En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

05.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

06.

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

07.

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

01.

"Faut ce qu'y faut !" : la réponse à Stéphane Hessel

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

ça vient d'être publié
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Peur de la science et règne de l’émotionnel : les deux mamelles de la panne du progrès

il y a 1 heure 19 min
décryptage > Politique
Illusion ?

Congrès des maires de France : ce que le profil de nos élus nous dit de... l’illusion de la démocratie participative

il y a 1 heure 47 min
pépites > Europe
Désastre
Venise : un milliard d'euros de dégâts ; une troisième montée des eaux attendue
il y a 15 heures 23 min
pépites > Santé
Drame
Deux tiers des Français ont déjà renoncé à se faire soigner
il y a 16 heures 10 min
pépite vidéo > France
Casseurs
Acte 53 des Gilets jaunes : d'importants dégâts sur la place d'Italie à Paris
il y a 17 heures 25 min
pépites > Politique
Baisse
Popularité : Emmanuel Macron perd un point en novembre
il y a 18 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

SOS Europe en détresse ?

il y a 21 heures 25 min
décryptage > Santé
Danger

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

il y a 22 heures 12 min
décryptage > Politique
Sectarisme à tous les étages

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

il y a 22 heures 28 min
décryptage > Economie
Un but bien défini

La politique économique de Trump, une politique parfaitement prévisible

il y a 22 heures 46 min
décryptage > Société
Insécurité

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

il y a 1 heure 24 min
pépites > International
Dictature
Ouïghours : Xi Jinping a donné l'ordre d'être "sans pitié"
il y a 14 heures 59 min
light > Culture
Discrimination
L'actrice Mo'Nique accuse Netflix de la sous-payer car elle est une femme noire
il y a 15 heures 48 min
pépite vidéo > Culture
Pour les fans de la famille royale
The Crown : la saison 3 est disponible sur Netflix
il y a 16 heures 33 min
pépites > France
Noyau dur
Acte 53 des Gilets jaunes : 28.000 manifestants selon la police, 40.000 selon les organisateurs
il y a 18 heures 40 sec
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'Inde veut aller explorer Vénus en 2023 ; Mars : les fluctuations de l’oxygène décontenancent la Nasa
il y a 18 heures 19 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Dérèglement climatique : ce que la technologie pourrait apporter pour contenir les incendies géants
il y a 21 heures 44 min
décryptage > France
Un an déjà

Acte 53 des Gilets jaunes : statu quo en attendant décembre

il y a 22 heures 23 min
décryptage > International
Moderne... mais féroce

En Arabie Saoudite, « réforme » rime avec « répression »

il y a 22 heures 45 min
décryptage > France
Agriculture

Revenus désastreux des agriculteurs : et si les banques étaient juridiquement en partie responsables ?

il y a 22 heures 46 min
© PHILIPPE DESMAZES / AFP
© PHILIPPE DESMAZES / AFP
Economie

La croissance française revue à la baisse au premier trimestre

Publié le 30 mai 2018
Le rythme de la croissance économique française qui a atteint les 0.2% reste modeste en ce premier trimestre. La croissance mondiale quant à elle, se maintient, mais les risques "pèsent lourds" selon l'OCDE.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le rythme de la croissance économique française qui a atteint les 0.2% reste modeste en ce premier trimestre. La croissance mondiale quant à elle, se maintient, mais les risques "pèsent lourds" selon l'OCDE.

 

La croissance économique française qui a atteint les 0.2% en France au premier trimestre, soit 0,1 point de moins que ce qui avait été présagé n'est pas aussi éminente que les résultats annoncés. Cette révision fortement réduite s'explique par un ralentissement de l'investissement mais aussi et principalement par une baisse conséquente de la demande intérieure, clarifie l'INSEE. Elle marque un net coup d'arrêt comparé au rythme exponentiel du quatrième trimestre de 2017, où la croissance avait progressé de 0,7%. Le ministre des Finances, Bruno Le Maire souligne que le quatrième semestre 2017 a été excellent. "Comme toujours, lorsqu'il y a eu un très bon chiffre de croissance, il y a un léger tassement ensuite. Il n'y a rien de très surprenant à tout cela", a-t-il relativisé. 

