En direct
Best of
Best of du 6 au 12 avril 2019
En direct
© CHRISTOPHE SIMON / AFP
Attaque
Nîmes : un automobiliste fonce dans la foule, deux blessés
Publié le 14 septembre 2018
Selon plusieurs témoins, le suspect aurait crié « Allah Akbar » au moment des faits. La piste terroriste semble toutefois écartée.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon plusieurs témoins, le suspect aurait crié « Allah Akbar » au moment des faits. La piste terroriste semble toutefois écartée.

Les autorités nîmoises sont sur le pied de guerre. Dans la nuit de jeudi 13 à vendredi 14 septembre, vers 1 heure du matin, un automobiliste a foncé sur la cinquantaine de clients d'un bar à Nîmes, dans le Gard, rapporte 20 Minutes. Deux personnes ont été légèrement blessées.

Les clients de l'établissement se trouvaient à l'extérieur du bar au moment des faits. L'assaillant, un Nîmois de 32 ans, a chargé la foule à bord d'une Peugeot blanche avant de terminer sa course dans une barrière de sécurité installée en prévision de la feria de Nîmes, qui doit débuter ce vendredi. L'individu a alors tenté de prendre la fuite, mais a été stoppé et molesté par la foule, a rapporté le procureur de la République, Eric Maurel, qui s'est rendu sur place.
 
Selon les témoins interrogés, l'homme aurait crié « Allah Akbar » au moment de s'attaquer à la foule. Il a ensuite été appréhendé par les autorités dans un état de « relative confusion mentale », puis hospitalisé. La piste terroriste ne semble pas privilégiée. L'enquête, ouverte pour « tentative de meurtre », a été confiée au service régional de la police judiciaire.
 

#Nimes
Enquête confiée au SRPJ
pour tentative de meurtre
après que le conducteur d'une voiture a percuté deux personnes https://t.co/9EPWcMWIEZ

— Eric Maurel Procureur Nîmes (@procureurNimes) 14 septembre 2018
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
02.
Les puissants relais de l'Algérie en France ; Ces amis de Ghosn que tout le monde craignait chez Renault; L'avertissement de Philippe à Castaner; Technip: et un mégagâchis industriel de plus; Notre-Dame partout dans les hebdos, le catholicisme plus rare
03.
Notre Dame brûla et obligea la France à se souvenir qu'elle fut catholique…
04.
Reconstruction de Notre Dame : Emmanuel Macron prend-il le risque du « too much » ?
05.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
06.
Le blues des gendarmes de Matignon ne faiblit pas
07.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
03.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
04.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
03.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
04.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires