En direct
Best of
Best of du 5 au 11 janvier
En direct
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
Suite
Affaire Benalla : une information judiciaire ouverte
Publié le 22 juillet 2018
Le parquet de Paris a annoncé dimanche l'ouverture d'une information judiciaire, notamment pour "violences en réunion" et "immixtion dans l'exercice d'une fonction publique".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le parquet de Paris a annoncé dimanche l'ouverture d'une information judiciaire, notamment pour "violences en réunion" et "immixtion dans l'exercice d'une fonction publique".

Le parquet de Paris a annoncé dimanche l'ouverture d'une information judiciaire après les violences commises le 1er mai par Alexandre Benalla et Vincent Crase. Cinq hommes, Alexandre Benalla, collaborateur d'Emmanuel Macron, les trois policiers soupçonnés de lui avoir transmis des images de video-surveillance, et Vincent Crase, employé de LREM, ont été présentés ce dimanche à un juge d'instruction, après la fin de leur garde à vue, samedi soir

Les cinq hommes ont été placé sous contrôle judiciaire et l'enquête a été confiée à un juge d'instruction. Elle porte notamment sur des faits de "violences en réunion" et "immixtion dans l'exercice d'une fonction publique".

Le parquet a demandé à ce qu'Alexandre Benalla et Vincent Crase se voient interdire d'exercer une fonction publique ou une mission de service public et les trois policiers qui ont transmis des images de vidéo-surveillance ont interdiction d'exercer cette fonction.

Le JDD révèle ce dimanche des éléments de la défense du gorille d'Emmanuel Macron. "Titulaire d'un master en droit, Alexandre Benalla a visiblement préparé sa défense", écrit le journal. Il a assuré en garde à vue que c'est à l'invitation de la préfecture de police qu'il s'est rendu comme "observateur" sur la manifestation et c'est son "référent" policier qui lui aurait fourni son casque, brassard et radio.

Pour justifier les faits de violence, il invoque l'article 73 du code de procédure pénale, qui permet de prêter main-forte aux forces de l'ordre quand les circonstances l'imposent.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
04.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
05.
Elections européennes : La République en Marche détrône le Rassemblement national selon un nouveau sondage
06.
Oui, il y a “des gens en situation de pauvreté qui déconnent”. Mais voilà pourquoi la question et la solution sont largement ailleurs
07.
Attentat de Strasbourg : la vérité émerge sur la cas de Mehdi Chekatt
01.
Patrick Bruel aime une nouvelle femme de (bien) moins de 50 ans; Vincent Cassel : entre sa (très) jeune épouse & sa fille aînée, c’est tendu; Sophie Marceau s’occupe de son fils, René-Charles Angélil-Dion de ses frères, Anouchka Delon de toute la famille
02.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
03.
Le Royaume-Uni se prépare à un Brexit sans accord et ne voit plus comment arrêter cette chronique d’un chaos annoncé
04.
Alerte Rouge : après la Chine, Donald Trump entend s’attaquer à l’Europe et voilà pourquoi la France serait bien inspirée de réagir au plus vite
05.
Littéralement explosif : le sondage exclusif qui montre que la condamnation de la violence par les Français... baisse (et que le nombre de ceux qui disent la comprendre augmente)
06.
Inégalités : la France est allée au maximum de ce que la redistribution fiscale permettait. Voilà ce qui pourrait être fait désormais
07.
Robots payeurs : mais que s’est-il vraiment passé sur la cagnotte de soutien aux policiers ?
01.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Patrick Bruel aime une nouvelle femme de (bien) moins de 50 ans; Vincent Cassel : entre sa (très) jeune épouse & sa fille aînée, c’est tendu; Sophie Marceau s’occupe de son fils, René-Charles Angélil-Dion de ses frères, Anouchka Delon de toute la famille
04.
Alerte Rouge : après la Chine, Donald Trump entend s’attaquer à l’Europe et voilà pourquoi la France serait bien inspirée de réagir au plus vite
05.
Ce à quoi se condamnent lentement mais sûrement les Gilets jaunes
06.
Inégalités : la France est allée au maximum de ce que la redistribution fiscale permettait. Voilà ce qui pourrait être fait désormais
01.
Grand débat national : l’équation impossible d’Emmanuel Macron
02.
Pourquoi Macron, les populistes et les gilets jaunes sont tous le produit de la même vague (et pourquoi ils seraient bien inspirés de le comprendre réciproquement)
03.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
04.
Marine Le Pen : vent en poupe mais… tigre de papier ?
05.
Oui, il y a “des gens en situation de pauvreté qui déconnent”. Mais voilà pourquoi la question et la solution sont largement ailleurs
06.
Si la France vit un moment révolutionnaire (et voilà pourquoi c’en est bien un), quelle stratégie politique pour éviter le chaos et en sortir par le haut ?
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
von straffenberg
- 23/07/2018 - 17:04
beaucoup de bruit
Il est regrettable ,que l'on donne autant de pouvoir a un non policier fut il conseiller du président . C' est ce qui m'interpelle en premier , pour le reste tout ce tapage médiatique m' irrite . Pour moi une seule solution: la porte pour ce personnage. Van Gogh nous indique que Najat lui avait mis le pied à l'étrier alors cela aggrave son cas …sourires
l'enclume
- 23/07/2018 - 10:11
Putain v'la que vangog donne crédit à un journal algérien
Si vous croyez les tartufferies des journaux algériens, vous êtes mal barrés.
Anguerrand
- 23/07/2018 - 07:30
A Vangog
Je confirme, c’est le journal algérien » Algérie patriotique «  du 20/ 07 qui affirme que sieur Benalla est un espion au profit du Maroc, engagée du temps de Belkassemm et que la France serait truffée d’espions dans les plus hautes sphères y compris la police le gouvernement et même l’armée ( à l’armée quelques problèmes de retournements d’armes par des musulmans se produisent, mais chuttt)