© Thomas SAMSON / AFP
Décision
Assemblée nationale : Thierry Solère privé de son immunité
Publié le 11 juillet 2018
L'immunité parlementaire de Thierry Solère a été levée ce mercredi 11 juillet dans le cadre de l'affaire des soupçons de fraude fiscale.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'immunité parlementaire de Thierry Solère a été levée ce mercredi 11 juillet dans le cadre de l'affaire des soupçons de fraude fiscale.

Le bureau de l'Assemblée nationale a décidé, ce mercredi 11 juillet, "à l'unanimité" de lever l'immunité parlementaire du député LREM Thierry Solère. Cette décision intervient à la suite d'une demande judiciaire. Cette information a été dévoilée par les députés membres du bureau de l'Assemblée nationale. 

Thierry Solère est soupçonné de fraude fiscale. Il souhaitait lui-même cette levée d'immunité afin de pouvoir "être entendu". L'ancien LR et l'ancien questeur de l'Assemblée avait envoyé, en parallèle de la demande du parquet de Nanterre, un courrier à François de Rugy (le président de l'Assemblée nationale) afin de lui demander sa levée d'immunité. 

Depuis 2016, Thierry Solère est ciblé par une enquête préliminaire de l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF). Une plainte avait en effet été déposée par Bercy après une enquête de Mediapart. Les faits remonteraient à 2010-2013. A l'époque, Thierry Solère était conseiller régional LR d'Ile-de-France. Dans le cadre de cette affaire, l'ancien garde des Sceaux, Jean-Jacques Urvoas, a été mis en examen en juin par la Cour de justice de la République pour des soupçons de transmission d'éléments de cette enquête à Thierry Solère.   

Vu sur : Lu sur Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
04.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
05.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
06.
Emploi record et hausse des salaires au Royaume-Uni... Mais que se passe-t-il à 9 jours du Brexit ?
07.
Electricité : le record de production par les éoliennes battu le 14 mars est un faux espoir
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
04.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
05.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
06.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
05.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
06.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Dorine
- 12/07/2018 - 08:21
Vangog
Il n'y a pas que LREM qu'il y a des corrompus. C'est dans tous les partis. L'argent et le pouvoir les attire comme des aimants.
Vincennes
- 11/07/2018 - 22:15
ENFIN !!! bien fait pour ce TRAITE qui bidouillait avec URVOAS/
PHILIPPE/JUPE/FILLON …...ces deux derniers ayant "œuvré" afin qu'il organise la Primaire "LR" !!! + les 620.000 bons petits soldats envoyés en "Komando" afin que Sarko ne soit pas au second tour !! qu'il PAIE ce sale type
vangog
- 11/07/2018 - 13:28
Beaucoup de corrompus chez les marcheurs-en-rond!
Cette ripoublique-en-marche est à la ramasse totale: les Français s’aperçoivent qu’ils ont élus des opportunistes impuissants et corrompus, en croyant rénover l’AN...il faut demander le remboursement à l’artisan de tout ce travail bâclé: Macrouille...mais l’argent est déjà parti chez ses tontons, Rothschild et Goldmann-Sachs...Aie! Aïe! Aïe!...ils vont le re-prêter à la France seulement si les Français sont dociles...la merde, quoi!