En direct
Best of
Best Of
En direct
© MICHEL EULER / POOL / AFP
Transformation du pays
Le revenu universel d'activité va fusionner le RSA, les APL et la prime d'activité notamment
Publié le 13 septembre 2018
L'annonce faite par Emmanuel Macron a fait l'effet du bombe. Un revenu universel d'activité sera déployé dans le cadre du plan pauvreté.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'annonce faite par Emmanuel Macron a fait l'effet du bombe. Un revenu universel d'activité sera déployé dans le cadre du plan pauvreté.

Le discours du président de la République, dans le cadre de l'annonce du plan pauvreté, était particulièrement attendu ce jeudi matin pour le volet social. Emmanuel Macron a notamment annoncé la création d'un "revenu universel d'activité". 

"Par une loi en 2020, nous allons créer un revenu universel d’activité pour permettre à chacun de vivre décemment. [Ce revenu sera] universel car chacun pourra y prétendre dès que ses revenus passeront en-dessous d’un certain seuil. Nous allons fusionner le plus grand nombre des prestations sociales pour enfin apporter une réponse unique pour s’assurer que des gens vivent dignement".  

Cette aide se présentera sous la forme d'un contrat d’engagement et de responsabilité réciproque et sera assortie de "droits et devoirs supplémentaires". Chaque allocataire s’inscrira dans un "parcours d'insertion où il sera impossible de refuser plus de 2 offres d’emplois raisonnables".
 

Cette nouvelle aide va en réalité fusionner "le plus grand nombre de prestations sociales". 

La ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn, a précisé que ce revenu n'était pas universel. Il sera attribué "sous condition de ressources". 

Les prestations sociales qui devraient être englobées reposeraient sur "un socle qui contiendra au minimum le RSA, les APL et la prime d'activité puisque la philosophie est de faciliter un retour à l'emploi", a précisé la ministre.  

Vu sur : Lu sur Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
04.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
05.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
06.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
05.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
06.
Quand Nathalie Loiseau teste les nouveaux "éléments de langage" du progressisme face à Marine Le Pen sans grand succès
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires