En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
© LUDOVIC MARIN / AFP
Pas content

Emmanuel Macron s'agace devant un journaliste : ""Vous vouliez que je fasse quoi ? Que je reste chez moi à regarder la télévision ?"

Publié le 01 mai 2018
En déplacement en Australie, le chef de l'Etat a justifié de ne pas être en France alors les syndicats défilent contre sa politique en ce 1er mai.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En déplacement en Australie, le chef de l'Etat a justifié de ne pas être en France alors les syndicats défilent contre sa politique en ce 1er mai.

Emmanuel Macron a atterri à Sydney ce mardi  pour une visite de deux jours en Australie. Un déplacement loin, très loin de l'hexagone, alors que la contestation sociale reste forte en France,  notamment en ce 1er mai. A sa descente de l'avion, le chef de l'Etat a d'ailleurs été interpellé par un journaliste qui a indiqué : "On est le 1er mai, vous êtes à 18.000 km d'une grogne sociale...". "Vous vouliez que je fasse quoi ?" a coupé Emmanuel Macron. Que je reste chez moi à regarder la télévision ? J'ai autre chose à faire, je continue à travailler, les réformes continuent à être menées chaque jour et elles continueront à l’être."

Et de justifier : "Les voyages sont programmés longtemps avant, a rétorqué Emmanuel Macron. Je m’occupe en permanence de ce qu’il se passe à Paris, comme ailleurs, et vous me connaissez de tempérament, vous l’avez vu ces dernières semaines, je ne suis pas de tempérament à esquiver quoique ce soit."

Après l'Australie, le locataire de l'Elysée effectuera une visite de trois jours en Nouvelle-Calédonie. Il sera le premier président français à se rendre dans la province des îles Loyauté, à Ouvéa, où a eu lieu le 5 mai 1988 l'assaut meurtrier contre la grotte où des indépendantistes retenaient des gendarmes en otages

Vu sur : Lu sur BFMTV
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

02.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

03.

Démence sénile : une nouvelle étude montre qu’il est possible d’agir même en cas d’antécédents familiaux lourds

04.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

05.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

06.

La fête est finie : les constructeurs automobiles obligés de tirer les leçons de la baisse importante de leurs ventes

07.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

03.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

04.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

05.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

06.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…

Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 03/05/2018 - 09:27
Un President, aux antipodes de la France!
Un vrai Président, avec des couilles, aurait annulé ses vacances...mais la France est gouvernée par un sans-couilles, qui part aux antipodes de la France, pour ne pas voir le bordel qu’il a déclenché...
lasenorita
- 02/05/2018 - 14:59
''Son déplacement était programmé''
Pourquoi son déplacement en Australie a-t-il été prévu juste pour le jour du 1er mai??..Il a dit aussi ''qu'il travaillait le Jour du 1er mai'' mais il n'est pas le seul à travailler ce jour-là: les infirmières,etc..travaillent aussi le jour du premier mai!..il est arrogant, méprisant, suffisant, menteur...il dit aussi: ''Je continuerai'', c'est un entêté...sur la SNCF: il n'y avait RIEN dans son programme!. D'après un sondage(entendu à France Inter à 13 h. par Brice Teinturier):64% des Français émettent un avis défavorable sur l'action menée par le gouvernement depuis 1 an..la légitimité de Macron n'est pas prouvée puisqu'il a été élu avec une portion infime des inscrits:17% seulement!.
gilbert perrin
- 02/05/2018 - 11:14
mieux vaut ne pas faire que de FAIRE MAL....
ce qu'il a fait de ses derniers temps au gouvernement, sur le dos du contribuable, il a créé sa "star-up"
GP