En direct
Best of
Best of du 6 au 12 avril 2019
En direct
© JEFF PACHOUD / AFP
Quand y'en a plus, y'en a encore
SNCF : la CGT envisage une nouvelle grève le 27 juillet
Publié le 14 juillet 2018
La CGT veut une nouvelle grève SNCF le vendredi 27 juillet, jour de réunion du conseil de surveillance du groupe.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La CGT veut une nouvelle grève SNCF le vendredi 27 juillet, jour de réunion du conseil de surveillance du groupe.

L'été sera-t-il compliqué à la SNCF, du fait de la CGT ? Le syndicat envisage en tout cas une nouvelle grève le vendredi 27 juillet, jour de réunion du conseil de surveillance du groupe public ferroviaire. Une demande de concertation immédiate (DCI), alerte sociale qui déclenche à la SNCF la procédure interne conduisant à un préavis de grève, "a été posée", a indiqué vendredi Laurent Brun, secrétaire général de la CGT Cheminots. "27 juillet: conseil de surveillance sur le plan stratégique de l'entreprise, préparons-nous à la grève !", a annoncé le syndicat.

Le choix de cette journée d'action n'est pas anodin : la SNCF publiera ce jour-là ses résultats financiers du premier semestre, qui devraient être affectés par le coût des 36 jours de la grève par épisode suivie du 3 avril au 28 juin. Ce coût avait été estimé, fin juin, à 400 millions d'euros environ. 

Par ailleurs, la CGT-Cheminots fera, sans les autres syndicats, une grève nationale jeudi 19 juillet, jour d'une réunion entre patronat et syndicats pour négocier la convention collective nationale (CCN) de la branche ferroviaire.

 

 

Vu sur : Lu sur Europe 1
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
02.
Les puissants relais de l'Algérie en France ; Ces amis de Ghosn que tout le monde craignait chez Renault; L'avertissement de Philippe à Castaner; Technip: et un mégagâchis industriel de plus; Notre-Dame partout dans les hebdos, le catholicisme plus rare
03.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
04.
Reconstruction de Notre Dame : Emmanuel Macron prend-il le risque du « too much » ?
05.
Le blues des gendarmes de Matignon ne faiblit pas
06.
Notre Dame brûla et obligea la France à se souvenir qu'elle fut catholique…
07.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
04.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pezennec
- 15/07/2018 - 18:10
Grèves sans préavis le 14 juillet à la SNCF Nouvelle Aquitaine
Ma fille ne possède pas de voiture et avait pris une réservation pour saint pierre des Corps (tours) le 14 juillet.
Elle a dû renoncer car une grève sans préavis a affecté l'unique train du matin pour Niort.
Je suis donc allé la chercher avec une voiture diesel ; la CGT se moque et de ses concitoyens et du réchauffement climatique.
GPM
- 15/07/2018 - 14:23
La CGT AUTISTE face aux usagers
Alors que "service public" devrait être "au service du public" , la CGT privilégie les voix des extrémistes pour les prochaines élections internes SNCF quitte à gêner une fois de plus les usagers les plus fragiles. Ce choix doit être connu de tous.
vangog
- 15/07/2018 - 00:41
Vous avez abdiqué le pouvoir de la République...
à des syndicats neo-fascistes qui méprisent la démocratie. La démocratie avait voté pour le programme de Macron et, même si on ne l’aime pas, la démocratie exige qu’il accomplisse son programme jusqu’au bout. Mais la France gauchiste a trop souvent cedé devant les neo-fascistes d’extrême-gauche et leur pouvoir ultra-minoritaire...et ne comptons pas sur les sans-couilles du gouvernement pour retablir la démocratie...ils préfèrent trafiquer la constitution française, et la remplacer par leur idéologie ringarde, car c’est plus facile...