En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Insécurité

Les Français expriment leurs craintes et leurs doutes envers le gouvernement sur la question de la sécurité

Publié le 05 octobre 2018
Selon un nouveau baromètre Fiducial-Odoxa pour le Figaro, seulement 21 % des personnes interrogées font confiance à l'exécutif pour assurer leur protection.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon un nouveau baromètre Fiducial-Odoxa pour le Figaro, seulement 21 % des personnes interrogées font confiance à l'exécutif pour assurer leur protection.

Après le départ spectaculaire de Gérard Collomb pour la mairie de Lyon, le gouvernement vient de connaître une sévère baisse dans les sondages sur la question de la sécurité. 

Le récent baromètre Fiducial-Odoxa, dévoilé par Le Figaro, révèle une vive inquiétud auprès des citoyens et une pertte de confiance envers le gouvernement. 

Une personne sur cinq seulement fait confiance à l'exécutif pour assurer sa sécurité et pour garantir la protection (21 % des Français sondés). 

Ce chiffre correspond au plus bas niveau enregistré depuis décembre 2016, sous le quinquennat de François Hollande à l'époque. 

La cote de confiance envers le gouvernement en matière de sécurité qutoidienne a même été divisée par deux depuis l'accession d'Emmanuel Macron au pouvoir. En juin 2017, 40 % des Français accordaient leur confiance au chef de l'Etat en matière de sécurité. 

Le terrorisme n'est pas le sujet qui a entraîné cette chute. Les Français sont sévères et inquiets en revanche sur la capacité du gouvernement à assurer leur sécurité au quotidien dans le cadre de la lutte contre la délinquance, les cambriolages ou bien encore les agressions. 

43 % des Français interrogés indiquent avoir été victimes d'un harcèlement ou d'une atteinte verbale dans la rue ou un lieu public. 26 % ont indiqué avoir déjà été cambriolés.  23 % ont également subi des agressions physiques. 15 % ont précisé avoir été visés par des vols à l'arraché et des pickpockets et 8 % ont rapporté des attaques sexuelles. 

Près des deux tiers des Français sondés (64 %) se sentent en insécurité. Ces chiffres ont augmenté de six points par rapport à un précédent baromètre de juin dernier. 

Les Français interrogés se sont montrés également sceptiques au sujet de la lutte menée par les autorités contre le trafic de drogue dans les quartiers défavorisés. Pour 62 % des sondés, le gouvernement ne parviendra pas à reconquérir ces quartiers. 

La personne qui succèdera à Gérard Collomb au poste de ministre de l'Intérieur, après la période de transition gérée par Edouard Philippe, devra donc tenter de regagner la confiance des Français au plus vite. Le départ de Gérard Collomb et la recrudescence de faits divers violents depuis la rentrée ne vont pas améliorer ce ressenti et ce sentiment de malaise.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

05.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires