© ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Ne m'appelez plus jamais "Le Pen"
Marion Maréchal explique pourquoi elle abandonne le nom Le Pen
Publié le 26 mai 2018
La nièce de Marine Le Pen assure qu'elle n’aura "jamais honte" de son nom.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La nièce de Marine Le Pen assure qu'elle n’aura "jamais honte" de son nom.

Désormais directrice d'une école lyonnaise, l'ancienne députée Marion Maréchal a décidé, la semaine dernière, d'effacer de ses comptes sur les réseaux sociaux le nom de Le Pen. Dans Le Point, celle qui a toujours répété que jamais quelqu'un portant le nom Le Pen ne serait président de la République en France, assure ne "pas en avoir honte" mais veut simplement "acter le retour à la vie civile".

La jeune femme précise : "Quand je me suis lancée en politique, j'ai pris le nom Le Pen pour laver l'honneur de mon grand-père sali à Carpentras. Là je ne fais que récupérer mon vrai nom, celui avec lequel j'ai suivi toute ma scolarité".

Sur la chaîne Télé Lyon Métropole, elle insiste : "Je coupe court tout de suite aux spéculations, ce n’est pas un reniement, j’ai toujours été fière de mon nom, je l’ai toujours assumé." Idem sur le site Boulevard Voltaire, où elle répète qu'elle "avait clairement un objectif en 2012 : laver l’honneur de ce nom à Carpentras, vingt ans après la terrible affaire qui l’avait souillé. Je pense avoir mené cette mission avec succès par mon élection. Je n’ai plus de raison de garder, aujourd’hui, mon nom "politique". Je ne suis plus que Maréchal… Finalement, ce n’est déjà pas si mal !"

Son grand-père l'a-t-il mal pris ? "Pas du tout", répond son conseiller Lorrain De Saint Affrique. "Il n'a eu que des filles et s'était déjà fait à l'idée qu'elles ne transmettraient pas son nom." Le patriarche avait pourtant dit au JDD : "Marion pense peut-être que mon nom est trop lourd à porter. (...) J’ai l’habitude d’être abandonné".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Mont Everest : la fonte des glaces fait apparaître de nombreux corps d'alpinistes
03.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
04.
Fumer du cannabis à forte concentration de THC augmenterait les risques de développer une grave maladie mentale
05.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
07.
Francois Xavier Bellamy enchante la droite, Bruno Retailleau laboure son sillon (et l'électorat Fillon), Le Point charge Castaner, L'Express les dérives de la médecine douce ; Anti-social quand la CGT piétine le droit du travail
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
04.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
05.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
06.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
05.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anguerrand
- 27/05/2018 - 08:37
Elle a raison
Le FN de MLP se délite doucement, ceux attachés à la droite ne peuvent plus voter pour un parti qui fait le grand écart entre la droite et la gauche. Seule Marion pourrait gagner en refaisant le coup de Macron et en recréant un parti de vraie droite et là elle risque de rassembler tous les partisans de droite. Bien joué Si elle elle fait ça
vangog
- 26/05/2018 - 14:33
La France gouvernée par une Maréchal?
Ben quoi?...c’est dans quatre ans, ce n’etait pas hier...