En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© CHRISTOPHE SIMON / AFP
Attaque

Nîmes : un automobiliste fonce dans la foule, deux blessés

Publié le 14 septembre 2018
Selon plusieurs témoins, le suspect aurait crié « Allah Akbar » au moment des faits. La piste terroriste semble toutefois écartée.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon plusieurs témoins, le suspect aurait crié « Allah Akbar » au moment des faits. La piste terroriste semble toutefois écartée.

Les autorités nîmoises sont sur le pied de guerre. Dans la nuit de jeudi 13 à vendredi 14 septembre, vers 1 heure du matin, un automobiliste a foncé sur la cinquantaine de clients d'un bar à Nîmes, dans le Gard, rapporte 20 Minutes. Deux personnes ont été légèrement blessées.

Les clients de l'établissement se trouvaient à l'extérieur du bar au moment des faits. L'assaillant, un Nîmois de 32 ans, a chargé la foule à bord d'une Peugeot blanche avant de terminer sa course dans une barrière de sécurité installée en prévision de la feria de Nîmes, qui doit débuter ce vendredi. L'individu a alors tenté de prendre la fuite, mais a été stoppé et molesté par la foule, a rapporté le procureur de la République, Eric Maurel, qui s'est rendu sur place.
 
Selon les témoins interrogés, l'homme aurait crié « Allah Akbar » au moment de s'attaquer à la foule. Il a ensuite été appréhendé par les autorités dans un état de « relative confusion mentale », puis hospitalisé. La piste terroriste ne semble pas privilégiée. L'enquête, ouverte pour « tentative de meurtre », a été confiée au service régional de la police judiciaire.
 

#Nimes
Enquête confiée au SRPJ
pour tentative de meurtre
après que le conducteur d'une voiture a percuté deux personnes https://t.co/9EPWcMWIEZ

— Eric Maurel Procureur Nîmes (@procureurNimes) 14 septembre 2018
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires