En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© BERTRAND GUAY / AFP
Justice
Attentats en Corse en 2012 : six nationalistes condamnés, deux acquittés
Publié le 23 juin 2018
Les attentats avaient visé des résidences secondaires sur l’île en 2012.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les attentats avaient visé des résidences secondaires sur l’île en 2012.

La cour d'assises de Paris a rendu son verdict, vendredi 22 juin, à l'issue d'un procès faisant suite à plusieurs attentats terroristes ayant secoué l'île de beauté en 2012.

Après dix heures de délibété, le président de la cour d’assises spéciale, composée uniquement de magistrats, comme c’est le cas dans les affaires de terrorism, a acquitté deux nationalistes corses, dont le principal accusé, Pierre Paoli, et condamné six autres, dont trois avec mandat de dépot, pour plusieurs dizaines attentats contre des résidences secondaires. Les trois autres condamnés ne retourneront pas en prison, leurs peines étant couvertes par la détention provisoire.

Ces nombreux attentats, commis entre mai et décembre 2012, avaient été revendiqués par le FLNC (Front de libération nationale corse), au nom de son "combat contre la spéculation immobilière". Ils n'avaient pas fait de blessé.

Les accusés ont tous nié avoir pris part à ces attaques ou avoir été membres du FLNC. Pierre Paoli, qui était soupçonné d’avoir été le chef du FLNC (groupe qui a annoncé renoncer à la lutte armée il y a quatre ans), a été acquitté. De même que Fernand Agostini, le patron d'un repaire considéré comme un repaire des membres du FLNC.

Ce procès est "anachronique", a jugé Jean-Guy Talamoni, président nationaliste de l’Assemblée de Corse, venu témoigner la semaine dernière. "Nous sommes aux antipodes" de la situation de 2012, a alors affirmé le chef de file du parti indépendantiste Corsica Libera. 

Vu sur : Lu dans Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
03.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
04.
La taxe carbone va prendre l’avion, très bonne idée, sauf que ceux qui vont payer ne sont pas ceux que l’on croit
05.
Faut-il se résoudre à une situation à l’israélienne alors que le Sahel tend à devenir un nouvel Afghanistan ?
06.
La République des taxeurs fous se porte bien
07.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
01.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
02.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
03.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
04.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
05.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
06.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
06.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires