En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
© GERARD JULIEN / AFP
Recadrage
Promotion du livre de Marlène Schiappa : Edouard Philippe évoque une "erreur humaine"
Publié le 03 août 2018
Le Premier ministre a adressé une lettre à Anticor afin de réagir à la polémique liée à la promotion du livre de Marlène Schiappa par le service de presse de son secrétariat.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Premier ministre a adressé une lettre à Anticor afin de réagir à la polémique liée à la promotion du livre de Marlène Schiappa par le service de presse de son secrétariat.

Le 22 mai dernier, le service de presse du secrétariat d'Etat à l'Egalités femmes-hommes avait adressé une "invitation" au lancement du livre de Marlène Schiappa, organisé par son éditeur, dans une librairie. 

Le Premier ministre a annoncé un "réexamen" des procédures. Edouard Philippe a tenu à répondre, via une lettre, à Anticor au sujet de la promotion du livre de Marlène Schiappa par le service de presse du secrétariat d'Etat. Cette lettre, reçue par l'association anticorruption, a été rendue publique le jeudi 2 août.

Edouard Philippe parle dans cette missive d'une "erreur humaine" et indique que les procédures ont été modifiées : 

"depuis lors, les procédures présidant à l’utilisation du fichier des contacts presse du Secrétariat d’État ont été réexaminées. Tout envoi par le service de presse est désormais doublement validé par la hiérarchie du cabinet".

Anticor avait dénoncé les envois par le service de presse du secrétariat d'Etat et l'opération autour du lancement du livre de Marlène Schiappa. 

"On a utilisé le fichier et les moyens de l’État. Cela pose un problème pénal, de 'détournement de finalité de fichier' (délit passible de cinq ans d’emprisonnement et 300 000 euros d’amende), mais aussi un problème déontologique". 

Jean-Christophe Picard, le président d'Anticor, s'est exprimé ce jeudi à l'AFP sur la réaction du Premier ministre. 

"On est passé d’une certaine nonchalance au début à une prise de conscience, c’est plutôt bien".

Selon Jean-Christophe Picard, la Cnil a "accusé réception" de la plainte d'Anticor.  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Mont Everest : la fonte des glaces fait apparaître de nombreux corps d'alpinistes
03.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
04.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
05.
Fumer du cannabis à forte concentration de THC augmenterait les risques de développer une grave maladie mentale
06.
Entrée en service des bus électriques chinois : ce (contre)choc pétrolier que personne ne voyait venir
07.
A l’insu de son plein gré : le « nouveau monde » finira-t-il par faire basculer la France dans une nouvelle culture démocratique « grâce » à ses vieux travers ?
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
04.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
05.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
06.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
05.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires