En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
© JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
Nouveau nom pour une nouvelle vie
Dédiabolisation ultime : Le Front national devient officiellement le Rassemblement national
Publié le 01 juin 2018
Le Front national devient désormais le Rassemblement national. A la suite d'un vote auprès des militants, le changement de nom du parti a été approuvé à 80,81%.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Front national devient désormais le Rassemblement national. A la suite d'un vote auprès des militants, le changement de nom du parti a été approuvé à 80,81%.

Une page se tourne dans la vie politique française. La présidente du Front national, Marine Le Pen vient d'acter officiellement le changement de nom de sa formation politique. Le Front national se transforme donc en Rassemblement national. Les militants du FN ont approuvé à 80,81% la modification du nom du parti.

Cette mue impressionnante a été annoncée par Marine Le Pen, ce vendredi 1er juin. Elle a précisé que près de 53% des adhérents avaient participé à la consultation. Marine Le Pen a également présenté le nouveau logo du parti. Ce nom avait été proposé par Marine Le Pen lors du congrès de mars du Front National.
 
Marine Le Pen poursuit donc le travail de dédiabolisation avec le changement de nom du Front National. Cette étape pourrait préparer le terrain des futures victoires du Rassemblement national dans le cadre des élections européennes et pour les futures élections présidentielles.  
 
La nouvelle appellation Rassemblement national devrait enfin permettre à Marine Le Pen de trouver des alliés pour les futures échéances électorales. Le changement de nom constitue une étape de plus dans la refondation du parti.
 
Jean-Marie Le Pen a publié un communiqué afin de dénoncer ce changement radical pour le parti fondé en 1972. Cette étape constitue une nouvelle "trahison" selon lui. 
 
"L'honteux effacement de son identité est le coup le plus rude que le Front National ait jamais reçu depuis sa fondation. Plus qu'une étiquette, c'est aussi une longue et courageuse histoire militante que l'on renie. Rien de bon ne saurait naître d'un tel abandon, ni pour le mouvement lui-même, ni pour le service des Français. Seuls les adversaires et les concurrents tireront bénéfice de cette trahison".
 

Marion Maréchal : l'avenir du Rassemblement national ? 

Marion Maréchal a déjà fait couler beaucoup d'encre ces dernières semaines en abandonnant le patronyme Le Pen, à la suite de l'arrêt de ses combats politiques. La jeune femme se consacre actuellement à son nouveau projet professionnel ambitieux avec l'ouverture d'une école supérieure de sciences politiques, l'Issep, à Lyon, prévue pour septembre 2018. Marion Maréchal a également participé à la soirée "Débranchons Mai 68", organisée par le magazine L'Incorrect, le 31 mai. Elle pourrait jouer un rôle déterminant dans la future stratégie du RN. 
 
Le Rassemblement national entame donc un nouveau chapitre dans l'histoire de la vie politique française. 
 
 

« Je vous l’annonce : le nom de Rassemblement National a été choisi à 80,81% par nos adhérents. Je proclame officiellement que le Front National devient le Rassemblement National. Nous lançons dès maintenant une grande campagne d’adhésion ! » #RassemblementNational pic.twitter.com/7vZ40EaiFV

— Marine Le Pen (@MLP_officiel) 1 juin 2018

« Partout les peuples européens se réveillent contre une vieille oligarchie de commissaires. Nous nous félicitons d’ailleurs du nouveau gouvernement italien et nous félicitons nos amis de la Ligue. Matteo Salvini devient Ministre de l’Intérieur ! » #RassemblementNational pic.twitter.com/RdDsJGR60x

— Marine Le Pen (@MLP_officiel) 1 juin 2018

🔴 Comme vient de l'annoncer notre présidente @MLP_officiel, nos adhérents ont décidé à plus de 80% de changer le nom de notre mouvement en #RassemblementNational !
👉🏻 https://t.co/5ZqRCoa9EC pic.twitter.com/PhbT3p15pP

— Rassemblement National (@RNational_off) 1 juin 2018

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
02.
Gilets jaunes : les états-majors des grandes entreprises imaginent trois scénarios de sortie de crise possibles
03.
Le mystérieux contrat de 7,2 millions d'euros décroché par Alexandre Benalla
04.
Alain Finkelkraut étrille Marlène Schiappa après ses propos sur la Manif pour tous
05.
L’affaire Benalla, ou la preuve qu’Emmanuel Macron est lui-même son pire ennemi politique
06.
Pour la mairie de Paris, la capitale serait salle à cause du réchauffement climatique
07.
Etat providence, immigration et Gilets jaunes : l’étude américaine explosive qui révèle la nature du dilemme politique français
01.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
02.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
03.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
04.
Etat providence, immigration et Gilets jaunes : l’étude américaine explosive qui révèle la nature du dilemme politique français
05.
Mais quelle est la part de responsabilité d'Alain Juppé dans l'état "délétère du pays qu'il dénonce ?
06.
Le mystérieux contrat de 7,2 millions d'euros décroché par Alexandre Benalla
01.
Mais quelle est la part de responsabilité d'Alain Juppé dans l'état "délétère du pays qu'il dénonce ?
02.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
03.
Ces lourdes erreurs politiques qui fragilisent la lutte contre l’antisémitisme
04.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
05.
Antisémitisme: voilà pourquoi je n'irai pas manifester le 19 février
06.
Derrière les faits divers dans les Ehpad, la maltraitance que l’ensemble de la société française inflige à ses vieux
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 02/06/2018 - 20:38
Changement de nom
Cela ne changera pas grand chose à la façon dont ce parti sera considéré, par les médias notamment.
assougoudrel
- 02/06/2018 - 10:16
Ce n'est pas le nom du parti
qu'il fallait changer, mais celui de Le Pen. Marion Maréchal l'a compris depuis longtemps; c'est ce nom qui empêche les gens de franchir le pas, un peu comme ceux qui hésite à prendre l'avion ou à s'expatrier.
vangog
- 01/06/2018 - 22:33
Bonne route au Rassemblement National !
Avoir foi dans l’an France: Unir tous les Français liés par une communauté d’histoire et de destin et rendre espoir au peuple de France, après cette nouvelle épreuve mondialiste-macroniste...la France s’est relevée d’autres abjections, déjà...il faut y croire, se rassembler et se battre!