© GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Justice
Tariq Ramadan : Sa demande de remise en liberté rejetée en appel
Publié le 22 mai 2018
La cour d'appel de Paris a confirmé ce mardi 22 mai le rejet de la demande de remise en liberté de Tariq Ramadan.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La cour d'appel de Paris a confirmé ce mardi 22 mai le rejet de la demande de remise en liberté de Tariq Ramadan.

L'islamologue Tariq Ramadan va donc rester en détention. Cette décision émane de la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Paris. Cette information a été précisé par Maître Francis Szpiner, l'avocat de la troisième plaignante du dossier.

L'intellectuel musulman est incarcéré depuis trois mois dans le cadre d'une enquête pour viol et viol aggravé. Il contestait pourtant devant la justice le refus, le 4 mai 2018, de sa remise en liberté. Tariq Ramadan dément formellement les faits qui lui sont reprochés. L'islamologue est accusé de viols par quatre femmes. Il est incarcéré depuis début février à Fleury-Mérogis.
 
Cette nouvelle audience devant la chambre de l'instruction s'est déroulée en son absence. Sa défense avait invoqué une nouvelle fois ce matin son état de santé. Ses avocats ont également dénoncé des "contradictions" dans le récit des plaignantes.
 
Son avocat, Maître Emmanuel Marsigny, s'était exprimé sur le cas de son client.
 
"M. Ramadan n'a rien à faire en prison, il peut tout à fait être en liberté. Nous avons proposé une caution, une assignation à résidence, la remise de son passeport. Tout ceci m'apparaît amplement suffisant et nécessaire pour que l'information judiciaire se déroule dans de bonnes conditions". 
 
Tariq Ramadan est atteint d'une sclérose en plaques. Son traitement a été jugé compatible avec la détention. Il est écroué depuis sa mise en examen le 2 février pour deux viols présumés. 
 
L'avocat général a évoqué la nécessité de garantir la présence de Tariq Ramadan en France, d'éviter d'éventuelles pressions sur les accusatrices et de prévenir le renouvellement des faits. Toutes les accusatrices dans cette affaire n'ont pas encore été entendues. Une cinquième femme avait déposé plainte pour viol contre Tariq Ramadan en Suisse, en avril dernier. Des confrontations sont même envisageables entre l'islamologue et les plaignantes. Tariq Ramadan doit être auditionné le 5 juin prochain. Il pourrait à nouveau être mis en examen. 
 
Vu sur : Lu sur Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
02.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
03.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
04.
MBS, le prince héritier saoudien dépossédé d’une partie de ses pouvoirs par le Roi Salman
05.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
06.
Electricité : le record de production par les éoliennes battu le 14 mars est un faux espoir
07.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
04.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
05.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
06.
Le voile est-il vraiment un accoutrement souhaitable pour vendre des petites culottes ?
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
03.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
04.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
05.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
06.
De Christchurch à Utrecht : quel modèle intellectuel pour penser sereinement le grand bouleversement démographico-ethnique dans les démocraties occidentales ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires