En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
© FRED DUFOUR / AFP
Mémoire

Les hommages de la classe politique à Serge Dassault

Publié le 28 mai 2018
Les représentants de la classe politique ont tenu à rendre hommage à Serge Dassault après l'annonce de sa disparition, ce lundi 28 mai 2018, à l'âge de 93 ans.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les représentants de la classe politique ont tenu à rendre hommage à Serge Dassault après l'annonce de sa disparition, ce lundi 28 mai 2018, à l'âge de 93 ans.

L'homme d'affaires Serge Dassault est mort suite à une défaillance cardiaque dans son bureau parisien, ce lundi 28 mai. Le drapeau tricolore est en berne sur la façade du siège du groupe Dassault à Paris. Serge Dassault avait repris l'empire économique de son père, Marcel Dassault, en 1987. De nombreux hommes et de femmes engagés dans la vie politique française ont croisé le destin de Serge Dassault. 

L'industriel français est "entré en politique" en 1974 à l'occasion des élections municipales à Corbeil-Essonnes. Serge Dassault a notamment été conseiller municipal, conseiller départemental et maire. Il a également été sénateur de 2004 à 2017. 
 
De nombreuses personnalités de la classe politique ont tenu à rendre hommage à Serge Dassault, suite à l'annonce de sa disparition. 
 
Le président de la République Emmanuel Macron a tenu à honorer la mémoire de l'homme politique et de l'industriel français, mort à l'âge de 93 ans. Voici l'hommage du chef de l'État Emmanuel Macron à Serge Dassault : 
 
"En Serge Dassault, la France perd un homme qui a consacré sa vie à développer un fleuron de l’industrie française. Toute sa vie, Serge Dassault aura veillé avec une attention extrême aux choix stratégiques du groupe hérité de son père, lui permettant d’opérer les virages indispensables et de conduire des innovations multiples.
 
Soucieux de donner un espace aux idées libérales, il soutint avec ardeur le développement du Figaro, emmenant le groupe vers la diffusion numérique et une diversification réussie, dans le respect du pluralisme.
 
Son engagement politique se fonda sur un fort enracinement dans l’Essonne et le souci de libérer les énergies entrepreneuriales et la compétitivité des entreprises françaises. Il obtint en 1983 son premier mandat comme conseiller municipal et devint ensuite conseiller régional, conseiller général, puis maire de Corbeil-Essonnes pendant 14 ans et avant d’être élu sénateur en 2004.
 
Le Président de la République adresse à sa famille, à ses amis, à ses collaborateurs et à tous les salariés du Groupe Dassault ses sincères condoléances."
 
Nicolas Sarkozy a rendu hommage à un "visionnaire capable d'anticiper le monde à venir sans pour autant perdre le sens du quotidien, de ses beautés comme de ses nécessités. Avec la disparition de Serge Dassault, la France perd un très grand industriel, le monde de l'aviation, un pionnier, l'opinion publique, un grand patron de presse (...) C'est le pays tout entier qui voit disparaître un artisan acharné de la grandeur française". Nicolas Sarkozy a indiqué être très ému par le décès de son "ami". 
 
François Hollande s'est confié au Figaro. L'ancien président de la République salue la mémoire d'un "ingénieur qui croyait à la technologie française. Il a été capable de donner à l'industrie française une place éminente. Si on veut garder une image de Serge Dassault, c'est celle de l'abnégation et de la force de conviction. Abnégation aussi sur le plan politique. Il voulait une terre d'élection et est devenu maire de Corbeil-Essonnes. Il avait un père, Marcel Dassault, qui avait un prestige considérable. Il a ensuite voulu donner un prénom à ce nom."
 
Le Front national a tenu à saluer la carrière de l'industriel. Marine Le Pen estime que Serge Dassault "aura démontré, en reprenant l'entreprise de son père, qu'il y a une place pour l'industrie en France, et notamment pour une grande industrie militaire indépendante". 
 
Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France) a rendu hommage à "un homme curieux de tout qui a su faire preuve d'audace pour porter son groupe industriel au sommet".
 
Le conseiller départemental PS de l'Essonne Jérôme Guedj a publié un message sur Twitter : "Nous nous sommes appréciés, autour des enjeux de prise en charge des handicaps en Essonne qu'il portait avec sa Fondation avec sincérité. Et nous nous sommes opposés le plus souvent, sur le terrain des convictions et des méthodes. J'adresse mes sincères condoléances à sa famille".
 
L'ancien Premier ministre Manuel Valls a dévoilé un communiqué officiel à la suite de l'annonce de la mort de Serge Dassault. 
 
"Nous nous sommes souvent opposés, parfois avec vigueur, (...) mais nous avons aussi trouvé les chemins ensemble pour faire avancer notre territoire, nos villes et notre hôpital. Personne ne peut être insensible à cette disparition et à l'œuvre qui a été celle de Serge Dassault pour qui j'avais estime et affection".
 
 
 
Vu sur : Lu sur Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

02.

Critiquée pour son poids, Miss France réplique : "Moi au moins, j’ai un cerveau"

03.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

04.

Implants cérébraux : se dirige-t-on vers un accroissement des inégalités sans précédent dans l’histoire de l’humanité ?

05.

Dépenses publiques : Emmanuel Macron s’est-il définitivement converti au chiraquo-hollandisme ?

06.

Vous croyez que l'Algérie a gagné par 1:0 ? Erreur : le score final est de 3:0 !

07.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

01.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

02.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

03.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

04.

Le Sénégal triompha de la Tunisie par 1-0 : les supporters sénégalais se livrèrent alors en France à une orgie de violences

05.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

06.

Critiquée pour son poids, Miss France réplique : "Moi au moins, j’ai un cerveau"

01.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

02.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

03.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

04.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

05.

François de Rugy a démissionné

06.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires