En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© FETHI BELAID / AFP
Jeûne jeûne pas !
Ramadan : le droit de ne pas jeûner réclamé par des ONG tunisiennes
Publié le 18 mai 2018
Une revendication formulée alors que chaque année, des Tunisiens sont arrêtés pour avoir mangé ou fumé en public durant le ramadan.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une revendication formulée alors que chaque année, des Tunisiens sont arrêtés pour avoir mangé ou fumé en public durant le ramadan.

Un collectif d'associations tunisiennes a appelé les autorités, dans une lettre ouverte, à protéger "la liberté de conscience et de religion", en autorisant les personnes à manger ou fumer en public durant le mois de ramadan, le mois saint des fidèles musulmans, rapporte 20 Minutes ce vendredi. Chaque année, en effet, des Tunisiens sont arrêtés par la police durant le jeûne, en vertu de textes sur l'outrage aux bonnes mœurs et de circulaires vieux de plusieurs années.

Des libertés pourtant garanties par la Constitution de 2014

Les signataires, dont font partie la Ligue tunisienne des droits de l’Homme, l’Association tunisienne des femmes démocrates et diverses associations de défense des minorités, soulignent dans leur lettre adressée au président Béji Caïd Essebsi qu'elles sont prêtes à saisir la justice pour "faire respecter" ces libertés garanties par la Constitution de 2014. En effet, aucune loi n'interdit de manger, boire ou fumer en public en Tunisie durant le ramadan.

Une députée avait notamment interrogé le gouvernement au sujet d'une circulaire de 1981 ordonnant la fermeture des cafés durant le ramadan. Le ministère de l'Intérieur avait alors argué que ces fermetures se justifiaient par le risque de choquer les jeûneurs ou provoquer des attentats, tout en assurant qu'aucune poursuite ne serait entamée contre les cafés ouvrant dans la discrétion, ni contre ceux mangeant en public, et pourtant. Sur les réseaux sociaux, les non-jeûneurs se font connaître et partagent les lieux encore ouverts durant le ramadan à l'aide du hashtag #Fater.

#Fater au Smugs Berges du lac ouvert de 9h-17h pic.twitter.com/n31vjUQbUU

— Karim Benabdallah (@karim2k) 17 mai 2018

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Attention danger politique pour Emmanuel Macron : voilà pourquoi l’électorat en marche est à manier avec grande précaution
05.
Cancer : Non, on ne peut pas affamer les cellules malades, mais il est possible d’optimiser son alimentation
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
07.
Une directrice de collège alerte sur "l'hypersexualité" des élèves de 6e et de 5e
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
04.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
05.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
06.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
06.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
francoise34
- 20/05/2018 - 23:28
C'est leur probleme
C est leur pays et leur religion' qù ils se

debrouillent
vangog
- 20/05/2018 - 20:03
Et la liberté , Bordel!
Ah! C’est pas dans le Coran...alors, partez en courant...
J'accuse
- 20/05/2018 - 12:55
Dieu m'a dit...
J'ai récemment discuté avec Mahomet, et entre deux tranches de saucisson, il m'a confirmé qu'Allah s'en foutait que les musulmans fassent le ramadan ou pas.