur-Orbiel sont sous l'eau avec des niveaux supérieurs à deux mètres. D'après la préfecture, Villardonnel, Floure et Trèbes sont les villes les plus touchées. A titre d'exemple, l'eau est montée de huit mètres en l'espace de cinq heures à Trèbes. Les autorités redoutent que la crue atteigne dix mètres en milieu de journée.

 

11h15 : Vigilances maintenues

Selon des précisions de Météo-France, L'Aude reste en vigilance rouge pour inondation et crues. L'Aveyron, l'Hérault, les Pyrénées-orientales et le Tarn ont été placés en vigilance orange pour pluie, inondations et crue.  

 

10h30 : Inquiétude à Carcassonne 

Le maire de Carcassonne, Gérard Larrat, s'est exprimé sur Franceinfo  sur l'inquiétante montée des eaux. 

"À 4 heures du matin, la hauteur était de 2 mètres et maintenant [un peu avant 10 heures] on atteint 5 mètres, et ça continue à monter".

Les autorités ont demandé aux habitants de l'Aude de ne pas s'engager sur les routes et de rester chez eux. 

 

10h : Déclaration du Premier ministre 

Edouard Philippe s'est exprimé il y a quelques instants sur les intempéries survenues la nuit dernière dans l'Aude. Le Premier ministre a confirmé le bilan terrible de six morts. 

Edouard Philippe a indiqué que 700 pompiers étaient mobilisés et de très nombreux hélicoptères, dont un de l'armée. 

Le Premier ministre a indiqué qu'il se rendrait cet après-midi sur place. 

 

9h30 : Effroyable bilan des intempéries dans l'Aude 

Le bilan des intempéries ne cesse de s'alourdir dans le sud de la France. Les inondations ont fait six victimes dans l'Aude, selon des précisions du préfet du département Alain Thirion. 

Le niveau de la crue atteint ce lundi est sans précédent depuis 1891, selon des précisions de Vigicrues. Le département avait été placé en vigilance rouge. Les autorités ont annoncé la fermeture de tous les établissements scolaires du département pour la journée de lundi. 

Selon les premiers éléments, une religieuse a été emportée par les eaux à Villardonnel. Deux personnes décédées ont également été retrouvées à Villegailhenc. Une personne a été blessée à la suite de l'effondrement d'une maison à Cuxac. La ville de Trèbes a été fortement impactée également. 

Les secours et les autorités sont mobilisés pour secourir les riverains et les sinistrés. Des hélicoptères ont été déployés. Des personnes ont été hélitreuillées. 

La décrue est attendue dans les prochaines heures. L'alerte va se décaler dans d'autres régions. Le cheminement des eaux est encore redouté dans la région. La vigilance est de mise. Le danger n'est pas encore totalement écarté.   

Le volume d'eau qui s'est abattu dans le département est faramineux. Près de trois à quatre mois de pluie sont tombés ces dernières heures. 

EN DIRECT - Inondations dans l'Aude: le bilan s'alourdit à six morts https://t.co/VHmwvVCOP2 pic.twitter.com/vt6VmK3PQI

— BFMTV (@BFMTV) 15 octobre 2018

Inondations dans l'Aude: de nombreuses routes sont complètement submergées pic.twitter.com/bP6b9mUnNP

— BFMTV (@BFMTV) 15 octobre 2018

"J'ai sorti ma tête par le toit ouvrant." Un automobiliste raconte comment il est parvenu à s'en sortir à Carcassonne pic.twitter.com/8ydyK1anDC

— BFMTV (@BFMTV) 15 octobre 2018

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires