En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© MARTIN BUREAU / AFP
Dans l’œil du cyclone
Thierry Solère accusé de corruption et abus de biens sociaux
Publié le 05 juillet 2018
Le député de La République en marche est notamment soupçonné par le parquet de Nanterre (Hauts-de-Seine) d'avoir favorisé, contre rémunération, l'obtention de marchés publics par une entreprise.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le député de La République en marche est notamment soupçonné par le parquet de Nanterre (Hauts-de-Seine) d'avoir favorisé, contre rémunération, l'obtention de marchés publics par une entreprise.

Thierry Solère est dans le viseur de la justice. Comme l'a rapporté Le Parisien lundi 3 juillet, le député macroniste, qui a quitté les bancs des Républicains à l'automne 2017, est accusé par le parquet de Nanterre (Hauts-de-Seine) de corruption et d'abus de biens sociaux. Il pourrait être placé en garde à vue.

Des soupçons de favoritisme

Visé initialement pour une enquête ouverte en 2016 pour fraude fiscale, le parlementaire est maintenant sous le coup d'une enquête menée par l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières (OCLCIF). Il est suspecté de "trafic d'influence, corruption, abus de biens sociaux, financement illicite de dépenses électorales" ainsi que de "manquement aux obligations déclaratives auprès de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique".

Le député est accusé par le parquet "de s’être servi de son influence en tant qu’élu local et national pour aider ses sociétés clientes à obtenir des contrats publics ou un agrément des pouvoirs publics". La société LNA, spécialisée dans l'informatique, aurait ainsi obtenu plusieurs marchés publics dans le département des Hauts-de-Seine grâce à lui. Une aide illicite qui aurait rapporté à Thierry Solère quelque 250 000 euros par an, selon sa déclaration d'intérêts. L'élu aurait également "embauché fictivement la femme de l’ancien dirigeant d’Aliapur", un autre de ses clients, comme assistante parlementaire après son élection à l'Assemblée en 2012.

Il a demandé la levée de son immunité parlementaire

Thierry Solère est également soupçonné d'avoir "obtenu des libéralités, sans les déclarer à l’administration fiscale, de la part d’un promoteur immobilier pour plus d’un million d’euros entre 2011 et 2017 ainsi que de la part d’autres particuliers". Il aurait ainsi "financé l’acquisition de trois appartements grâce aux faux prêts consentis par les sociétés du promoteur immobilier avant de les revendre à ces mêmes sociétés en opérant au passage des plus-values". Le principal intéressé, qui dément catégoriquement les faits qui lui sont reprochés, a demandé la levée de son immunité parlementaire afin de s'expliquer devant les enquêteurs.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
04.
Cet autre mea culpa que devrait envisager Emmanuel Macron pour préserver la fin de son quinquennat
05.
Dear Melania : pourquoi les médias se trompent (aussi) sur la First Lady
06.
Kim Kardashian veut 7 enfants, Laura Smet en attend un, Alain Delon attend des siens qu’ils ne se déchirent pas à la Johnny; Voici voit Laeticia Hallyday & Sébastien Farran réconciliés, Closer les voit tendus; Victoria Beckham s’est fait gonfler les joues
07.
L'association WWF accusée de soutenir des programmes de stérilisation forcée aux abords de parcs nationaux en Afrique et en Inde
01.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
02.
Aveuglement ? Un dîner caritatif est organisé à Saint-Denis au profit d’un Centre de formation des Oulémas soupçonné d’entretenir de troubles liens avec les dhijadistes anti-occidentaux
03.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
04.
L'OPA du néo-sultan Erdogan sur la diaspora turque de France et d’Europe via les écoles et les mosquées
05.
Ce que les experts de l’OMS recommandent pour réduire les risques de démence sénile
06.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
01.
“Droite Trocadéro” contre “droite mercato” : ce que cache la querelle entre LR et ex LR ralliés au macronisme
02.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
03.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès
04.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
05.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
06.
Gilets jaunes, six mois déjà et ces questions restées sans réponse sur les défis auxquels fait face notre démocratie
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Poussard Gérard
- 06/07/2018 - 09:14
Et son pote Urvoas on en fait quoi?
Un ministre qui rencarde Solere..c'est condamnable aussi
Mais que fait la justice qui se veut "indépendante"??
cloette
- 06/07/2018 - 08:45
ça se voyait
sans être particulièrement physionomiste .....
lilasbleu
- 06/07/2018 - 04:36
Beurk
Beurk ....