En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© ALAIN JOCARD / AFP
Il n'y a pas que le muguet
1er-Mai : flambée de violence à Paris, affrontements entre manifestants cagoulés et forces de l'ordre
Publié le 01 mai 2018
Un restaurant McDonald's près du pont d'Austerlitz a été notamment saccagé.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un restaurant McDonald's près du pont d'Austerlitz a été notamment saccagé.

MISE A JOUR : 

Selon une source à la préfecture de police de Paris, un groupe d'environ 200 "blacks blocs" a été interpellé par les forces de l'ordre dans la capitale en marge de la manifestation syndicale. Par ailleurs, la police a recensé 20 000 personnes dans le défilé syndical, mais également 14 500 personnes hors du cortège déclaré, dont 1 200 membres de la mouvance radicale des black blocs. De son côté, la CGT a annoncé avoir dénombré 55.000 manifestants. L'an passé, 30.000 personnes avaient défilé dans la capitale.

A LIRE AUSSI : Défilé du 1er mai : des militants cagoulés saccagent un McDonald's

Plusieurs vidéos sur les réseaux sociaux montrent les affrontements entre police et des manifestants cagoulés. Lundi, la préfecture de police avait dit s'inquiéter des violences de la part de "militants de groupes contestataires issus de mouvances extrémistes".

Jets de lacrymos d'un côté et de projectiles divers d'un autre, devant le pont d'Austerlitz côté Bastille. #1ermai2018 pic.twitter.com/3r3UieLkSI

— Cécile Bouanchaud (@CBouanchaud) 1 mai 2018
 

En raison des violences en tête du cortège, le préfet de police de Paris a demandé au cortège syndical de changer d'itinéraire et de rejoindre la place d'Italie par le quai de la Râpée.
 

Ce matin :

Du soleil, du muguet... et des manifestations un peu partout en France. Alors que le pays est secoué par différents mouvements sociaux depuis plusieurs semaines, ce 1er mai 2018 aura une connotation particulière, mais se fera en ordre dispersé du côté des syndicats. Si la CGT souhaite une démonstration de force et a appelé à 240 manifestations ou rassemblements, elle a échoué a associer FO et la CFDT au niveau national pour une journée de "convergence des luttes".

En province, la plupart des défilés ont démarré ce matin :  Lille (10 heures, porte des Postes), Bordeaux (9h30, place de la République), Lyon (10 heures, place Jean-Macé), Marseille (10h30, Vieux Port), Rennes (10h30, place de la Mairie) ou Strasbourg (10 heures, place De Lattre de Tassigny) mais aussi Toulouse ou Orléans.

A Paris, le cortège s'est élancé à 14h30 de la place de la Bastille, direction la place d'Italie. Les forces de l'ordre craignent une flambée de violence. "Des militants de groupes contestataires issus de mouvances extrémistes entendent, à l'occasion de la manifestation traditionnelle du 1er mai, s'en prendre violemment aux forces de l'ordre ainsi qu'aux symboles du capitalisme" a indiqué la préfecture de police de Paris dans un communiqué.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
02.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
03.
Ces risques malheureusement ultra prévisibles liés au retour de l’encadrement des loyers à Paris
04.
Les effroyables supplices infligés à Ravaillac, l’assassin du "bon roi" Henri IV
05.
1er Mai : les Gilets jaunes se préparent pour l'"acte ultime"
06.
Ce rapport du Conseil national de productivité rédigé par des proches d’Emmanuel Macron préfigure-t-il le vrai tournant du quinquennat ?
07.
Emmanuel et Brigitte Macron profitent d'un bain de foule au Touquet
01.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
04.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
05.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
06.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
05.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
06.
Pourquoi les erreurs européennes dans le traitement de la crise financière de 2008 sont les racines de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’UE
Commentaires (17)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 02/05/2018 - 13:46
Les associations qu’il arment et financent ces fascistes?...
FASTI, AIF, ATTAC, GISTI, FASTI, CFDA, CIMADE, ANAFE, LDH, MRAP, CGT, MDTA. France terre d’asile, Forums réfugiés, FTDA...pas étonnant que Macrouille hésite à dissoudre ces groupuscules, car ce sont eux qui l’ont aidé à prendre le pouvoir...
lasenorita
- 02/05/2018 - 10:44
Ce sont des LACHES!
Ils sont ''masqués, cagoulés, uniformisés'': ce sont des hordes de sauvages comme celles d'Attila!.. Les FACHOS: ce sont eux: ils ont la HAINE de ceux qui ne pensent pas comme eux! Comment peut-on admettre, dans un défilé, des hommes ''cagoulés'', j'ai cru que c'était interdit!.. Je note ''l'indulgence'' de nos gouvernants pour les casseurs gauchiottes. .on lit ''les blacks blocs appartiennent à des groupuscules ''Radicaux'' de l'Ultra gauche'', on ne veut pas associer les casseurs à l'extrême gauche!.. Lors d'un défilé du premier mai, des ''skinheads'',se trouvant dans le défilé du F.N., avaient jeté dans la Seine un musulman...nos politicards avaient accusé les organisateurs du FN de cet acte raciste voir https://actu.orange.fr/france/paris-hommage-a-brahim-bouarram-tue-il-y-a-23-ans-en-marge-d-un-defile-fn-CNT0000012gE8D.html...nos gauchos-collabos pourraient aussi déposer une gerbe devant le Bataclan ou des ''civils innocents'' ont été massacrés par des musulmans parce que TOUS les terroristes sont musulmans. .mais c'est grâce aux votes des musulmans si le P.S. existe toujours en France!
assougoudrel
- 02/05/2018 - 09:15
TF1
A chaque fois que cette chaîne montre la vie quotidienne des français, on a droit à un africain du Nord ou un d’Afrique noire; à croire que la France est comme l'équipe de foot nationale de ces dernières années. On se croirait au Maghreb ou au Cameroun. Voilà ce qu'est devenu TF1 - LCI: un groupe de merde.