En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
ça vient d'être publié
pépites > Justice
"Dépression sévère"
Julian Assange serait confronté à des tendances suicidaires suite à son emprisonnement
il y a 6 heures 47 min
pépites > France
Prévention du risque
Incendie de Lubrizol à Rouen : un appel à manifester a été lancé pour ce samedi 26 septembre
il y a 9 heures 22 min
décryptage > Culture
Série télévisée

Grand Hôtel : ces riches qu’on adore détester sur TF1

il y a 10 heures 34 min
pépite vidéo > Europe
Mauvaise surprise
Brexit : vers une fermetures de comptes bancaires pour les Britanniques au sein de l'UE ?
il y a 13 heures 11 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

La peur de l'Iran redistribue les cartes au Proche-Orient

il y a 13 heures 28 min
light > Justice
Internet
Harcèlement en ligne : le YouTubeur français Marvel Fitness condamné et incarcéré
il y a 13 heures 37 min
décryptage > Environnement
Climate week

Emission de CO2 : à calculs irrationnels, conclusions (volontairement) biaisées

il y a 14 heures 18 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus : début de saturation dans certains services hospitaliers en Île-de-France
il y a 14 heures 36 min
pépites > Santé
Fragiles
Emmanuel Macron dans un Ehpad du Loir-et-Cher
il y a 14 heures 57 min
pépites > Terrorisme
Danger immédiat
Menacée : une collaboratrice de Charlie Hebdo obligée de quitter son domicile
il y a 15 heures 19 min
pépite vidéo > Politique
LFI
Jean-Luc Mélenchon se félicite de la "créolisation" au coeur de la société française
il y a 8 heures 25 min
light > Justice
FFR
Bernard Laporte et Mohed Altrad ont été placés en garde à vue dans le cadre d'une enquête pour conflit d'intérêts
il y a 9 heures 46 min
pépites > Société
Religion
Le Vatican condamne à nouveau toutes les formes d'euthanasie et de suicide assisté
il y a 12 heures 19 min
pépites > Justice
Business
Airbnb : la justice européenne valide la législation française sur la location de résidences secondaires
il y a 13 heures 19 min
décryptage > Politique
LREM (La République en Miettes)

Non, les adhérents de LREM ne méritent pas Macron ! Il est trop grand, trop beau, trop génial pour eux.

il y a 13 heures 37 min
décryptage > Mode
Impact du confinement

Fahion week de Milan : la mode est en train d'opérer un grand virage

il y a 14 heures 1 min
décryptage > Société
Vie en société

Sos civilité : le Coronavirus a malmené les bonnes manières. Voilà pourquoi nous avons besoin de les sauver

il y a 14 heures 33 min
décryptage > Politique
Naufrage de LREM

Emmanuel Macron, le président sans parti : pas (nécessairement) de quoi perdre 2022 mais mauvais coup garanti pour la démocratie

il y a 14 heures 48 min
décryptage > Justice
Justice

Réforme de l’ENM : les ambitions à la baisse d’Eric Dupond-Moretti

il y a 15 heures 11 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Bridgestone : tout le monde ment et l’État paie très cher pour faciliter le mensonge partagé

il y a 16 heures 26 min
© GERARD JULIEN / AFP
© GERARD JULIEN / AFP
Recadrage

Promotion du livre de Marlène Schiappa : Edouard Philippe évoque une "erreur humaine"

Publié le 03 août 2018
Le Premier ministre a adressé une lettre à Anticor afin de réagir à la polémique liée à la promotion du livre de Marlène Schiappa par le service de presse de son secrétariat.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Premier ministre a adressé une lettre à Anticor afin de réagir à la polémique liée à la promotion du livre de Marlène Schiappa par le service de presse de son secrétariat.

Le 22 mai dernier, le service de presse du secrétariat d'Etat à l'Egalités femmes-hommes avait adressé une "invitation" au lancement du livre de Marlène Schiappa, organisé par son éditeur, dans une librairie. 

Le Premier ministre a annoncé un "réexamen" des procédures. Edouard Philippe a tenu à répondre, via une lettre, à Anticor au sujet de la promotion du livre de Marlène Schiappa par le service de presse du secrétariat d'Etat. Cette lettre, reçue par l'association anticorruption, a été rendue publique le jeudi 2 août.

Edouard Philippe parle dans cette missive d'une "erreur humaine" et indique que les procédures ont été modifiées : 

"depuis lors, les procédures présidant à l’utilisation du fichier des contacts presse du Secrétariat d’État ont été réexaminées. Tout envoi par le service de presse est désormais doublement validé par la hiérarchie du cabinet".

Anticor avait dénoncé les envois par le service de presse du secrétariat d'Etat et l'opération autour du lancement du livre de Marlène Schiappa. 

"On a utilisé le fichier et les moyens de l’État. Cela pose un problème pénal, de 'détournement de finalité de fichier' (délit passible de cinq ans d’emprisonnement et 300 000 euros d’amende), mais aussi un problème déontologique". 

Jean-Christophe Picard, le président d'Anticor, s'est exprimé ce jeudi à l'AFP sur la réaction du Premier ministre. 

"On est passé d’une certaine nonchalance au début à une prise de conscience, c’est plutôt bien".

Selon Jean-Christophe Picard, la Cnil a "accusé réception" de la plainte d'Anticor.  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires