En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Professeur décapité : des élèves et des parents d'élèves ont été complices de l'assassin

02.

La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête

05.

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

06.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

07.

Contorsionnisme : à trop trianguler, Mélenchon perd (littéralement) la Baraka

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

06.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
pépites > Politique
"Les actions s'intensifieront"
Lutte contre l'islamisme : Emmanuel Macron annonce la dissolution du collectif "Cheikh Yassine" et s'engage à "intensifier" les actions
il y a 2 heures 59 min
décryptage > France
Frivolités de banlieue

Et cette pancarte vous la trouvez grotesque, inappropriée ou simplement abjecte ?

il y a 5 heures 24 min
pépites > Education
Fléau de la haine en ligne
Les collègues de Samuel Paty expriment leur "vive inquiétude face à l'impact des réseaux sociaux"
il y a 6 heures 37 min
pépites > France
Ampleur de la catastrophe
Alpes-Maritimes : les dégâts des crues ont été évalués à 210 millions d'euros par les assurances
il y a 8 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Yoga" d'Emmanuel Carrère : une leçon de vie, la liberté a un prix

il y a 9 heures 14 min
light > Science
Anatomie
Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête
il y a 10 heures 13 min
light > High-tech
Espionnage
Des diplomates et des agents secrets américains critiquent l'administration Trump qui ne réagit pas aux attaques qu'ils subissent dans des postes diplomatiques à l'étranger
il y a 10 heures 57 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Le père d'une élève du collège de Conflans-Sainte-Honorine et un militant islamiste auraient été en contact avec le jeune tchétchène qui avait annoncé sa volonté d'agir
il y a 11 heures 28 min
light > Science
Paquebot
Un projet de récupération de la radio du Titanic pour l'exposer provoque une bataille juridique
il y a 11 heures 52 min
light > Economie
Taxes
La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans
il y a 12 heures 27 min
light > Culture
Mea Culpa
Covid-19 : Nicolas Bedos reconnaît avoir écrit un texte "excessif et maladroit"
il y a 5 heures 1 min
décryptage > Justice
Justice

Abliazov, un délinquant financier dissimulé derrière le statut de réfugié politique ?

il y a 5 heures 49 min
pépites > France
Emotion
L'hommage national à Samuel Paty se déroulera dans la cour de la Sorbonne ce mercredi
il y a 7 heures 49 min
pépites > France
Seine-Saint-Denis
Emmanuel Macron en déplacement à Bobigny ce mardi pour faire le bilan de la lutte contre l'islamisme
il y a 8 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Amérique n'existe pas" d’après "Histoires enfantines", de Peter Bichsel : la candeur du regard, le vertige du langage

il y a 9 heures 30 min
décryptage > Culture
Polémique à Hollywood

L'actrice Gal Gadot peut-elle interpréter Cléopâtre ?

il y a 10 heures 52 min
pépite vidéo > Santé
"Célébrer Noël correctement"
Coronavirus : l'Irlande et le Pays de Galles décident de reconfiner
il y a 11 heures 14 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Contorsionnisme : à trop trianguler, Mélenchon perd (littéralement) la Baraka
il y a 11 heures 46 min
décryptage > Environnement
Objectifs

Emissions de carbone : la Chine se décide enfin à faire payer ses pollueurs

il y a 11 heures 59 min
décryptage > Santé
Bienfaits

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

il y a 12 heures 28 min
© SAUL LOEB / AFP
© SAUL LOEB / AFP
Apocalypse Now ?

Donald Trump annoncera sa décision sur l'accord sur le nucléaire iranien le mardi 8 mai 2018

Publié le 08 mai 2018
Un nouveau message publié sur Twitter par le président américain en ce lundi 7 mai vient de provoquer un séisme sur le dossier sensible de l'accord sur le nucléaire iranien. Donald Trump va annoncer sa décision ce mardi 8 mai 2018 !
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un nouveau message publié sur Twitter par le président américain en ce lundi 7 mai vient de provoquer un séisme sur le dossier sensible de l'accord sur le nucléaire iranien. Donald Trump va annoncer sa décision ce mardi 8 mai 2018 !

L'épineux dossier sur l'accord sur le nucléaire iranien va basculer cette semaine. Donald Trump avait annoncé qu'il comptait "déchirer" cet accord le 12 mai prochain. Le président de la République Emmanuel Macron, lors de sa récente visite d'Etat de trois jours à Washington, avait tenté d'infléchir la position américaine et de tempérer la colère de Donald Trump contre le régime iranien.   

Donald Trump vient donc de créer un véritable séisme sur la twittosphère en ce lundi 7 mai. Le président américain a publié un message sur Twitter dans lequel il précise la date de sa décision sur le sort qu'il entend réserver à la participation des Etats-Unis dans le cadre de l'accord sur le nucléaire iranien. 
 
Donald Trump dévoilera sa décision le mardi 8 mai 2018 à 14 heures aux USA (à 20 heures à Paris). 
 
Le Premier ministre israélien a récemment révélé détenir les preuves d'un "programme nucléaire iranien secret".
 
Le régime iranien a menacé les Etats-Unis ce dimanche en cas de retrait de l'accord. La crainte d'une escalade diplomatique, géopolitique, militaire et nucléaire est redoutée entre l'Iran, les USA et leurs alliés respectifs dans la région. Le président américain a dénoncé cet accord. Reste à savoir si Donald Trump va adopter une attitude plus tempérée et "pacifique" à l'égard de l'Iran, comme ce fut le cas récemment avec le dossier explosif de la Corée du Nord. 
 
La Maison Blanche a également dévoilé ce lundi 7 mai que Donald Trump n'assistera pas finalement à l'inauguration de l'ambassade américaine à Jérusalem le 14 mai prochain. La délégation américaine sera composée du secrétaire au Trésor Steven Mnuchin, de Jared Kushner, le gendre du président, et de sa fille Ivanka Trump. Ils occupent en effet tous les deux la fonction de conseillers de la Maison blanche.
 
La planète entière est donc suspendue à la décision et à l'annonce de Donald Trump dans le cadre de l'accord sur le nucléaire iranien. Cette annonce sera faite le mardi 8 mai 2018 à 14h aux Etats-Unis (à 20h en France).
 

I will be announcing my decision on the Iran Deal tomorrow from the White House at 2:00pm.

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) 7 mai 2018

The United States does not need John Kerry’s possibly illegal Shadow Diplomacy on the very badly negotiated Iran Deal. He was the one that created this MESS in the first place!

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) 7 mai 2018
Vu sur : Lu sur Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Marie Esther
- 09/05/2018 - 06:50
Maintenant on sait que Trump
Se retire de l'accord et en fait souhaite un nouvel accord beaucoup plus contraignant pour l'Iran ce qui contrarié les ayatollahs qui passent du chaud au froid avec une habileté déconcertante pour ceux qui savent qu'ils sont les rois de la Takiya et des échecs. La frappe imminente qui devait être lancée sur Israël depuis la Syrie à été arrêtée au dernier moment par les mollahs vu la réaction israelienne (alerte maxi dimanche soir). Et cette nuit frappes israeliennes d'un dépôt iranien qui stockait des Fahrj3 missiles de précision pour contrecarrer une attaque imminente sur des bases du Golan et de Safed.. Ça continue en attendant que les ayatollahs se lassent.
vangog
- 08/05/2018 - 21:50
Donald se retire de l’accord nucléaire « pourri et falacieux »!
Donald déclare, fort justement, que l’Iran est le premier pays promoteur du terrorisme, et que le monde ne peut lui permettre de se doter de l’arme atomique. Or, les organes de contrôles internationaux, noyautés par la gauche, sont impuissants à contrôler l’utilisation civile du nucléaire iranien. Ils se font régulièrement manipuler par les iraniens, maîtres dans l’art de la taqya pour bobos naïfs...l’absence de lucidité internationale et le conservatisme de Macrouille l’isole considérablement, car il devient un des seuls et derniers présidents favorables au nucléaire militaire iranien...une tare!