 

La consommation moyenne des ménages n'a en effet connu aucun rebond ce premier trimestre. Bien au contraire, sa progression de 0,2% s'en est tenue au même rythme que le trimestre précédent. Et encore, ce faible sursaut est entièrement dû aux dépenses énergétiques qui ont grimpé en flèche en raison des températures glaciales des mois de février et mars, alors que les dépenses de biens alimentaires se sont rétractées de 0,5% pendant cette période. Tandis que certains voient le pays conserver ce modeste rythme autour de 2%, les plus pessimistes pensent que les blocages structurels en France, comme la faible productivité, et les formations peu adaptées à la demande des entreprises..., prendront le dessus et provoqueront un repli de la croissance. 

 

La croissance mondiale devrait progresser à un rythme soutenu cette année et la suivante

 

De son côté, la croissance mondiale devrait croître à un rythme soutenu proche de 4%, cette année et la suivante (3,8% en 2018 et 3,9% en 2019), selon les dernières prévisions publiées ce matin, mercredi 30 mai, de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Cette dynamique mondiale est le fruit d'un surcroît des dépenses publiques. Les trois quarts des 35 Etats membres de l'OCDE ont relâché, plus ou moins fortement, les cordons de leurs bourses, selon l'Institution. De quoi donner à court terme, un certain coup de pouce à la croissance. En attendant, ce bond de croissance se traduit en créations d'emplois. Au sein de l'OCDE, même si cette moyenne dissimule d'importantes disparités, le taux de chômage devrait tomber à 5% d'ici fin 2019. 

 

Ce tableau engageant résume ainsi et surtout la tendance des derniers mois. L'OCDE alerte, d'importants risques sont à prévoir. D'abord, celui d'une escalade des tensions commerciales sans précédent, véritables Epée de Damoclès. Washington menace en ce moment même ses partenaires de taxes sur l'acier, l'aluminium et les voitures. L'imprévisibilité des tensions inflationnistes et la perspective de conflits commerciaux effraient les entreprises. S'ajoutant à cela, la montée pressentie du protectionnisme et l'augmentation abrupte des tarifs douaniers qui alourdiraient de manière assez conséquente la facture des consommateurs. 

 

L'OCDE pointe également la hausse des prix du pétrole. En un an, le baril de l'or noir a gagné près de 50%. Hormis son poids sur les professionnels et particuliers, cette envolée des cours, risque, si elle se poursuit, d'alimenter les tensions inflationnistes. Ce scénario entraînerait la hausse des taux d'intérêt à long terme en forçant les banques centrales à durcir leur politique monétaire plus vite que prévu. Si ces dangers se confirmaient, un tel retour de bâton pénaliserait les économies les plus endettées. Notamment les pays émergents qui ont profité des années de taux bas pour emprunter à tour de bras. 

 

 

 

 

 

Vu sur : Lu sur Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

05.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

06.

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

07.

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

01.

"Faut ce qu'y faut !" : la réponse à Stéphane Hessel

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pharamond
- 31/05/2018 - 17:58
Que de commentaires
Que de commentaires pessimistes!. "Le fait qu'il y ait une révision à la baisse n'a en soi rien de dramatique;c'est assez habituel au premier trimestre..."(Rexecode). Nous sommes dans une économie ouverte,mondialisée,les événements extérieurs pèsent sur la conjoncture mondiale et française en particulier: la guerre commerciale entreprise par Trump brouille l'horizon,la hausse du prix du pétrole et du dollar,la situation politique italienne qui menace l'Euro,les conflits sociaux qui s'éternisent,etc.On comprend la réticence à investir. Affaire à suivre
Liberdom
- 30/05/2018 - 21:58
Le glacis communiste
Comment pouvait on penser qu'un énarque (un de plus) allait changer quoique ce soit à un système communiste greffé sur une économie dite libre. Même en Chine la greffe a tenu. En France les multiples prédations d'un état totalitaire on stérilisé l'économie. La ou passe Bercy, l'herbe ne repousse pas ! Le système est devenu une gigantesque machine à confisquer au profit des ses politicards et de ses fonctionnaires. Et ce n'est pas le foutriquet qui y changera quoique ce soit.
ajm
- 30/05/2018 - 19:14
Chiffres premier trimestre
Chiffres
Espagne: 0.7%
Pologne: 1.6%
Hongrie : 1.2%
Autriche: 0.8%