En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
© Valery HACHE / AFP
Chaude ambiance
Conseil national des Républicains : Laurent Wauquiez présente les ambitions du parti pour l'Europe, Valérie Pécresse et Christian Estrosi hués lors de leur arrivée...
Publié le 30 juin 2018
Le conseil national des Républicains s'est ouvert ce samedi 30 juin au Palais de l'Europe à Menton. Une déclaration de principe va permettre de fixer les grands axes du programme pour les élections européennes. Christian Estrosi et Valérie Pécresse ont été chahutés lors de la réunion.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le conseil national des Républicains s'est ouvert ce samedi 30 juin au Palais de l'Europe à Menton. Une déclaration de principe va permettre de fixer les grands axes du programme pour les élections européennes. Christian Estrosi et Valérie Pécresse ont été chahutés lors de la réunion.

Christian Estrosi a donc bel et bien fait une apparition dans le cadre du conseil national des Républicains, organisé ce samedi 30 juin. Son arrivée s'est effectuée aux alentours de 12h30. Le maire de Nice a donc fait une arrivée  remarquée au Palais de l'Europe à Menton. Près de 600 personnes étaient réunies dans la salle.

Laurent Wauquiez avait demandé à ses différents lieutenants de faire acte de présence et de se mobiliser pour cette réunion exceptionnelle. Il avait notamment invité l'assemblée à ne pas siffler les invités. 

Malheureusement, des huées auraient fusé à l'encontre de Christian Estrosi. Laurent Wauquiez aurait alors lancé un appel au calme. Des soutiens et des militants en faveur de Christian Estrosi se seraient alors mis à scander le nom de leur poulain. 

Bernard Acoyer aurait alors tenté de ramener le calme, en hurlant : "Arrêtez vos conneries!"

Christian Estrosi a alors été accompagné sous escorte et avec la protection du président des Républicains lui-même. Ils ont alors salué de nombreuses personnes. 

Valérie Pécresse a également été huée à son arrivée. 

Cette fausse note ne devrait pas ternir la volonté de rassemblement prôné par Laurent Wauquiez dans le cadre de ce conseil national des Républicains. Le parti tente de construire un projet solide et crédible en vue des élections européennes de mai 2019. Une déclaration de principe doit être soumise dans la journée à l'approbation du Conseil national. Ce texte va réaffirmer l'engagement européen des Républicains. Les sept "piliers" de cette déclaration doivent servir de "socle" à l'élaboration du programme pour les élections européennes de 2019.

Le Conseil national a voté la nomination de Jean Leonetti au poste de vice-président délégué du parti, décidée par Laurent Wauquiez à la suite du limogeage de Virginie Calmels (elle n'était d'ailleurs pas présente à Menton). Le Conseil national a également validé la nouvelle composition de la Haute autorité. L'avocat Henri de Beauregard succède à Anne Levade, à ce poste.   

Dans la salle, quelques huées à l’arrivée de Valérie Pecresse #Conseilnational @lesRepublicains #Menton @BFMTV pic.twitter.com/sWDVVP0u08

— Agathe Lambret (@AgatheLambret) 30 juin 2018

Avec @lesRepublicains et @laurentwauquiez nous ne sommes ni eurosceptiques, ni eurobéats. Nous aimons profondément l'Europe mais nous devons la reconstruire face aux grands défis : immigration, économie, civilisation et identité européenne #CNLR pic.twitter.com/X47ALc6sNG

— Valérie Boyer (@valerieboyer13) 30 juin 2018

.@laurentwauquiez : "Aux @lesRepublicains, nous défendons nos convictions sur la durée. Nous voulons sauver l'Europe" #CNLR pic.twitter.com/pIHG2kpK85

— Omar Ben Abderahmen (@Omar_BenA) 30 juin 2018

 

Vu sur : Lu sur Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
03.
Castaner : l'inconnue n'en était pas une (et peut-être pas la seule); Foresti rit au soleil, Laeticia Hallyday & Paris Jackson dépriment à L.A; Meghan engage un coach "gestion de bébé"; Public voit un enfant pour Jenifer et une joueuse du PSG pour MBappé
04.
Acte 19 des Gilets jaunes : victoire sur le terrain pour le gouvernement, incertitude politique maximale
05.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
06.
Accusation de plagiat : Kev Adams trouve "inacceptable" le procès fait à Gad Elmaleh
07.
Vladimir Poutine est censé quitter le pouvoir en 2024. Certains au Kremlin envisageraient un autre scénario
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
04.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
05.
MBS, le prince héritier saoudien dépossédé d’une partie de ses pouvoirs par le Roi Salman
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
01.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
02.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
03.
Violence inexcusable MAIS aspiration à la justice sociale : la double nature de la contestation des Gilets jaunes dont aucun parti ne parvient à tirer une synthèse convaincante
04.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
05.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
06.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 01/07/2018 - 20:34
La logique d’exclusion?...
A force de ne pas la voir, Estrosi-les-vingt-mosquées va se prendre les pieds dans le tapis...
winnie
- 01/07/2018 - 11:00
Pas etonnant......
qu' ils furent hues! Leurs place et chez Macron pour Peceresse et Estrosi celui ci est une girouette qui je vous le rapelle, parlait il y a peu " d une cinquieme colone " et qui maintenant ce place pres de Macron.