En direct
Best of
Best of du 4 au 10 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

02.

Emmanuel Macron osera-t-il annoncer l’obligation du port du masque dans les lieux publics ?

03.

La France des caïds : l’inquiétante porosité du grand banditisme

04.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

05.

Donald Trump veut-il mettre en faillite Xi Jinping et la Chine ?

06.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

07.

Energie : l’Allemagne prend le risque mal maîtrisé de l’hydrogène

01.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

04.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

05.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

06.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

01.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

02.

Ces dénis grandissants de réalité qui asphyxient nos libertés

03.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

04.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

05.

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

06.

Un commissariat au plan, c’est la cerise sur le gâteau... Pour les chefs d’entreprise, le comble du ridicule

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Europe
Sur le fil du rasoir
Pologne : Le conservateur Andrzej Duda réélu président de justesse
il y a 47 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

La seule chose à relocaliser d’urgence ? C’est une intelligence de la proximité

il y a 1 heure 54 min
décryptage > Consommation
"Végécovid"

Coronavirus : la pandémie entraîne une chute de la consommation de viande sans précédent depuis des décennies

il y a 2 heures 25 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Emmanuel Macron osera-t-il annoncer l’obligation du port du masque dans les lieux publics ?

il y a 3 heures 27 min
décryptage > Politique
Pour une meilleure action publique

Plan de relance : ces erreurs de la stratégie gouvernementale qui risquent de nous coûter cher

il y a 3 heures 55 min
pépites > France
Sentiment d'abandon
Carlos Ghosn critique l’attitude de la France et estime avoir été "abandonné"
il y a 13 heures 20 min
pépite vidéo > Santé
Geste symbolique
Coronavirus : Donald Trump porte un masque en public pour la première fois
il y a 14 heures 35 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Elections municipales 2020 : la démocratie à l’épreuve du coronavirus

il y a 22 heures 25 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Crise du coronavirus aux Etats-Unis : une mise à l’épreuve des valeurs fondamentales de la société américaine

il y a 22 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Bernard Plessy : "Travaux et jours dans la Grèce antique" (éditions Paradigme), grandeur du "petit peuple"

il y a 23 heures 46 min
décryptage > International
Que fait la France - trop souvent et encore seule - au Sahel ?

De sommets en sommets : un même constat d’indéniables résultats opérationnels mais inachevés et perturbés par l’absence de cohésion politique

il y a 1 heure 42 min
décryptage > Culture
Disraeli Scanner

La vérité nous rendra la liberté

il y a 2 heures 9 min
décryptage > Politique
La menace droite

La droite, seule menace aux yeux d’Emmanuel Macron

il y a 3 heures 2 min
décryptage > Politique
La voie du nord

Cette autre France qu’entend incarner Xavier Bertrand pour ne pas se laisser asphyxier par Emmanuel Macron

il y a 3 heures 44 min
light > Religion
Religion
Transformation de Sainte-Sophie : le pape François se dit "très affligé"
il y a 12 heures 51 min
pépite vidéo > Culture
Indignation sur les réseaux sociaux
Relâchement ? : des milliers de personnes réunies pour le concert du DJ The Avener à Nice
il y a 14 heures 6 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

La France des caïds : l’inquiétante porosité du grand banditisme

il y a 21 heures 38 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Covid-19 : la société française face au confinement

il y a 22 heures 42 min
décryptage > Culture
Il faut que tout change pour que tout change

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

il y a 23 heures 14 min
décryptage > International
Lion-dragon deal

Comment la politique iranienne de Trump a jeté Téhéran dans les bras de Pékin

il y a 1 jour 14 min
© ALAIN JOCARD / AFP
© ALAIN JOCARD / AFP
Réaction

Pour Jean-Luc Mélenchon, l'affaire Benalla "est du niveau du Watergate"

Publié le 21 juillet 2018
Dans un entretien au Monde, le député demande à Emmanuel Macron "de s’exprimer et d’assumer" au sujet de ce scandale politique.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans un entretien au Monde, le député demande à Emmanuel Macron "de s’exprimer et d’assumer" au sujet de ce scandale politique.

Dans un entretien au journal Le Monde publié ce samedi, le patron de la France insoumise revient sur l'affaire Benalla, qui agite le monde politique depuis jeudi. Le député des Bouches-du-Rhône la résume en quelques mots : "Une crise politique est ouverte. L’Assemblée est paralysée. La hiérarchie de la police aussi", dit-il.

Pour Jean-Luc Mélenchon, le grand responsable de cette crise est "évidemment" Emmanuel Macron. "Il n’a jamais connu ni géré de crise politique de sa vie, ni en tant que maire, ni en tant que parlementaire, ni en tant que ministre", tacle-t-il. "Il a réagi comme si l’Etat était une entreprise : il met à pied trois chefs de rayons et pense que tout est réglé. Il se trompe. Cette crise va durer", pronostique Jean-Luc Mélenchon.

Il va plus loin en faisant un parallèle avec le Watergate, qui avait coûté sa place au président américain Richard Nixon, en 1974. "Elle est du niveau du Watergate. Le monde entier est maintenant au courant. (...) C’est aussi une situation énorme. L’un enregistrait des opposants dans son bureau, celui-ci s’organise une milice personnelle. Ce n’est pas rien !" Pour Jean-Luc Mélenchon, "si on ne réagit pas, c’est la porte ouverte à une forme de barbarie où chaque responsable qui exerce un pouvoir serait autorisé à l’exercer sans limite".

En outre, Jean-Luc Mélenchon croit reconnaître une autre personne présente aux côtés d'Alexandre Benalla et Vincent Crase, tous les deux placés en garde à vue, dans la vidéo du 1er mai. "Voyez ce troisième homme aux côtés de M. Benalla place de la Contrescarpe : c’est lui qui nous a fait partir, nous, parlementaires en écharpes, de la marche en hommage à Mireille Knoll, au lieu d’éloigner ceux qui nous empêchaient de marcher. Qui est-il ? Qui le commandait ? Il reste beaucoup de questions." Hués par la foule, les responsables de la France insoumise et du Front national avaient dû être exfiltrés lors de cette marche blanche en l'honneur de Mireille Knoll, tuée par antisémitisme.

 
Vu sur : Lu dans Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
crobard007
- 23/07/2018 - 14:12
Jean Luc MELANCHON est du niveau ...
du WATER CLOSET!!!
MIMINE 95
- 22/07/2018 - 19:45
MELENCHON
Au mieux de sa forme ; voilà qu'il dénonce mine de rien "un juif".......!!. Avant de rejoindre Macron, Benalla était un gros bras du PS depuis 2010, mais il doit être comme Martine ... "il n'en a pas de souvenir particulier" ! . Le PS ,ce parti qu'il a quitté lorsqu'il a compris en 2009 qu'il allait devoir s'assoir sur son poste de sénateur PS en 2010. Et qui c'est qui s'est fait encore une fois couillonné par un PS.. Le parti communiste, l'habitude sans doute de prendre ses rêves pour des réalités.
cloette
- 22/07/2018 - 08:21
pas clair
Au départ que voit on ? un sbire taper comme un forcené sur un manifestant à terre alors qu'il est filmé !